Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Alex Palou remporte la manche d'ouverture de la saison d'IndyCar; Romain Grosjean Top 10

Alex Palou remporte la manche d'ouverture de la saison d'IndyCar; Romain Grosjean Top 10

Dimanche 18 avril 2021 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Joe Skibinski / IndyCar

Crédit photo: Joe Skibinski / IndyCar

Au terme d’une course qui a duré pas moins de 2 heures et 35 minutes, le pilote espagnol Alex Palou a célébré de la plus belle des manières ses débuts au sein du Chip Ganassi Racing, alors qu’il s’est imposé au Barber Motorsports Park, en Alabama.

Cette épreuve marquait l’ouverture de la saison 2021 de la série IndyCar et elle a débuté par un carambolage au 1er tour, lorsque l’ancien champion Josef Newgarden (Team Penske) a perdu le contrôle de sa Dallara-Chevrolet pour se retrouver perpendiculaire à la piste. Lancés à pleine vitesse, plusieurs autres pilotes n’ont pu éviter l’accrochage. Si heureusement personne n’a été blessé, pas moins de 7 pilotes, dont certains favoris tels Colton Herta, Ryan Hunter-Reay ou encore Felix Rosenqvist ont dû renoncer ou ont été contraints à repasser par les puits pour des réparations sutie à ce carambolage.

Une fois la neutralisation terminée, c’est davantage à une course stratégique (les meneurs ne ravitaillant pas toujours en même temps) que les fans venus assister à l’épreuve sur le magnifique site naturel de Barber ont eu droit.  

Au fil d’arrivée, Palou l’emporte devant Will Power (Team Penske) et Scott Dixon (Chip Ganassi Racing). Qualifié en pole position, le jeune mexicain Pato O’Ward (Arrow McLaren) finit 4ème, dans les roues de Dixon. Sébastien Bourdais (A.J. Foyt Racing) complète le Top 5 devant Rinus Veekay (Carpenter Racing), Graham Rahel (Team Rahal), Marcus Ericsson sur la 3ème Dallara-Honda du Ganassi Racing, Alexander Rossi (Andretti Autosport) et Romain Grosjean (Dale Coyne Racing/RWR).

Parti de la 7ème position, l’ancien pilote Haas de Formule 1 a réalisé de bons débuts dans la série, récompensés par ce premier Top 10. En revanche, les débuts de Jimmie Johnson (sur une 4ème voiture engagée par le Ganassi Racing) ont été moins glorieux. Qualifié 25ème (avant-dernier), le septuple champion NASCAR Cup a démontré qu’il doit encore beaucoup progresser en monoplace, ses temps au tour étant toujours à plus d’une seconde des meneurs. Le Californien a de plus perdu du temps lors de son premier arrêt aux puits, afin de faire réparer sa Dallara-Honda endommagée dans le carambolage du 1er tour. Il finit 19ème, à 3 tours du vainqueur.

Déception aussi pour les deux pilotes canadiens inscrits. Si Dalton Kellett, dernier aux qualifications avec l’une des Dallara-Chevrolet du AJ Foyt Racing, n’a jamais pu se hisser aux avant-postes, les espoirs de James Hinchcliffe (Andretti Autosport) ont été anéantis au premier tour, alors qu’il fut l’une des victimes du carambolage provoqué bien involontairement par Newgarden. Avec une voiture légèrement endommagée, il a perdu un tour aux puits. Il finit 17ème, une position devant Kellett. Pour le classement complet, cliquez ici.

La deuxième épreuve de la série IndyCar 2021 aura lieu dès dimanche prochain, le 25 avril, sur le circuit urbain temporaire de St-Petersburg, en Floride.

À noter que les deux premières courses Indy Lights avaient aussi lieu à Berber ce week-end. La série est de retour après une année de pause et 13 pilotes étaient au départ. La recrue suédoise Linus Lundqvist a gagné la première course et l’Américain David Malukas la seconde. Tout comme en IndyCar, deux Canadiens étaient inscrits. Devlin DeFrancesco a pris la 3ème place dans les deux courses tandis qu’Antonio Serravalle s’est classé 12ème puis 11ème. Tous deux sont des recrues cette année en Indy Lights. Pour les classements complets de ces deux courses, cliquez ici.