Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Max Verstappen domine le Grand Prix d'Abou Dhabi; 10ème, Lance Stroll perd sur le fil son Top 10 au championnat

Max Verstappen domine le Grand Prix d'Abou Dhabi; 10ème, Lance Stroll perd sur le fil son Top 10 au championnat

Dimanche 13 décembre 2020 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Giuseppe Cacace / Getty Images

Crédit photo: Giuseppe Cacace / Getty Images

Qualifié en pole position, Max Verstappen a dominé le Grand Prix d’Abou Dhabi ce dimanche. 17ème et dernière épreuve de la saison 2020, l’événement n’a réservé aucune surprise, le pilote de la Red Bull-Honda numéro 33 menant tous les tours, en route vers sa seconde victoire de la saison.

Le circuit de Yas Marina à Abou Dhabi n’offre traditionnellement pas des courses fort passionnantes et cela a encore été le cas pour cette finale 2020, bien loin des rebondissements vus à Bahreïn les deux semaines précédentes. Cette fois, les Mercedes de Valtteri Bottas, 2ème, et Lewis Hamilton, 3ème, n’ont jamais pu rivaliser avec Verstappen pour la victoire. Il faut dire que, craignant pour la fiabilité de ses moteurs en cette fin de saison, Mercedes avait légèrement réduit la puissance des V6 turbo hybrides de ses pilotes.

Red Bull Racing met ainsi fin à six victoires consécutives de Mercedes à Abou Dhabi mais cette victoire ne permet pas à Max Verstappen de devancer Valtteri Bottas pour le titre de vice-champion.

Alexander Albon (Red Bull-Honda) termine en 4ème place, dans les roues d’Hamilton. Bien que très en retrait de Verstappen une fois encore, le pilote thaïlandais a réalisé une bonne fin de saison. Est-ce que cela sera suffisant pour lui permettre de conserver son volant en F1, chez Red Bull l’an prochain ? Certains le pensent bien que l’option de Sergio Pérez ou de Nico Hülkenberg soit semble-t-il toujours envisagée par les dirigeants de l’équipe.

La lutte pour la troisième place au championnat du monde des constructeurs était l’un des enjeux majeurs de ce rendez-vous. Pour l’équipe Racing Point, les choses ont toutefois rapidement tourné au vinaigre, Sergio Pérez, parti en dernière ligne suite à un changement d’éléments moteur, étant contraint à l’abandon suite à un souci de boîte de vitesses dès les premiers tours. Cela a entraîné la seule neutralisation de ce Grand Prix. Lance Stroll s’est alors retrouvé seul à défendre les intérêts de son équipe face aux deux pilotes Renault et surtout aux McLaren, mieux classées que lui aux qualifs.

Lance analyse ainsi sa course : « ce fut une course difficile aujourd'hui et nous étions sur la défensive une fois que Checo a dû abandonner. Cela a provoqué le déploiement de la voiture de sécurité, dont je ne suis pas tout à fait sûr que ce soit justifié, puis il y a eu l'incident avec Sainz qui m’a fait perdre du temps dans la ligne des puits. Cela m’a coûté du temps, mais nous avons quand même eu des difficultés en course. Il y a eu des moments où le rythme était fort, mais sans jamais être assez constant. La durée de vie et la température des pneus ont également chuté de façon significative à la fin de la course, ce qui m’a coûté une place face à Esteban Ocon à la fin ». Il ajoute : « c’est dommage que nous n’ayons pas pu remporter la 3ème place du championnat des constructeurs car je pense que tout le monde dans l’équipe le méritait pour tout son travail acharné. Nous avons connu de grands moments cette année et des opportunités ont également été manquées. Il y a donc beaucoup à réfléchir et à améliorer à l'avenir. C’est décevant pour le moment, mais nous devons nous rappeler que l’équipe a un avenir prometteur à partir de 2021 en tant qu’Aston Martin Formula 1 Team et qu’il y aura, j’en suis convaincu, d’autres bons jours ».

Tout au long de la course, les McLaren-Renault de Lando Norris et Carlos Sainz ont roulé groupées, aux portes du Top 5 tandis que le Québécois peinait à rester à leur contact avec une Racing Point-Mercedes qui semblait éprouver des problèmes de tenue de route. Stroll a même concédé une place dans le dernier tour, étant dépassé par la Renault d’Esteban Ocon pour le gain de la 9ème place.

Norris et Sainz eux, ont fini 5ème et 6ème, permettant ainsi à leur équipe de terminer troisième au championnat des constructeurs. 7ème, Daniel Ricciardo a mis fin à sa collaboration de deux saisons avec Renault sur une belle course, tandis que Pierre Gasly (Alpha Tauri-Honda) a fini juste derrière lui.

Pour Stroll, ce maigre Top 10 coûte non seulement la 3ème place à Racing Point au championnat des équipes mais également le 10ème rang du Canadien chez les pilotes, Gasly le devançant in-extremis à ce chapitre.

Pour le classement complet de ce Grand Prix, cliquez ici. Au classement final du championnat du monde des pilotes, Mercedes récolte le doublé et est bien sûr championne du monde des constructeurs. Lance Stroll termine une saison 2020 faite de hauts et de bas au 11ème rang après avoir été quatrième au soir du Grand Prix d’Italie, mi-septembre. Quant à Nicholas Latifi, 17ème ce dimanche, il a complété sa première saison en Formule 1 sans marquer de point mais le Torontois a progressé tout au long des épreuves, bien qu’il ait été constamment dominé par son coéquipier George Russell.

La saison 2021 de Formule 1 devrait débuter en Australie, le 21 mars prochain.


Classement final championnat des pilotes :

1.         Lewis HAMILTON, 347 points
2.         Valtteri BOTTAS, 223
3.         Max VERSTAPPEN, 214
4.         Sergio PEREZ, 125
5.         Daniel RICCIARDO, 119
6.         Carlos SAINZ, 105
7.         Alexander ALBON, 105
8.         Charles LECLERC, 98
9.         Lando NORRIS, 97
10.      Pierre GASLY, 76
11.      Lance STROLL, 75
12.      Esteban OCON, 62
13.      Sebastian VETTEL, 33
14.      Daniil KVYAT, 32
15.      Nico HULKENBERG, 10
16.      Kimi RAIKKONEN, 4
17.      Antonio GIOVINAZZI, 4
18.      George RUSSELL, 3
19.      Romain GROSJEAN, 2
20.      Kevin MAGNUSSEN, 1
21.      Nicholas LATIFI, 0
22.      Pietro FITTIPALDI, 0
23.      Jack AITKEN, 0

Classement final championnat des manufacturiers :

1.         Mercedes, 573 points
2.         Red Bull-Honda, 319
3.         McLaren-Renault, 202
4.         Racing Point-Mercedes, 195
5.         Renault, 181
6.         Ferrari, 131
7.         Alpha Tauri-Honda, 107
8.         Alfa Romeo-Ferrari, 8
9.         Haas-Ferrari, 3
10.      Williams-Mercedes, 0
 

*** Lisez aussi le bilan des dernières courses et un comparatif entre Juan-Manuel Fangio, Michael Schumacher et Lewis Hamilton dans l’édition présentement en kiosque du magazine Pole-Position !