Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

SportsCar Canada : Fin de saison éprouvante pour Louis-Philippe Montour; Signoretti champion GT4 et Hill en TC

SportsCar Canada : Fin de saison éprouvante pour Louis-Philippe Montour; Signoretti champion GT4 et Hill en TC

Mercredi 6 octobre 2021 par Eliane Gilain
Crédit photo: Bruno Dorais

Crédit photo: Bruno Dorais

La saison inaugurale de la série Sports Car Championship Canada (SCCC) a pris fin le week-end dernier au Canadian Tire Motorsport Park (Mosport). Marco Signoretti est bien entendu le champion incontesté dans la classe GT4, alors qu’il était le seul prétendant au titre.

Dans la classe TC, ce fut nettement plus passionnant jusqu’à la toute fin de la saison, le titre se jouant entre Travis Hill et Louis-Philippe Montour. C’est finalement Hill qui a eu raison de Montour et qui a empoché le premier titre de champion dans cette classe TC.

Pourtant, Louis-Philippe Montour avait des chances de remporter le titre : « lors de la seconde épreuve du week-end, je devais gagner la course et espérer que Hill termine 6ème ou moins pour que je gagne » nous explique le pilote de la Volkswagen Golf TCR préparée par GT Racing. Il poursuit : « La fin de semaine a très bien débuté puisque j’ai inscrit la pole position en vue des deux épreuves ».

La course de samedi a vu Louis-Philippe décrocher une nouvelle victoire mais l’épreuve finale de la saison s’est moins bien déroulée pour lui, qui avait pourtant connu un excellent départ : « j’ai été premier jusqu’à l’avant-dernier tour » relate-t-il. « J’avais un bon 6 secondes d’avance sur Bob Attrell, et je roulais plus vite que Marco Signoretti sur sa Mustang GT4 alors je l’ai rattrapé et je me suis battu avec lui, ce qui m’a ralenti » poursuit Montour.

Entre-temps, Travis Hill se baladait entre la 5ème et 6ème position dans le peloton de TC, jusqu’à ce que Marco Cirone ne soit forcé à l’abandon, le faisant ainsi gagner une position et rendant sa tâche de remporter le titre plus facile.

« Bob Attrell est finalement venu me rejoindre, et puisque sa Hyundai Veloster est plus aérodynamique que ma Golf, il a profité de l'aspiration en ligne droite. Comme il ne restait qu’un tour et demi à la course, il devait faire une manœuvre de dépassement, c’était maintenant ou jamais. Malheureusement en la faisant, il m’a frappé de plein fouet dans le pare-choc arrière et j’ai terminé ma course dans le mur de pneus au virage 8. Je pense qu’il a réellement fait une erreur de jugement ».

Bob Attrell a reçu une pénalité pour ce dépassement raté, mais c’est tout de même Montour qui perd au change avec une voiture lourdement abîmée et une fin de saison amère. Il tire toutefois une conclusion positive de sa première saison en SCCC : « plus la saison avançait, plus la compétition était féroce. L’équipe GT Racing et Kamloop m’ont donné tous les outils nécessaires et une voiture parfaite pour être compétitif au championnat. Nous étions la seule équipe québécoise, et nous nous sommes déplacés à quatre reprises à Mosport, ce qui a démontré notre volonté que cette belle série fonctionne. J’apprécie les efforts de FEL Motorsports, ils redonnent beaucoup aux pilotes, c’est ainsi que toutes séries devraient être ! ».

Bien que la saison 2022 ne soit pas tout à fait à nos portes, des plans se dressent à l’horizon pour Montour : « nous avons mis à vendre ma Nissan GT-R, car nous pensons acheter une Mercedes-AMG ou bien une Porsche, cela reste à voir. J’ai également adoré mon expérience en NASCAR Pinty’s cette année, alors cette série n’est pas à écarter pour les plans, tout comme le SCCC ».