Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Louis-Philippe Dumoulin : Ce que 2016 lui réserve...

Louis-Philippe Dumoulin : Ce que 2016 lui réserve...

Mercredi 16 décembre 2015 par Eliane Gilain

Le 16 décembre 2015.– Du NASCAR aux 24 Heures de Daytona, Louis-Philippe Dumoulin ne compte pas rester inactif en 2016, loin de là ! Il y a tout d'abord le projet de lancer une écurie familiale en NASCAR. Les frères Dumoulin (Louis-Philippe et son frère aîné Jean-François) seraient en effet en train de développer une écurie de NASCAR Canada, qui sera appelé NASCAR Pinty’s Series dès janvier. Pour Louis-Philippe, avoir une équipe familiale serait un avantage : « le but, c’est que ça soit plus facile à gérer sur le long terme, mais au début on sait que ce ne sera peut-être pas très facile ». L’annonce officielle de la nouvelle écurie familiale se fera sous peu, mais pour l’instant Dumoulin nous confirme que tout est sur la bonne voie.
 
Louis-Philippe fera toute la saison 2016 de NASCAR Pinty’s Series car l’entente avec ses commanditaires principaux est encore valide pour 2016, WeatherTech Canada ayant signé pour deux ans en 2014. Jean-François lui, fera surement 6 courses sur les 12 que comptera la saison 2016, principalement les circuits routiers, mais cela reste encore à confirmer.
 
Louis-Philippe Dumoulin était par ailleurs présent au banquet de remise de prix de la série NASCAR à Charlotte, en Caroline du Nord, dernièrement. L'occasion de travailler des projets de NASCAR aux États-Unis ? Louis-Philippe nous a assuré qu’il s’est rendu là-bas simplement pour « serrer des mains » et que pour lui, il était très important d’aller chercher le trophée de la 4ème place au championnat 2015 de NASCAR Canadian Tire. Toutefois, le pilote de 36 ans souhaiterait toujours avoir l’opportunité de retourner aux États-Unis, en NASCAR Xfinity si possible, avec une bonne écurie telle que Penske : « pour moi, courir dans une écurie de fond de peloton ne fait pas de sens, tant qu’à y être je vais rester au Canada où les pilotes sont compétitifs et que je peux me battre en avant ».
 
En Endurance, maintenant que la série Tudor SportsCar Championship s’appelle la WeatherTech SportsCar Championship, nous espérions voir Louis-Philippe plus régulièrement dans cette série à bord de la Porsche du Alex Job racing aux couleurs de WeatherTech, mais Dumoulin préfère rester au Canada pour l’instant. Migrer vers l'Endurance à temps plein voudrait dire moins de NASCAR pour lui, ce qu'il n'envisage pas présentement. Cependant, il aimerait retourner disputer les prochaines 24 Heures de Daytona, fin janvier. Mais il a bien conscience que le temps presse, puisque la course aura lieu dans un mois et demi. Maintenant qu’il est redevenu pilote avec licence classée argent (pilotes semi pro évoluant principalement dans un championnat national), il aura plus de facilité à trouver un volant dans cette série, mais l’écurie d'Alex Job aimerait bien le ravoir au volant de leur Porsche GT3 durant l’année.
           
En terminant, pour des projets à long terme, nous avons souligné l’importante contribution de plusieurs pilotes envers les jeunes espoirs au Canada et au Québec, tel que James Hinchcliffe et son programme pour permettre aux jeunes d’essayer des F2000. Pour Louis-Philippe, lorsqu’il prendra sa retraite du sport motorisé, ce sera important d’aider les jeunes qui souhaitent évoluer dans la course automobile, car lui s’est beaucoup fait aidé par des partenaires d’affaires et commanditaires. « Je viens d’une famille pas tellement riche, donc toute l’aide qui m’a été apportée m’a aidé, que ça soit monétairement parlant ou juste avec leur temps, beaucoup de gens se sont impliqués dans ma carrière et ont cru en moi ».