Nouvelles Twitter

Des incidents de course coûtent cher aux frères Dumoulin à St-Eustache

Crédit photo: Bruno Dorais

L'équipe Dumoulin Compétition était en piste à l'Autodrome St-Eustache hier, pour la 11ème des 13 épreuves de la série canadienne de NASCAR. Mais après les excellents résultats récoltés plus tôt cet été, Jean-François et Louis-Philippe Dumoulin n'ont cette fois pas eu le succès sur le tracé ovale québécois.

Louis-Philippe Dumoulin a pourtant démontré à quel point il est essentiel de persévérer en toute circonstance lors de l’épreuve de 256 tours (250 torus + 6 tours d'extra), ponctuées de treize neutralisations, sur le circuit de l’Autodrome St-Eustache. Après deux solides accrochages avec Kevin Lacroix qui ont mené le pilote trifluvien en tête-à-queue, il a tout de même réussi à finir Top 10. Les incidents avec Lacroix sont survenus au 136ème puis au 246ème tour, soit 4 tours avant la fin prévue de l'épreuve et alors que Dumoulin, Lacroix et Tagliani se battaient à ce moment pour le premier rang.  Au final, Dumoulin conserve la tête au championnat des pilotes, mais Tagliani, deuxième de la course derrière son coéquipier Marc-Antoine Camirand, s'est rapproché.
 
La journée de L.P.Dumoulin débuta par une séance d’essais délicate, le pilote étant aux prises avec une voiture instable en piste dont le comportement différait totalement de celui des essais privés sur ce même circuit la semaine précédente. Tout semblait stabilisé pour la qualification, toutefois, l’adhérence a diminué de façon surprenante entre les essais et la qualification. Malgré un sous-virage persistant, Louis-Philippe Dumoulin récolta le sixième chrono, à seulement 0,123 seconde de la pole.
 
« Les réglages effectués par l’équipe pendant la journée nous auraient permis de terminer à l’avant. Nous étions à St-Eustache, c’est une course où tous les compétiteurs s’attendent à se frotter à un moment ou un autre. Toutefois, se faire frapper de façon antisportive, à deux reprises, par le même pilote, oui c’est frustrant pour la course au championnat et cela l’est encore plus par rapport au travail exemplaire de l’équipe #47 WeatherTech Canada | Groupe Bellemare ainsi que pour les partenaires qui croient en nous. Encore deux courses à faire et nous mettrons tout en œuvre pour être performants et gagner » a résumé Louis-Philippe Dumoulin.

Ce fut pire encore pour son frère aîné Jean-François. Huitième sur la grille de départ, il a vu sa course se terminer prématurément, en raison, là encore, d'accrochages, dont le dernier avec l'Ontarien Cole Powell. "Des incidents de course douteux aux 13ème et 83ème tours au cours desquels Jean-François Dumoulin a, entre autres, été pris à partie, le forçant à l’abandon de la course" a indiqué son équipe par communiqué.
 
Les réglages effectués pendant et après les essais avaient permis à Jean-François Dumoulin de remonter en sixième position avec moins de 70 tours à faire. « La voiture se comportait bien et elle était adéquate pour un podium. Toutefois, l’incident en fin de course avec un adversaire ne nous a pas permis de terminer l’épreuve. C’est frustrant, notamment pour les 95 personnes de Spectra Premium qui se sont déplacées pour nous encourager. Nous allons continuer à nous battre et viser le podium pour les deux dernières courses de la saison » a conclu le pilote de la voiture #04 Spectra Premium | Bernier Crépeau Chrysler Fiat | Groupe Bellemare | MIA.