Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Le halo : Toujours pas accepté des amateurs de Formule 1 !

Le halo : Toujours pas accepté des amateurs de Formule 1 !

Mardi 27 février 2018 par Eliane Gilain
Crédit photo: Ferrari Media

Crédit photo: Ferrari Media

Depuis hier, les Formule 1 version 2018 tournent sur Circuit de Barcelona-Catalunya pour les premiers essais officiels d'avant-saison. Les pilotes qui ont jusqu'ici roulé, hier et aujourd'hui, évoluent aux commandes de voitures équipées des nouveaux halo, un concept voulu par les instances dirigeantes de la série et sensé prévenir que de gros objets frappent les casques des pilotes. Toutefois, la réaction des fans sur cet accessoire peu esthétique s’est faite vive sur les réseaux sociaux. Presque personne ne l’aime, d'autant que cela enlève le plaisir de voir distinctement les casques.

Dans une vidéo diffusée par Renault, où nous pouvons voir au même niveau que Nico Hülkenberg, le tour du circuit du pilote allemand permet de constater qu'il y a un angle mort en plein milieu du champ de vision, et de plus, la largeur du haut du halo est gênante.

Le pilote québécois Lance Stroll s’est prononcé sur ce sujet lors de la première journée d’essais, à Barcelone hier : « Je ne suis pas un grand fan du halo, pour être sincère. Par contre, je reconnais que ça va aider la sécurité des pilotes en piste. Si je suis dans la voiture et que le halo peut aider à réduire les risques d’incident, alors je suis pour. Je me plains car ce n’est pas très beau, mais en même temps je comprends son importance ».

Dans la même ligne de pensée, la série IndyCar introduit cette saison une visière transparente pour minimiser les risques d’accident. Moins encombrant, cette visière solide plait beaucoup plus aux amateurs. Par contre, ce concept n’aurait probablement pas sauvé les vies de Dan Wheldon et de Justin Wilson, décédés en course sur les ovales de Las Vegas et Pocono, tandis que dans ces cas précis, le halo aurait peut-être pu éviter le pire.

Il n'y a certes pas de recette magique et courir après le risque zéro est peut-être très à la mode, mais impossible à atteindre. Soulignons aussi que dans le cas des plus récents accidents graves à être survenus en Formule 1, le halo n'aurait sans doute rien changé à la situation. Aurait-il empêché un élément de carrosserie de perforer la visière d'Ayrton Senna à Imola en 1994; empêché un ressort de frapper le casque de Felipe Massa, à Budapest en 2009 ? C'est peu probable. Et sans doute n'aurait-il pas non plus protégé Jules Bianchi, à Suzuka en 2015.

Aujourd'hui, beaucoup se questionnent sur cet élément au niveau de la sécurité, et encore plus se moquent de sa laideur, quitte à créer des photomontages de sandales de plage aux couleurs des F1 pour ironiser sur l'esthétique de la chose !

Par ailleurs, aujourd’hui se déroulait la deuxième journée d’essais pré-saison, et c’est Sebastian Vettel (Ferrari) qui a été le plus rapide, suivi par Valtteri Bottas (Mercedes), Stoffel Vandoorne (McLaren), Max Verstappen (Red Bull), Carlos Sainz (Renault) et Pierre Gasly (Toro Rosso).

Robert Kubica (Williams) est le seul pilote de réserve ayant pris part aux essais. Il a inscrit le 7ème temps, tout juste devant Sergey Sirotkin (Williams). Lance Stroll (Williams) reprendra la piste demain.


Résultats complets :

1.      Sebastian Vettel (Scuderia Ferrari) : 1:19.673
2.      Valtteri Bottas (Mercedes AMG Petronas) : 1:19.976
3.      Stoffel Vandoorne (McLaren F1) : 1:20.325
4.      Max Verstappen (Red Bull Aston Martin Racing) : 1:20.326
5.      Carlors Saiz (Renault Sport F1): 1:21.212
6.      Pierre Glasy (Toro Rosso Honda) : 1:21.318
7.      Robert Kubica (Williams Martini Racing): 1:21.495
8.      Sergey Sirtokin (Williams Martini Racing): 1:21.822
9.      Esteban Ocon (Sahara Force India F1): 1:21.841
10.  Charles Leclerc (Alfa Romeo Sauber F1): 1:22.721
11.  Kevin Magnussen (Haas F1): 1:22.727