Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

IMSA : AIM et Vasser-Sullivan se séparent; l'équipe canadienne pourrait engager des Supra en GT4

IMSA : AIM et Vasser-Sullivan se séparent; l'équipe canadienne pourrait engager des Supra en GT4

Jeudi 26 novembre 2020 par Eliane Gilain
Crédit photo: Richard Dole / LAT Images

Crédit photo: Richard Dole / LAT Images

L’écurie canado-américaine AIM Vasser Sullivan, qui avait repris le flambeau de 3GT Racing en 2019 pour s’occuper des deux Lexus RC F GT3 dans la série IMSA WeatherTech SportsCar, a annoncé récemment la séparation deux deux entités. AIM Autosport, écurie canadienne appartenant aux frères Ian et Keith Willis et à l'ancien pilote Andrew Bordin, s’était jointe à Jimmy Vasser et James Sullivan, co-propriétaire de leur propre équipe aux États-Unis, pour cette aventure en IMSA qui aura duré seulement deux saisons.  
 
L’écurie a terminé la saison 2020 au troisième rang du championnat, au terme d’une course compliqués aux 12 Heures de Sebring (photo ci-dessus) il y a deux semaines, les deux Lexus RCF GT3 engagées étant victimes d'une sortie simultanée après avoir glissé sur de l'huile, perdant ainsi de nombreux tours pour des réparations.

Il semblerait que les deux entités aient décidé de mettre un terme à leur partenariat en raison de soucis de logistique, AIM Autosport étant domiciliée en Ontario tandis que c'est à Charlotte, en Caroline du Nord, dans les locaux de Toyota Racing Development, que les voitures étaient basées tout au long de ces deux saisons.
 
Jimmy Vasser et James Sullivan pourraient reprendre à leur compte les opérations des Lexus RCF GT3 pour la saison 2021 tandis que, par voie de communiqué, AIM Autosport a mentionné qu'elle envisage de participer à la série IMSA Michelin Pilot Challenge dans la classe GS l'an prochain, tout en continuant sa relation avec Toyota Racing Development. L'écurie alignerait alors des GR Supra GT4.
 
La Toyota GR Supra GT4 a déjà effectué ses premiers tours de roue cette année dans plusieurs séries dont le DTM Trophy, ou bien dans la série GT4 Européenne, où la Supra a inscrit une première victoire toutes-catégories à Spa-Francorchamps, le mois dernier. Cette voiture en serait toutefois à ses grands débuts en IMSA à compter de janvier prochain, lors de la première épreuve de la saison présentée en soutien des 24 Heures de Daytona.
 
Si AIM Autosport engage bel et bien la Toyota GR Supra GT4 comme il en est question, alors ce sera une écurie canadienne de plus qui rejoindra les rangs du IMSA Michelin Pilot Challenge. Toutefois, AIM Autosport pourrait engager aussi une ou des voitures pour des pilotes amateurs clients, voire même préparer des modèles d’un autre manufacturier que Toyota. Mais puisque nous sommes presqu'en décembre, on peut supposer que le programme GR Supra GT4 est celui qui a les meilleures chances d'aboutir car très peu de temps reste avant le début de la saison pour bâtir un programme ou développer une nouvelle voiture.
 
AIM Autosport serait l’une des écuries les plus expérimentées du peloton de Michelin Pilot Challenge, ayant été fondée en 1995. L’entreprise a eu du succès en Formule 1600 au Canada, avec plusieurs titres à la clé dont celui du Québécois Louis-Philippe Dumoulin (2002), en prototype et dans de multiples championnats de voitures GT.