Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Formule Toyota en Nouvelle-Zélande : Kami Laliberté en progrès à Hampton Downs

Formule Toyota en Nouvelle-Zélande : Kami Laliberté en progrès à Hampton Downs

Lundi 30 janvier 2017 par Philippe Brasseur
Crédit photo: courtoisie Geoff Rider

Crédit photo: courtoisie Geoff Rider

Kami Laliberté a connu un bon week-end, hier et samedi, sur le tracé de Hampton Downs en Nouvelle-Zélande où étaient disputées trois épreuves de la Castrol Toyota Racing Series. Un événement qui marquait la mi-saison dans ce championnat néo-zélandais Mais, la conclusion de ses efforts du dimanche a été quelque peu décevante deux heures après la conclusion de la dernière course présentée en après-midi, alors que les officiels lui ont retiré sa 4ème place acquise en piste...

 

Sur le sinueux tracé de 2,63 kilomètres situé sur l’Île du nord, dans la vallée du fleuve Waikato au sud d’Auckland, le pilote montréalais avait d’abord terminé la course de samedi en 7ème place, après s'être qualifié 8ème. Une course qui laissait augurer des résultats encore meilleurs pour dimanche... Et comme de fait, lors de la 2ème course du week-end, dimanche matin, Kami a pris la 6ème place. « Ce fut une belle course avec de belles batailles. J’avais de bonnes pointes de vitesse et de bons temps et ainsi, j’ai bien défendu ma position. Parti 7ème, j’ai remonté d’une place avant d’être dépassé et de remonter, et terminer 6ème » se réjouissait alors Kami, avant de préparer sa dernière course en après-midi.

 

Pour la dernière épreuve, Laliberté partait à nouveau en 4ème ligne, de la 7ème place. Dès le premier tour, il gagnait une place. Quelques tours plus tard, après un incident de course, le pilot de l'équipe M2 Compétition pointait désormais 5ème. « Il y a eu ensuite un drapeau rouge et je suis reparti toujours en 5ème place mais avec une jante cassée. J’ai quand même continué et dans le dernier tour, Pedro Piquet devant moi est sorti et j’ai complété en 4ème place ». Laliberté pensait bien avoir inscrit son meilleur résultat du championnat jusqu’à maintenant tout en inscrivant un 9ème Top 10 consécutif, mais après des délibérations qui ont duré deux heures, les commissaires lui imposaient une pénalité de trente secondes pour avoir été impliqué dans un accrochage avec le meneur du championnat, la recrue Richard Verschoor. Laliberté a donc été reclassé 15ème et a perdu une place au championnat, passant de 8ème à 9ème.

 

Le Québécois aura l’occasion d’oublier cette déception dès ce prochain week-end alors qu’il disputera le 4ème et avant-dernier rendez-vous du championnat néo-zélandais. Cette fois, les 20 pilotes internationaux se mesureront à un tracé long de 3,5 kilomètres portant le nom d’une légende néo-zélandaise du sport motorisé : le Bruce McLaren Motorsport Park. Ce dernier est situé à Taupo, sur les rives du lac du même nom, au milieu de l’Île du Nord.