Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Essais aux États-Unis pour la Coupe Nissan Sentra : Jean-François Dumoulin impressionné !

Essais aux États-Unis pour la Coupe Nissan Sentra : Jean-François Dumoulin impressionné !

Vendredi 26 février 2021 par Eliane Gilain
Crédit photo: Nissan Canada

Crédit photo: Nissan Canada

Depuis l'annonce de la création de la Coupe Nissan Sentra, plusieurs séances d'essais ont été menées par les organisateurs de la série. Car si celle-ci reprend le flambeau de la Coupe Micra, c'est bien sûr une voiture entièrement nouvelle qui est proposée aux pilotes qui disputeront la saison 2021 avec ce modèle.

Parlant de pilotes, une quinzaine d'entre eux se sont déjà portés acquéreurs d'une Sentra. À trois mois du début de la saison, c'est très prometteur. Quant aux essais, ils sont menés par le pilote professionnel et ancien double vainqueur des 24 Heures de Daytona, Jean-François Dumoulin. Après avoir débuté le développement de la version course de la Sentra sur les circuits québécois l'automne dernier, la voiture, bâtie par Motorsports In Action, a voyagé aux États-Unis récemment pour permettre à Jean-François de poursuivre les essais. Il était ainsi en piste à Road Atlanta, en Géorgie, au début du mois, avant de se diriger les jours derniers vers la Floride et le très exigeant circuit de Sebring.

« Lorsque nous sommes arrivés à Road Atlanta, il faisait très froid et il pleuvait alors j'ai d'abord fait quelques tours conservateurs pour m’assurer que tout était en règle sur la voiture » explique le pilote trifluvien. « Quand la piste est devenue sèche, c’est là que j’ai pu voir les performances réelles et ce fut très révélateur : la Sentra a beaucoup d’adhérence, entre autres grâce aux freins et aux plaquettes Pagid. Nous nous sommes assurés que les ajustements pour la suspension fonctionnent bien et je dois dire que les essais ont été très concluants ».

Pour Dumoulin, le bilan de ces essais est simple : c’est un pari gagné ! Il nous a également confié qu’il s'attend à des chronos conformes à que les premiers essais au Circuit Mont-Tremblant avaient laissé entrevoir, et même un peu plus rapides. « La tenue de route est incroyable, la voiture est prévisible, elle se comporte et s'inscrit en virage vraiment très bien. Avec les petites améliorations apportées, le tout est impressionnant et la mécanique fonctionne à point tout en étant très fiable. J’ai vraiment hâte de pouvoir faire d'autres bons chronos en piste au Québec ce printemps, ça validera le travail accompli avant que la saison ne débute » ajoute-t-il.

La voiture d'essais, qui porte évidemment le numéro 23, chiffre fétiche de la marque Nissan (Ni signifie deux en Japonais et San trois), semble aussi avoir attiré bien des regards, selon les dires de Dumoulin : « la voiture est belle et intrigante alors dès que je suis arrivé à l’événement Chin (Track Days) à Road Atlanta, les gens ont tout de suite vu le logo Nissan et sont venus la regarder. Certains ont même consulté le site web de la série pour plus d’information ! Elle a suscité pas mal d'intérêt de la part des pilotes américains. Il y en a un notamment, qui roulait en TCR, et qui savait exactement ce qu’était la Coupe Micra. Les gens connaissent notre série canadienne et la Sentra les intéresse encore bien plus car c'est un modèle qui est vendu aux États-Unis, ce que n'était pas la Micra ».

Il faut dire aussi qu’aux États-Unis, il n’y a que peu de séries monotypes parmi l'éventail des séries professionnelles ou semi pro. Outre la MX-5 Cup, un pilote peut évidemment choisir le Ferrari Challenge, le Lamborghini Super Trofeo ou encore la Porsche Carrera Cup, mais ce sont toutes des séries aux budgets sans commune mesure avec ce qu'il en coûtera en Coupe Nissan Sentra. Et ce "détail budgétaire" a semblé attirer l’œil des pilotes du sud de la frontière !

Pilote d'essais et de développement de la série, Jean-François Dumoulin nous a parlé de la voiture avec tellement d’enthousiasme qu’il était impossible de ne pas lui demander s’il songe à joindre la série en 2021... « Pour l’instant, je développe seulement la voiture. J’aurais aimé faire des courses en Coupe Micra, mais faute de temps je ne l’ai pas fait. Quand je coach, c’est difficile de prendre du temps pour moi, pour piloter. Je souhaite toutefois rester impliqué en enseignant et en aidant les pilotes de la Coupe Nissan Sentra. Mais hormis cela, c’est certain que j’aimerais faire des courses ! On verra...» confie-t-il.

Ses plans pour la saison 2021 ne sont pas encore définis, mais il compte toutefois rouler à temps partiel en NASCAR Pinty’s avec un but bien précis en tête : « Je gère l’entreprise Dumoulin Compétition avec mon frère Louis-Philippe, mais je ne manquerai jamais le Grand Prix de Trois-Rivières ! Dans ma carrière, j’ai remporté des courses dans tous les championnats auxquels j’ai participé sauf en Pinty’s. Gagner à Trois-Rivières serait un rêve devenu réalité. Je vais tout faire pour arriver à ce but ».

La saison 2021 de la Coupe Nissan Sentra présentera 6 événements, pour un total de 12 courses. Le tout débutera au Canadian Tire Motorsport Park le 21 mai, pour se terminer au Circuit Mont-Tremblant fin septembre. Le Grand Prix du Canada, celui de Trois-Rivières et le Circuit ICAR figurent aussi au calendrier.