Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Le Championnat du monde de Rallycross, c’est quoi exactement ?

Le Championnat du monde de Rallycross, c’est quoi exactement ?

Jeudi 14 avril 2016 par Eliane Gilain
Crédit photo: FIA World Rallycross

Crédit photo: FIA World Rallycross

Discipline extrêmement populaire dans l'Europe du Nord, le Rallycross a gagné en popularité en sol canadien depuis son apparition au Grand Prix de Trois-Rivières, en 2014. D’ailleurs, plusieurs Québécois ont participé les deux dernières saisons à ces épreuves, tels Jacques Villeneuve, Louis-Philippe Dumoulin, Patrick Carpentier, Andrew Ranger et Alex Tagliani. Cette année encore, plusieurs autres pilotes du Québec sont attendus pour l’événement trifluvien.

 

La saison 2016 du Championnat du monde de Rallycross qui débute ce week-end avec la participation de pilotes mondialement connus comme Sébastien Loeb, Ken Block, Petter Solberg et d'autres, provoquera sans nul doute un engouement encore plus fort pour cette série.

 

Outre un article spécial sur cette série que vous pourrez lire dans la prochaine édition du magazine Pole-Position (parution mercredi !), nous avons pensé vous présenter un mini guide sur ce qu’est le Rallycross et la série FIA World Rallycross présentée par Monster Energy !

 

Inventé par Robert Reed en 1967 en Angleterre, le Rallycross a très vite gagné en popularité chez les Britanniques et en Europe du Nord. Le Championnat d'Europe de Rallycross a ensuite connu des années très fastes lorsque les surpuissantes voitures de Groupe B, après leur exclusion du rallye mondial, ont été utilisées en Rallycross, dans les années 1980 et 1990. C’est finalement en 2014 que le Championnat du monde, homologué par la FIA comme l'un des cinq dans le monde à rouler sur trois continents, a vu le jour.

 

Le principe du Rallycross est simple, c’est une course dans une arène. Une partie est en asphalte, l’autre en terre battue. Un mélange de rallye, qui en reprend les caractéristiques générales pour les voitures, et de course sprint en circuit. Une discipline réclamant des pilotes une grande capacité d’adaptation aux différents tracés et techniques de course.

 

Le Championnat du monde de Rallycross visite trois continents, l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud. La plupart des courses se déroulent toutefois en Europe, les équipes évoluant au Canada (GP3R) en août ainsi qu’en Argentine, en fin de saison.

 

Plusieurs catégories de voitures existent en Rallycross. La catégorie la plus populaire et la plus extrême est le RX Supercar. Avec plus de 600 CV, la voiture peut faire le 0 à 100km/h en 1,9 seconde, une accélération plus rapide qu’une Formule 1 ! Les bolides ont un moteur de 2 litres, et ont tous 4 roues motrices.

 

Dans les autres catégories, nous retrouvons les Super 1600, avec leurs moteurs de 1,6 litres, à traction. Une bonne plateforme pour les pilotes voulant monter dans les échelons du Rallycross en Europe. En soutien aux manches du Championnat du monde en Europe, cette catégorie ne se déplace toutefois pas en Amérique. Même chose pour les Touring Car qui sont des bolides à propulsion ayant un moteur de 2 litres. Les RX Lites, qui se produisent à Trois-Rivières annuellement et sont très spectaculaires, complètent les séries de rallycross. Elles développement 310 CV, sont à 4 roues motrices et sont véritablement la porte d’entrée dans ce sport.

 

Pour ce qui est de la structure d'un événement, cela peut paraître compliqué pour le novice, mais c’est en fait relativement simple. Les pilotes ont droit à une séance de pratique ouverte. Ensuite, il y a 4 courses qualificatives à 5 pilotes par séquence. La position de départ de la première course qualificative est tirée au hasard, puis pour les trois autres, c’est le temps de la course qualificative précédente qui sert à déterminer l’ordre de départ. Le meilleur temps de la première séance sera donc utilisé pour la position de départ de la deuxième manche, et ainsi de suite.

 

12 pilotes accèdent par la suite aux demi-finales, les pilotes étant classés 1er, 3ème, 5ème, 7ème, 9ème et 11ème au terme des courses de qualification vont dans la demi-finale 1, les autres dans la seconde demi-finale. Enfin, le Top 3 des deux demi-finales, donc 6 pilotes, se retrouve qualifié pour la grande finale.

 

Il y a trois catégories de points alloués. Le Top 16 lors des manches qualificatives reçoit des points pour leur meilleur temps, toutes manches confondues. Le premier reçoit 16 points, et le dernier 1 point. Ensuite, pour le Top 12, puisque les demi-finales sont divisées, le 1er de chacune reçoit 6 points, et les deux derniers, 1 point. Lors de la finale, le premier obtient 8 points, le deuxième 5, le 3ème 4 points, le 4ème 3, le 5ème 2 et le 6ème 1 point.

 

Les courses du Championnat du monde de Rallycross sont télédiffusées un peu partout dans le monde (au Québec, c'est sur RDS2) et peuvent aussi être vues sur le site rallycrossrx.com... Vous y verrez beaucoup de Peugeot 208, Volkswagen Polo, Ford Fiesta, Audi A1 et S1 ou encore Citroën DS3 en piste... Voilà, vous êtes maintenant expert en FIA World Rallycross !