Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Fernando Alonso disputera les prochaines 24 Heures de Daytona sur prototype Cadillac

Fernando Alonso disputera les prochaines 24 Heures de Daytona sur prototype Cadillac

Mardi 27 novembre 2018 par Eliane Gilain
Crédit photo: Jake Galstad / LAT Images

Crédit photo: Jake Galstad / LAT Images

Tout juste retraité de la F1, Fernando Alonso n'en fini plus de faire la une de l'actualité du sport automobile ! Après son échange de volant avec le champion NASCAR Jimmie Johnson hier, le pilote espagnol vient d'annoncer son retour aux 24 Heures de Daytona, dans un peu moins de deux mois.

C'est au sein de l’écurie Wayne Taylor Racing (WTR) qu'il va participer... et visera la victoire ! Il pilotera la Cadillac DPi de cette équipe multi championne et aura comme coéquipiers  Jordan Taylor et Renger van der Zande, le duo de pilotes inscrit pour toute la saison, ainsi que l’ex-pilote de Formule 1 et déjà coéquipier d'Alonso chez Toyota en WEC, Kamui Kobayashi. Ce dernier n'est toutefois pas sur la même voiture qu'Alonso en WEC. Il a couru en même temps que l'Espagnol de 2009 à 2014 en Championnat du monde de Formule 1.

Ce sera une deuxième participation consécutive à Daytona pour le pilote espagnol qui avait fait ses débuts en janvier dernier à bord d’une Ligier LMP2 Gibson de l’écurie United Autosports. L’équipe était alors complétée par Lando Norris, qui prendra la place de Fernando en F1, et Philip Hanson, et avait terminé au 38ème rang après de multiples ennuis mécaniques.

« Je suis très heureux de rejoindre les rangs de Konica Minolta Cadillac et Wayne Taylor Racing pour courir lors des 24 Heures de Daytona 2019 » confie Alonso. « C’est certainement l’une des courses les plus prestigieuses aux États-Unis et même au monde. Revenir en Floride est toujours très spécial. L’ambiance créée par les fans y est unique. J’espère bien me battre pour la victoire, en plus de m’amuser et de mettre un sourire sur le visage des fans » a ajouté l'ancien double champion du monde de F1, avant de conclure : « J’ai fait mes débuts l’an dernier, tant en Endurance avec ces prototypes que sur cette piste. Je me suis trouvé à en vouloir plus après que des problèmes de freins ne viennent mettre un terme à nos chances de monter sur le podium. Après une année très intense lors de laquelle j’ai couru en F1 et en WEC (Championnat du monde d'Endurance), j’ai hâte à 2019 et de me réessayer à l’une des courses les plus importantes. Je vais continuer à cultiver mon désir de gagner et j’ai hâte à cette première course de la saison ».

En janvier dernier, la Cadillac du Wayne Taylor Racing avait dû abandonner à Daytona, après s'être qualifiée en pole position. L'équipe a cependant terminé au 3ème rang au classement général de la saison 2018. En 2017, le Wayne Taylor Racing, qui comptait alors parmi ses pilotes Jeff Gordon, avait gagné les 24 Heures de Daytona.

Fernando Alonso continue parallèlement sa quête de la Triple couronne cette année. Après avoir gagné le Grand Prix de Monaco en Formule 1 (en 2006) et les 24 Heures du Mans (en juin dernier), il sera de retour en mai prochain aux 500 milles d’Indianapolis pour tenter de s'imposer. À ce jour, seul Graham Hill a remporté ces trois grandes courses.

Enfin, compte-tenu des liens récents de McLaren et son pilote avec le groupe GM (échange de voiture avec la Chevrolet NASCAR de Jimmie Johnson puis maintenant présence avec Cadillac en IMSA), il semble désormais évident que l'équipe McLaren utilisera des moteurs Chevrolet turbo pour sa campagne 2019 en IndyCar.