Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Ferrari de retour en Prototypes et aux 24 Heures du Mans : Engagement confirmé à compter de 2023 !

Ferrari de retour en Prototypes et aux 24 Heures du Mans : Engagement confirmé à compter de 2023 !

Mercredi 24 février 2021 par Philippe Brasseur
Crédit photo: WRI2

Crédit photo: WRI2

La nouvelle était attendue depuis près de... 50 ans : Ferrari annonce aujourd’hui son retour dans la catégorie des prototypes du Championnat du monde d’Endurance (WEC), avec le début du programme Le Mans Hypercar (LMh). À partir de la saison 2023, le constructeur italien affrontera ainsi Peugeot, Glickenhaus, Audi, Porsche et Toyota, les manufacturiers déjà confirmés, dans la nouvelle classe élite du Championnat du Monde d'Endurance de la FIA.

L’annonce de Ferrari ce mercredi précise : « Après une période d'étude et d'analyse, Ferrari a lancé le développement de la nouvelle voiture LMh pour inclure ces dernières semaines les phases de conception et de simulation. Le programme d'essais sur piste, le nom de la voiture et les pilotes qui composeront les équipages officiels feront partie des prochaines annonces ».

Cinquante ans après sa dernière participation officielle dans la catégorie reine du Championnat du monde des voitures de sport en 1973, Ferrari effectuera donc son retour officiel en prototypes. Pour la marque, qui a ces dernières années été présente en Endurance au-travers l’engagement d’équipes privées dans les différentes catégories GT, c’est une grande décision et cela vient donner une valeur encore plus grande au WEC et aux 24 Heures du Mans, qui fêteront leurs 100 ans de création en 2023. Rappelons aussi que Ferrari totalise présentement 9 victoires au Mans (la dernière fois en 1965) et 24 titres mondiaux dans différentes disciplines (dont le dernier en 2017 en Formule 1) et 36 victoires aux 24 Heures du Mans, la plupart dans les différentes catégories GT (photo ci-dessus d'une 488 GTE).

Le président de Ferrari, John Elkann, a commenté : « En plus de 70 ans de course, sur des circuits du monde entier, nous avons mené nos voitures à roues fermées à la victoire en explorant des solutions technologiques de pointe : des innovations qui découlent de la piste et rendent chaque voiture de route produite à Maranello extraordinaire. Avec le nouveau programme Le Mans Hypercar, Ferrari affirme une fois de plus son engagement sportif et sa détermination à être un protagoniste des grands événements mondiaux du sport automobile ».

La marque a choisi la classe LMh plutôt que le LMDh, se gardant ainsi le droit de fabriquer son propre châssis et d’autres solutions technologiques. La catégorie Le Mans Hypercar, qui constitue à partir de cette année 2021 le plus haut niveau de l’Endurance, offre aux constructeurs deux options au sein d’un seul et unique règlement : concevoir un prototype ayant les formes d’une voiture de sport extrême et, à partir de cette voiture de route, développer une voiture de course. Les voitures répondant au règlement de cette catégorie devraient aussi pouvoir disputer les épreuves du championnat IMSA en Amérique du Nord mais les équivalences entre voitures LMh et LMDh (la règle IMSA) demeurent à être clarifiées.         

Réagissant à l’annonce de ce retour de Ferrari en prototypes, Jean Todt, le président de la FIA, mentionne : « L’annonce de l’engagement de Ferrari en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA avec une Hypercar à partir de 2023 est une excellente nouvelle pour la FIA, l’ACO (les organisateurs du Mans) et le sport automobile dans son ensemble. Je crois au concept d'Hypercars routières adaptées à la compétition en FIA WEC et aux 24 Heures du Mans. J'ai hâte de voir cette marque légendaire entreprendre ce projet ambitieux ».