Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

De nouvelles couleurs pour Didier Schraenen à la Classique d’automne

De nouvelles couleurs pour Didier Schraenen à la Classique d’automne

Mercredi 23 septembre 2015 par Philippe Brasseur

Le 23 septembre 2015.- Il n’y a pas que la couleur des arbres qui aura changé pour l’édition 2015 de la Classique d’automne, ce week-end au Circuit Mont-Tremblant. En effet, Didier Schraenen portera sur sa CMV de la série Formula Tour 1600 les nouvelles couleurs du réseau radiophonique Énergie, lancées à l’occasion de la nouvelle saison ces jours-ci. 
 
Fort de son 110ème podium en carrière au Grand Prix de Trois-Rivières, Didier espère bien finir en beauté sa 28ème campagne aux couleurs d’Énergie : « C’est la sixième déclinaison de logo de ce qui fut à l’époque CKMF en 1988 quand nous avons commencé notre longue association. La promo est devenue réseau en 1990 et la passion continue depuis. J’ai vraiment hâte à l’an prochain, j’ai plein d’idées pour notre nouveau look.»
 
Côté course, Didier Schraenen file vers un 14ème Top 3 au championnat. En fait, le titre de vice-champion est assuré mais celui de champion pour une cinquième fois est mathématiquement possible. Cela dépend du nombre d’inscrits et des performances du meneur au championnat, Jean-Philippe Jodoin.  « Jean-Philippe pilote très bien et il n'a pas connu de malchance depuis le début de la saison. De mon côté, mon accident à Montréal en partant de la pole a été très couteux puisque nous étions 36 en piste. Ce week-end, le dernier de la saison, il y a moins d’inscrits. Un abandon dans ces conditions est moins coûteux au niveau des points marqués.» confie le pilote de l’équipe Énergie/ Dodge/ STCH/ RDS.
 
« En quatre courses cette saison à Tremblant, nous avons eu une victoire, une deuxième, une troisième et une 12ème place quand j'ai été sorti de piste alors que je prenais la tête de la course lors de la Classique d’été. L’autre pilote a reconnu ses torts mais le mal était fait. À part ces deux incidents, qui nous coûteront sans doute le titre, nos pires résultats furent deux 4èmes places. Mais ça fait partie de la course et je félicite Jean-Philippe pour sa constance et sa rapidité cette année » conclut Didier Schraenen.