Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Série NASCAR canadienne : Tagliani sauve la mise à Saskatoon

Série NASCAR canadienne : Tagliani sauve la mise à Saskatoon

Jeudi 27 juillet 2017 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Tagliani Autosport

Crédit photo: Tagliani Autosport

La soirée a pourtant mal débuté pour le pilote Alex Tagliani alors qu’il a été victime d’un incident qui avait mis fin à sa course lors du premier des deux sprints de la série NASCAR Pinty’s disputés mercredi soir sur l’ovale d’un tiers de mille du Wyant Group Raceway à Saskatoon, Saskatchewan. Malgré le peu de temps, l’équipe Tagliani Autosport du pilote originaire de Lachenaie a réussi un tour de force pour réparer la voiture EpiPen-Lowe's-St Hubert-Spectra Premium fortement endommagée lors de l’incident.

Parti de la huitième position, pour la deuxième course du Velocity Prairie Thunder Twin 100, Tagliani était momentanément remonté au cinquième rang au 59e des 100 tours du sprint avant d’en découdre avec l’Albertain Noel Dowler dans le virage 2 du petit ovale. Mal lui en prit, car Tagliani s’est retrouvé au 15e rang. Remontant le peloton, Tagliani a finalement terminé la course en neuvième position à 3,3 secondes du vainqueur Cayden Lapcevich. DJ Kennington a dû de nouveau se contenter de la seconde place tout comme au premier sprint. Alex Labbé, vainqueur de la première épreuve, a terminé troisième. Vingt pilotes ont pris le départ et 17 ont croisé l’arrivée dont 15 sur le tour du vainqueur. La course a été neutralisée quatre fois.

Une des choses qu’Alex Tagliani ne voulait pas qu’il arrive lors de la sixième étape de la saison s’est produite lors du premier sprint du Twin 100. Au 65e tour, Tagliani s’est fait ramasser par le peloton qui se resserrait pour éviter la voiture en perdition de Ian Admiraal de Sherwood Park, Alberta, partie en tête-à-queue devant eux sur la ligne droite des puits. Tagliani a été forcé de retraiter derrière les murets des puits afin que l’équipe puisse effectuer les réparations à la voiture EpiPen-Lowe's-St Hubert-Spectra Premium dont l’avant a été fortement amoché. Tagliani n’est jamais revenu en piste. Qualifié huitième, il était cinquième lors de l’incident.

Alex Labbé a contré les attaques de DJ Kennington en fin de course pour inscrire sa deuxième victoire de la saison. Cayden Lapcevich a terminé troisième devant Donald Theetge et Gary Klutt. Vingt pilotes ont pris le départ et 19 ont croisé l’arrivée dont 15 sur le tour du vainqueur. La course a été neutralisée à cinq reprises.

« Évidemment, ce sont des résultats décevants, a indiqué Tagliani. Nous avons été hyper malchanceux. Lors de la première course, la voiture était très rapide et nous étions en mode attaque pour remonter. Puis, il y a eu un incident avec une voiture en dérapage à l’intérieur de la piste. Le pilote a tenté de revenir en piste devant les meneurs, causant un effet accordéon qui a forcé les meneurs à ralentir brusquement et j’ai frappé l’arrière d’un concurrent défonçant le radiateur de ma voiture. Ma course était terminée. »

L’équipe a de peine et misère réparé à temps pour le deuxième sprint à cause du court temps d’arrêt entre les deux courses. Tout de même, ils ont fait un travail fantastique pour la remettre en ordre. De nouveau, la voiture était excellente même s’il manquait quelques pièces à l’avant. Alors que je me battais pour conserver ma cinquième place, il y a eu un contact latéral qui a de nouveau amoché la carrosserie. Malgré ce fait, j’ai remonté jusqu’en neuvième place après avoir chuté à l’arrière du peloton. Ce soir, la chance n’était pas de notre côté. Il reste six courses au calendrier et nous allons tout faire pour terminer la saison en force. »

Soirée payante pour certains pilotes comme ceux du trio Lapcevich, Kennington et Labbé, car chaque résultat du Twin 100 accordait des points complets au championnat. Malgré son abandon au premier sprint, Tagliani a inscrit assez de points pour conserver le huitième rang avec 237 points, trois derrière la sixième place de Jean-François Dumoulin. Kevin Lacroix demeure au premier rang avec 300 points, mais son avance sur Labbé a fondu de 13 à deux points. Auteur d’une victoire et d’une troisième place, le champion en titre Lapcevich occupe maintenant le troisième rang avec 274 points, quatre de mieux que Kennington.