Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

IMSA : Nasr et Derani remportent le Grand Prix de Sebring; Bruno Spengler 4ème en GTLM

IMSA : Nasr et Derani remportent le Grand Prix de Sebring; Bruno Spengler 4ème en GTLM

Dimanche 19 juillet 2020 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Richard Dole / LAT Images

Crédit photo: Richard Dole / LAT Images

Felipe Nasr et Pipo Derani (Cadillac DPi/Action Express Racing) ont remporté ce week-end la troisième épreuve de la saison 2020 du championnat IMSA WeatherTech SportsCar, disputée sur le circuit de Sebring, en Floride.

Le duo brésilien ne s’attendait pas nécessairement à dominer ce Grand Prix de Sebring, ajouté au calendrier il y a seulement quelques semaines pour pallier l’absence des courses qui auraient dû avoir lieu au printemps, mais c’est exactement ce qu’ils ont fait. Derani est parti de la pole position et a mené la totalité de son relais avant de céder le volant à Felipe Nasr, l’ancien pilote Sauber F1 complétant le travail au terme des 2h40 minutes de course.

Nasr a franchi la ligne d'arrivée 36,432 secondes devant Ryan Briscoe (en équipe avec Renger Van Der Zande, Wayne Taylor Racing), tandis que Sébastien Bourdais et Joao Barbosa (JDC-Miller Motorsports) ont complété ce podium composé uniquement de prototypes Cadillac DPi.

Pour Nasr, qui avait dû s’abstenir de participer à la précédente course, le 4 juillet dernier à Daytona, après avoir été testé positif au coronavirus, cette victoire est spéciale : « j'ai vraiment traversé beaucoup de choses les derniers jours » a déclaré le pilote qui n’a jamais été malade et est revenu en course moins de deux semaines plus tard. « J'étais frustré d’avoir été contraint de manquer la course à Daytona, mais c'était quelque chose que je ne pouvais pas contrôler » a-t-il ajouté.

Cette victoire est la première de l’équipe Action Express cette saison, marquée précédemment par des gains du Wayne Taylor Racing aux 24 Heures de Daytona puis un doublé Mazda il y a deux semaines lors de la reprise, toujours à Daytona. À noter par ailleurs que c’est également la quatrième victoire de Felipe "Pipo" Derani à Sebring, lui qui avait déjà remporté trois fois les 12 Heures (l’édition 2020 de cette légendaire course a été reportée à la mi-novembre et marquera la finale de la saison).

La course de ce week-end n’a pas réservé de grande surprise aux avant-postes, la seule bataille digne de mention étant celle remportée par Sébastien Bourdais face à Oliver Jarvis (Mazda DPi/Multimatic Motorsports) en fin de course. L’ancien multiple champion IndyCar a eu le meilleur sur Jarvis dans le tout dernier tour. C'est le troisième podium en autant de courses cette saison pour Bourdais et Barbosa.

Jonathan Bomarito et Harry Tincknell sont venus compléter le Top 5 avec la seconde Mazda DPi, devant les Acura DPi du Team Penske, pilotée par les duos Montoya/Cameron et Castroneves/Ricky Taylor. Une fois encore ces prototypes n’ont pas été en lutte pour la victoire. Cette nouvelle déception vient relancer la rumeur qui veut qu’Acura et Penske mettent fin à leur partenariat au terme de la présente saison.

En classe LMP2, Spencer Pigot et Patrick Kelly imposent leur Oreca du PR1 Motorsports après l’exclusion des résultats des vainqueurs, le duo Gustavo Menezes et Harry Henrik (Oreca/Dragonspeed) pour non-respect du temps minimal de pilotage par Hedman.

En GTLM, la course a débuté par un duel entre Porsche et Corvette mais, pour la seconde fois de suite, elle a tourné à l’avantage des nouvelles Corvette C8.R, qui récoltent même le doublé. Oliver Gavin et Tommy Milner l’emportent devant Antonio Garcia et Jordan Taylor, les lauréats il y a deux semaines à Daytona.

Earl Bamber et Laurens Vanthoor (Porsche 911 RSR) complètent le podium devant le seul pilote québécois engagé ce week-end à Sebring, Bruno Spengler. En équipe avec l’Américain Connor De Phillippi sur l’une des deux BMW M8 GTE du Team RLL, ils finissent 4èmes GTLM et 15èmes toutes-catégories, sans jamais avoir eu de chance pour viser la victoire.

En classe GTD enfin, nouvelle victoire de l’écurie canadienne AIM et ses Lexus RCF GT3. Aaron Telitz et Jack Hawksworth ont croisé le fil d’arrivée au premier rang, devant la Ferrari 488 de Toni Vilander et Cooper MacNeil, et la BMW M6 GT34 de Robby Foley et Bill Auberlen.

29 équipages ont disputé cette épreuve, 28 croisant le fil d’arrivée. La prochaine course aura lieu le 2 août, à Elkhart Lake, au Wisconsin.

À noter par ailleurs que la série IMSA Michelin Pilot Challenge reprenait ses activités, après près de 6 mois de pause forcée, ce week-end à Sebring. Une course de 2 heures était au programme et elle a été gagnée par les champions 2019 Tyler McQuarrie et Jeff Westphal (Audi R8 GT4), devant le Canadien Kyle Marcelli, associé à Nate Stacy sur l’Aston Martin Vantage du Kohr Motorsports. Alan Brynjolfsson et Trent Hindman (Porsche 918 Cayman GT4) ont complété le podium. En classe TCR, nouveau gain d’une Hyundai Veloster N du Bryan Herta Autosport, cette fois avec le Canadien Mark Wilkins et son équipier américain Harry Gottsacker.

35 équipages étaient au départ de cette course de l’IMSA Michelin Pilot Challenge. Parmi eux, l’équipe québécoise Motorsports In Action (MIA) qui avait inscrit l’une de ses McLaren 570S GT4 pour les Américains Sheena Monk et Corey Lewis. Ils terminent 14èmes toutes-catégories, 12èmes des GT4.C’était la seule McLaren en piste, l’équipe ontarienne AWA ayant arrêté son programme (lire à ce sujet la chronique de Kuno Wittmer dans la nouvelle édition du magazine Pole-Position).