Nouvelles Twitter

Isabelle Tremblay toujours au 1er rang des recrues en NCTS

Le 21 août 2011.- Isabelle Tremblay disputait ce week-end la course de NASCAR Canadian Tire dans le cadre du NAPA 200, le rendez-vous annuel de NASCAR au Circuit Gilles-Villeneuve. Devant des estrades combles, la pilote de St-Hippolyte n'a certes pas été en mesure de compléter l'épreuve en raison d'un bris mécanique, mais elle a beaucoup appris et a eu l'occasion de livrer de belles batailles dans le peloton. En outre, le fait que son abandon soit intervenu à trois tours de la fin lui permet d'être tout de même classée vingt-neuvième et ainsi demeurer au premier rang des recrues, à trois courses du terme de la saison.

« On a vraiment évolué tout au long du week-end, je me sentais de plus en plus à l'aise aux commandes de ma voiture du Dave Jacombs Racing. Vendredi, lors des pratiques, j'ai notamment eu l'occasion de piloter sous la pluie et ainsi de m'assurer que les améliorations apportées suite aux problèmes rencontrés dans ces conditions au Grand Prix de Trois-Rivières étaient bien en place. Ça a été comme ça à chaque présence en piste, sur le sec ou sous la pluie, de petites choses étaient améliorées à chaque fois » explique Isabelle. « Ce n'est pas pour rien qu'on appelle ça une année recrue, c'était seulement la deuxième fois de ma carrière que je roulais avec une voiture NASCAR sur le Circuit Gilles-Villeneuve, qui plus est au milieu d'un peloton de 37 pilotes, il y a donc plein de points qui sont peaufinés durant cette saison pour revenir en force l'année prochaine » ajoute la pilote québécoise.

Si les essais se sont bien déroulés, la qualification n'a cependant pas été à la hauteur des attentes d'Isabelle : « je dois prendre plus d'expérience en qualification, afin de pouvoir pousser plus ma voiture sur un tour. Mieux se qualifier cela veut dire se retrouver au départ avec des pilotes qui ont plus d'expérience, donc moins de risques de se retrouver piégée dans des accrochages avec d'autres pilotes débutants. Si j'avais pu démarrer la course quelques places en avant de la seizième rangée, c'est certain que j'aurais tout de suite pu me hisser dans le "Top 20" alors que là, quand quelqu'un part en tête-à-queue devant toi lors d'une relance, tu n'a pas le choix de freiner pour l'éviter et ainsi laisser filer ceux en avant » confie Isabelle.

Isabelle Tremblay avait réussi à grimper en vingt-deuxième position, en bataille avec le champion de la série D.J.Kennington, lorsqu'elle a connu ses ennuis mécaniques. « La lutte avec D.J.Kennington a été le meilleur moment de ma course. Avec un pilote d'une telle expérience, tu apprends beaucoup, notamment sur la longue ligne droite du Casino, profiter de l'aspiration pour dépasser au freinage de la chicane suivante, etc.» de dire Isabelle.

C'est un bris d'un étrier de frein avant qui a mis fin à la course d'Isabelle, à trois tours du terme. « En sortant du virage No.4, j'ai senti que quelque chose avait cassé dans une roue, la voiture était incontrôlable et j'ai heurté légèrement le mur mais j'ai ensuite continué au ralenti jusqu'à un endroit où je pouvais me ranger de manière sécuritaire afin de ne pas provoquer de neutralisation de l'épreuve.» Un bris qui n'a toutefois pas de conséquence importante au classement des pilots recrues, puisqu'à l'issue de cette course, Isabelle Tremblay demeure au premier rang, devant l'Albertain Noel Dowler et le Québécois Louis-Philippe Dumoulin.

Le prochain rendez-vous d'Isabelle Tremblay et de la série NASCAR Canadian Tire aura lieu sur l'ovale de Barrie en Ontario, le samedi 10 septembre. D'Ici là, il est possible qu'Isabelle participe à la course de la série ANCA Sportsman à l'Autodrome St-Eustache, le 3 septembre.