Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

WRC : Domination complète d'Ott Tänak et Martin Järveoja à l'Arctic Rally Finland

WRC : Domination complète d'Ott Tänak et Martin Järveoja à l'Arctic Rally Finland

Dimanche 28 février 2021 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Hyundai Motorsport

Crédit photo: Hyundai Motorsport

Le pilote estonien Ott Tänak et son co-pilote Martin Järveoja ont dominé les débats cette fin de semaine, pour remporter l'Arctic Rally Finland, la deuxième épreuve de la saison 2021 du Championnat du monde des Rallyes (WRC).

Tänak et Järveoja ont mené du début à la fin cet événement nouveau au calendrier du WRC, disputé dans le cercle polaire arctique et donc sur des routes glacées bordées d’imposants murs de neige. Pour le duo estonien, champion du monde 2019, il s’agit d’un premier succès cette saison, le premier aussi de l’équipe Hyundai Motorsport en 2021.

Après s'être construit une confortable avance lors des deux premières étapes disputées dans les forêts lapones, Ott Tänak (Hyundai i20 WRC) n'a commis aucune erreur lors des dernières spéciales ce dimanche, pour l’emporter avec 17''5 d'avance sur le jeune finlandais Kalle Rovanperä (Toyota Yaris WRC). Ce dernier, co-piloté par Jonne Halttunen, a contenu les assauts de Thierry Neuville et Martin Wydaeghe (Hyundai i20 WRC) pour terminer in-extremis deuxième et empêcher ainsi un doublé Hyundai. Mieux encore pour Rovanperä, cette deuxième place finale, acquise avec seulement 2,3 secondes de marge sur son rival belge, est le meilleur résultat de sa carrière en WRC et elle le propulse, à seulement 20 ans, au premier rang du championnat !

Kalle Rovanperä s'est également montré le plus rapide dans la Power Stage pour inscrire cinq points bonus en devançant Craig Breen (Hyundai i20 WRC) et Thierry Neuville. Ott Tänak et le champion du monde en titre Sébastien Ogier (Toyota Yaris WRC) ont pris les dernières unités en jeu.

Pour Ogier, le lauréat du Rallye Monte-Carlo le mois dernier, cette première édition de l’Arctic Rally comptant pour le Championnat du monde est tout de même une grosse déception. Cinquième de l'épreuve avant le dernier secteur chronométré samedi, il a perdu le contrôle de sa Toyota Yaris WRC et percuté de face un mur de neige à 200 mètres de la ligne d’arrivée de l’étape. En l’absence de spectateurs à cet endroit (l’événement était officiellement présenté à huis clos... mais les organisateurs ont eu la bonne idée de fermer les yeux sur la présence de quelques centaines de passionnés au bord des routes !), Ogier et son copilote Julien Ingrassia ont dû pelleter pendant une vingtaine de minutes pour se sortir de ce mauvais pas, ce qui les a alors relégués au 22ème rang.

Ce dimanche lors de la courte dernière étape, ils ont regagné deux positions, finissant donc 20ème. Derrière le trio Tänak-Rovanperä-Neuville, Craig Breen a pris la 4ème place à 52,6 secondes des vainqueurs. Le Top 6 est complété par les Toyota de Elfyn Evans et Takamoto Katsuta.

Septième pour ses débuts aux commandes d’une voiture RC1 préparée par la seconde équipe de Hyundai Motorsport, 2C Compétition, le jeune Oliver Solberg a impressionné. Co-piloté par Seb Marshall en lieu et place de son co-pilote habituel Aaron Johnston, Solberg a manqué le Top 6 de seulement 1,2 seconde mais il a dominé plusieurs pilotes beaucoup plus expérimentés en WRC, à l’image des Ford M-Sport officielles de Teemu Suninen et Gus Greensmith, classées respectivement 8ème et 9ème.

En WRC2, la victoire revient à un autre expérimenté pilote, Esapekka Lappi, co-piloté par Janne Ferm sur Volkswagen Polo R5. Il finit Top 10 au général et devance son principal rival de catégorie, Andreas Mikkelsen (co-piloté par Ola Floëne  sur Škoda Fbia Evo), de 47 secondes.

Au championnat du monde des pilotes, Kalle Rovanperä mène avec 39 points, soit 4 de mieux que Thierry Neuville. Ogier et Evans se partagent le 3ème rang avec 31 points chacun. Pour le classement complet du rallye et les positions au championnat, cliquez ici.