Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Raphaël Lessard : Bilan d’une saison régulière réussie !

Raphaël Lessard : Bilan d’une saison régulière réussie !

Lundi 14 septembre 2020 par Marc Cantin
Crédit photo: Matthew T. Thacker / LAT Images

Crédit photo: Matthew T. Thacker / LAT Images

Le jeune beauceron Raphaël Lessard a amorcé cette année sa première saison complète en série des camionnettes Gander RV & Outdoors, le troisième échelon NASCAR, avec, soulignons-le, peu d’expérience par rapport aux pilotes aguerris habitués à courir à un tel niveau. 

Raphaël Lessard a-t-il réussi cette première étape de sa carrière professionnelle ? Certains pourraient penser que non puisqu’il n’a pu se qualifier pour les séries éliminatoires, qui débutent après-demain à Bristol. Mais dans les faits, sa progression a été constante alors que les attentes de Kyle Busch Motorsports et Toyota pour cette première saison étaient une victoire… ou du moins se positionner dans le groupe de tête. Donc avec une chance de gagner dans les rudes mêlées en fin de course.

Les dix premières courses ont été difficiles pour Lessard, qui payait cher son manque d’expérience à ce niveau, de techniques en piste plus avancées, du manque d’essais pré-course pour apprendre les pistes et régler la camionnette, et de prendre les départs à partir de la troisième course toujours entre la 11ème et la 19ème position selon la procédure utilisée par NASCAR depuis la pause due aux mesures entourant la pandémie. Ses performances en piste ont cependant toujours démontré sa vitesse pure, son habileté à remonter vers les meneurs de la course et sa volonté de toujours faire mieux. Il lui restait à continuer à apprendre son métier pour arriver à tirer le maximum de sa machine d’un bout à l’autre de la course et développer la communication efficace avec ses équipiers.

Heureusement, Raphaël Lessard et son équipe ont travaillé sans relâche et le pilote québécois de 19 ans a appris à chaque sortie. Et s’il n’est pas dans les séries, cela ne veut pas dire qu’il ne peut pas viser la victoire pour autant ! Il se retrouve pour les sept courses qui restent à la saison dans le coup pour un Top 5 et ce premier gain tant espéré.

Regardons un peu les chiffres afin de quantifier l’ampleur de l’apprentissage de Raphaël Lessard. De la 11ème à la 16ème course, le vent a tourné pour la recrue. Une analyse statistique normalisée où les résultats anormaux (accident, erreur coûteuse ne sont pas comptabilisés) indique qu’il a terminé en moyenne à la 14ème position lors des dix premières courses de la saison. De la 11ème à la 16ème course, Raphaël a terminé quatre fois dans le Top 10, avec une position moyenne de 5,5ème à l’arrivée, soit une amélioration significative de plus de huit positions.

Plusieurs aspects personnels et son talent naturel servent bien le pilote : sa facilité d’approche avec tout le monde, son acharnement au travail (entraînement, nutrition, visionnements des courses préalables, simulation, coopération lors des réunions stratégiques, son attitude sympathique), hors et en piste. Il peut aussi compter sur des outils physiques et intellectuels : anticipation des mouvements en circulation, exactitude de son équilibre et sensibilité aux mouvements de la camionnette, et comportement de plus en coriace dans la mêlée.

Dans l’ensemble, Raphaël Lessard semble beaucoup plus assuré à haute vitesse dans des groupes serrés et améliore visiblement de course en course les manœuvres classiques sur ovale : doubler rapidement les pilotes devant lui, utiliser l’aérodynamique, et se défendre avec conviction ; pas d’amis en piste. Bref, il a appris et bien appris !