Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

24 Heures de Daytona : Une 59ème édition bien spéciale cette fin de semaine !

24 Heures de Daytona : Une 59ème édition bien spéciale cette fin de semaine !

Mercredi 27 janvier 2021 par Didier Schraenen
Crédit photo: Jake Galstad / LAT Images

Crédit photo: Jake Galstad / LAT Images

C’est une 59ème édition des 24 Heures de Daytona bien spéciale qui se met en branle cette semaine. En fait elle a commencé le week-end dernier par un ROAR, c’est-à-dire les journées d’essais présaison qui se tiennent normalement 3 semaines avant les 24 heures. Pandémie ou volonté de mettre en place des nouveautés, NASCAR, qui possède maintenant l’IMSA qui sanctionne cette classique, voulait tenir un mois complet d’activités ininterrompues au centre mondial de la course, le Daytona International Speedway !

Après le ROAR et les 24 Heures de l’IMSA, les qualifications et le Clash de NASCAR seront suivis du Daytona 500 et d’une course de Cup sur circuit routier la fin de semaine suivante. Soit un total de 5 week-ends d’affilée pour les amateurs de sport automobile !

Lors du ROAR du week-end dernier, on a vu pour la première fois une course de qualifications (bilan ici) afin de déterminer les positions de départ des différentes catégories. Ce Motul Pole Award devenu une course de 100 minutes a donc mis aux prises, en plus des GT, les prototypes DPi, LMP2 et les LMP3, qui font leur apparition dans la série cette année, portant à 24 le nombre de prototypes en piste.

La victoire est revenue à la Cadillac No.31 de Felipe Nasr et Pipo Derani, qui partira donc en pole après avoir devancé la Mazda No.55 d’Oliver Jarvis et Harry Tincknell par 3,66 secondes. Seulement deux des quatre pilotes des différents équipages se partageaient le volant pour ce sprint.

Fait étonnant, le nouveau venu, Kevin Magnussen, ex-pilote Haas en F1 a mené la course, lors de la première demi-heure, alors que la piste était détrempée. Le Danois débute chez Chip Ganassi Racing, dans la série et aux commandes d’un prototype. Il s’est dit très impressionné par ces bolides qu’il prend beaucoup de plaisir à piloter. 

Jimmie Johnson a lui aussi été impressionnant dans la No.48. Son coéquipier Kamui Kobayashi a signé le meilleur temps de la course malgré une 6ème à l’arrivée. Cela nous donne une grille de départ composée de la Cadillac No.31 et la Mazda No.55 en première ligne, puis la Cadillac No.5 et l’Acura DPi No.60, celle du Meyer-Shank Racing emmenée par Olivier Pla, en deuxième ligne. Viennent ensuite l’Acura No.10 (Wayne Taylor Racing) et la Cadillac No.48. La 4ème Cadillac, celle du Ganassi Racing (No.01) ferme la marche des DPi avec la 7ème place sur la grille, partagée avec la première voiture de LMP2.

En LMP2, 10 équipages sont inscrits. 5 Oreca ont monopolisé le Top 5 lors de la course de qualification, la No.52 PR1 Mathiasen Motorsport pilotée par Keating et Jensen étant à leur tête. Elle partira donc du 8ème rang. Dans cette catégorie, on retrouve les Canadiens John Farano (No.8), Garett Grist (No.81) et Devlin DeFrancesco (No.82).

En LMP3, deux Duqueine D08 ont devancé 5 Ligier JS P320.  C’est le duo Kranz-Hoerr qui a eu le dessus sur celle de Kvamme et Kurtz. Le Canadien Cameron Cassels partira 5ème place dans cette catégorie. Les LMP3 s’élanceront entre la 18ème et la 24ème place au général, soit juste devant les GTLM.

Dans cette catégorie GTLM, seulement 6 équipages sont inscrits cette année, dont la BMW M8 GTE No.25 de Bruno Spengler. Ce dernier avait connu son meilleur résultat à sa première participation aux 24 Heures de Daytona en 2015, avec une deuxième place. Spengler n’a que 4 courses à son programme cette année (voir article à ce sujet ici), l’équipe Rahal-Letterman-Lanigan n’ayant pas d’entente avec BMW pour disputer l’intégralité de la saison. Ce sont les deux Corvette qui occuperont les deux premières places sur la grille de départ dans cette catégorie, aux 25ème et 26ème positions au général. Spengler et ses équipiers partiront 29èmes, 5èmes des GTLM.

En GTD enfin, 18 voitures prendront le départ du double tour d’horloge, samedi à compter de 15h40. Dans la Porsche Pfaff, le détenteur de la pole de l’an dernier, Zacharie Robichon partira 2ème (32ème au général), aux côtés de la BMW du vétéran Bill Auberlen, qui a remporté la classe GTD lors de la course de qualification.

Misha Goikhberg, de la Colombie-Britannique, partira 5ème avec la Mercedes Winward Racing. On retrouvera aussi l’Ontarien Roman De Angelis en 6ème place dans une des deux Austin Martin au départ. Aussi dans une Mercedes, Mikaël Grenier fait à nouveau équipe avec Kelly Habul, dans la voiture Sun Energy 1. Ils partiront 10èmes, 40èmes au général.

Demain jeudi, les qualifications pour les 4 heures de la course IMSA Michelin Pilot Challenge auront lieu. On surveillera tout particulièrement le Québécois Kuno Wittmer, de retour dans la série avec la McLaren de l’équipe ontarienne AWA. Kuno avait récolté la pole position l’an dernier…


HORAIRE DES ACTIVITÉS (AUJOURD'HUI À DIMANCHE)

Mercredi 27 janvier
13h45 à 14h45 : 1ère séance d'essais IMSA Michelin Pilot Challenge
15h00 à 15h30 : 1ère séance d'essais Mazda MX-5 Challenge

Jeudi 28 janvier
09h00 à 09h30 : 2ème séance d'essais Mazda MX-5 Challenge
09h45 à 10h45 : 2ème séance d'essais IMSA Michelin Pilot Challenge
11h05 à 12h05 : 1ère séance d'essais IMSA WeatherTech SportsCar
12h25 à 12h55 : Qualifications Mazda MX-5 Challenge
14h25 à 15h00 : Qualifications IMSA Michelin Pilot Challenge
15h20 à 16h35 : 2ème séance d'essais IMSA WeatherTech SportsCar
17h00 à 17h45 : Course 1 Mazda MX-5 Challenge
19h15 à 21h00 : 3ème séance d'essais IMSA WeatherTech SportsCar

Vendredi 29 janvier
09h25 à 09h55 : 3ème séance d'essais IMSA Michelin Pilot Challenge
10h15 à 11h00 : Course 2 Mazda MX-5 Challenge
11h20 à 12h20 : 4ème séance d'essais IMSA WeatherTech SportsCar
13h35 à 17h35 : Course IMSA Michelin Pilot Challenge

Samedi 30 janvier
14h30 à 14h40 : Séance de réchauffement IMSA WeatherTech SportsCar
15h40 : Départ de la 59ème édition des 24 Heures de Daytona

Dimanche 31 janvier
15h40 : Arrivée de la 59ème édition des 24 Heures de Daytona 


*** Didier Schraenen est l'un des envoyés spéciaux de Pole-Position Magazine à cette édition 2021 des 24 Heures de Daytona... Plusieurs nouvelles sur cet événement vous sont proposées sur poleposition.ca depuis le week-end dernier et cela se poursuivra tout au long de cette semaine !