Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Hamilton devant Bottas à Imola : Mercedes champion du monde; Latifi 11ème et Stroll 13ème

Hamilton devant Bottas à Imola : Mercedes champion du monde; Latifi 11ème et Stroll 13ème

Dimanche 1er novembre 2020 par Julie Bouchard
Crédit photo: Mercedes F1 / LAT Images

Crédit photo: Mercedes F1 / LAT Images

En réalisant un nouveau doublé, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas ont permis à Mercedes de s’assurer d’un septième titre mondial consécutif des manufacturiers en Formule 1, à l’issue du Grand Prix de l’Émilie-Romagne disputé ce 1er novembre sur le circuit d’Imola (Italie).

Après un début de course très monotone, marqué seulement par un léger accrochage entre Esteban Ocon (Renault) et Lance Stroll (Racing Point-Mercedes) au 1er virage, obligeant le pilote québécois à faire un arrêt aux puits pour changer l’aileron avant de sa Racing Point, la course s’est animée dans sa seconde moitié, suite à différents incidents.

Sur une stratégie de choix de pneus différente de Bottas, qualifié en pole position et meneur lors des premiers tours, Hamilton a vu la situation tourner définitivement en sa faveur au 50ème des 63 tours, alors qu’un pneu explosé envoyait Max Verstappen (Red Bull-Honda) dans le bac à graviers. La voiture de sécurité entrait alors en action et pour Hamilton, qui devait changer de pneus à ce moment-là, c’était un gros coup de chance ! Ressorti des puits devant Bottas, il contrôla ensuite la course à la relance pour ne plus jamais être menacé, remportant ainsi sa 93ème victoire en Formule 1. Mais auparavant, la décision de Mercedes de donner à Hamilton un long relais sur ses gommes du départ avait déjà été un élément déterminant de sa victoire, le champion du monde en titre bénéficiant au 29ème tour de la neutralisation par voiture de sécurité virtuelle (suite à l’abandon - problème d’embrayage - de la Renault d’Ocon en bord de piste) pour faire son arrêt et reprendre la piste en tête. De leur côté, Bottas et Verstappen avaient fait le leur quelques tours plus tôt, alors que l’épreuve n’était pas neutralisée.

Valtteri Bottas termine deuxième devant Daniel Ricciardo (Renault), ravi de récolter un second podium en trois courses. L’Australien a certes bénéficié de l’abandon de Verstappen, 2ème devant Bottas et en train de revenir sur Hamilton au moment de son abandon, et de l’arrêt pour changement de pneus à 10 tours du terme de Sergio Pérez (Racing Point-Mercedes), mais il a toujours été aux avant-postes depuis le départ.

Daniil Kvyat (Alpha Tauri-Honda) et Charles Leclerc (Ferrari) complètent le Top 5, après avoir réussi à repousser les assauts de Pérez, sur des gommes neuves, en fin de course. Carlos Sainz et Lando Norris, sur McLaren-Renault, finissent aux 7ème et 8ème places, devant un autre duo, moins familier des premiers rangs, celui des coéquipiers d’Alfa Romeo, Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi, 9ème et 10ème. Le Finlandais s’est fait remarquer par un impressionnant relais de 49 tours sur le même train de pneus, ce qui lui a permis de pointer 4ème à un moment donné.

Les deux Alfa Romeo-Ferrari devance d’un rang la recrue canadienne Nicholas Latifi. Seul pilote Williams-Mercedes à l’arrivée après que George Russell ait perdu le contrôle de sa monoplace derrière la voiture de sécurité et fini dans le mur, le Torontois a disputé une très belle course. Il aurait assurément mérité de décrocher son premier point en Formule 1.

On ne peut en dire autant de Lance Stroll qui a réalisé un Grand Prix pour le moins difficile. Relégué en fin de peloton suite à son arrêt pour changer d’aileron avant, il n’est jamais parvenu à remonter. Pire encore, il a très légèrement blessé l’un de ses mécaniciens en manquant son arrêt lors d’un changement de pneus. Il est classé 13ème, un rang derrière son futur coéquipier, Sebastian Vettel. Ce dernier n’a pourtant rien à se reprocher car c’est un problème de roue lors d’un de ses arrêts qui lui a fait perdre toute chance de marquer des points avec la seconde Ferrari.

Déception aussi pour Pierre Gasly. Qualifié 4ème avec sa AlphaTauri-Honda, il a subi une fuite de liquide de refroidissement qui l'a contraint à abandonner la course dès le 8ème tour. Pour le classement complet de ce Grand Prix, cliquez ici.

Cet événement à Imola remplaçait le Grand Prix du Mexique au calendrier révisé de la saison 2020. La prochaine épreuve aura lieu sur le circuit d’Istanbul, en Turquie (en remplacement du GP du Brésil), le 15 novembre.