Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Quatrième participation pour Mikaël Grenier aux 24 Heures de Spa, cette fin de semaine (+ vidéo)

Quatrième participation pour Mikaël Grenier aux 24 Heures de Spa, cette fin de semaine (+ vidéo)

Mardi 27 juillet 2021 par Eliane Gilain
Crédit photo: Winward HTP

Crédit photo: Winward HTP

Le mythique circuit de Spa-Francorchamps, en Belgique, sera l’hôte des traditionnelles 24 Heures de Spa cette fin de semaine. Bien que la région ait été frappée par de graves inondations les dernières semaines, la piste n'a pas subi de dégâts, mais des routes d'accès au paddock et chemin de sécurité ont été endommagés. Pas de quoi toutefois empêcher la tenue de l'épreuve, qui accueillera de plus des spectateurs dans les estrades.

Le pilote québécois Mikaël Grenier y sera pour une 4ème fois en carrière, mais une première avec Winward Racing, écurie avec laquelle il évolue cette saison dans la série GT World Challenge Europe, dont les 24 Heures de Spa sont l'événement vedette en plus de compter aussi pour l'Intercotinental GT Challenge. Grenier avait pris part à l’événement en 2017 avec Attempto Racing dans la classe Pro, puis en 2018 en classe Argent sur la Jaguar GT3 de l’écurie Emil Frey Racing et en 2020 sur la Lamborghini GT3 de l’écurie suisse, de nouveau en classe Pro.

Cette année, il sera en piste sur la Mercedes AMG GT3/Winward en classe Argent avec Russell Ward et Philip Ellis, récent vainqueur en série DTM. Les équipiers se trouvent présentement au 5ème rang du championnat de la classe Argent après les deux premières épreuves qui ont eu lieu à Monza et au Circuit Paul Ricard.

Les 24 Heures de Spa, réservées aux voitues GT3, est parmi les plus difficiles courses d’Endurance annuellement. La durée de l'épreuve est évidemment un facteur important, mais il faut également tenir compte des conditions climatiques, souvent imprévisible à Spa, et, bien sûr, la portion nocturne qui se déroule sur une piste non éclairée. Les pilotes se préparent donc physiquement, des semaines à l'avance, en vue de cet événement. C’est le cas de Grenier : « je m’entraîne, je me couche tôt et je bois beaucoup d’eau » explique Mikaël. « J’essaye d’être reposé, et de faire des exercices pour le cou en plus de la musculation et de l’endurance au gym avant une aussi longue épreuve » ajoute-t-il.

L’objectif de Mikaël est simple, gagner en classe Argent ! « Je souhaite que nous terminions le mieux possible au général et que l’on gagne notre catrégorie. Russell a fait d’excellents chronos lors des essais préparatoires aux 24 Heures il y a deux semaines et ce n’est pas sa première participation à cette course donc je suis confiant. Je connais également bien la piste et l’événement en général » souligne le piltoe de Québec.

Pour beaucoup, le fait que ce sont uniquement des GT3 en piste fait des 24 Heures de Spa une course plus exigeante que Daytona ou Le Mans. L'absence de division des classes et donc de puissances de voitures rend les dépassements plus périlleux et, dans certaines sections ou lors de neutralisations, des voitures visant la victoire peuvent être coincées longtemps derrière des voitures plus lentes. « À Spa, il faut rouler comme si on était dans un Sprint en tout temps, c’est donc plus fatiguant. J’espère ne pas refaire un triple relais de nuit comme l’an dernier car ça avait été difficile. En principe, la stratégie de l’équipe est de faire rouler tous les pilotes la nuit, nous aurons donc tous beaucoup de temps de piste à différents moments de la course » explique Mikaël Grenier.

Cette édition présentera le plus gros peloton de voitures inscrites en classe Argent jamais vu depuis la création de la classe en 2018. Mikaël confie : « il y aura 17 voitures rien que dans notre catégories, donc ça sera un très bon défi mais la Balance des Performances (BoP) est bonne pour les Mercedes, j’ai donc hâte de voir ce que nous pourrons faire en piste ».

En plus des voitures en classe Silver, il y aura 25 voitures en classe Pro et 16 en Pro/Am et Am, ce qui formera un peloton de 58 équipages. Vous pouvez trouver la liste d’inscrits ici. Le départ de la course de 24 Heures, présentée en direct en langue française ou anglaise sur la page YouTube de la série, sera donné à 16h30 heure locale.