Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

L’équipe Rebellion Williams lauréate des premières 24 Heures du Mans Virtuelles (+ vidéo)

L’équipe Rebellion Williams lauréate des premières 24 Heures du Mans Virtuelles (+ vidéo)

Dimanche 14 juin 2020 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Xynamic

Crédit photo: Xynamic

Présentée cette fin de semaine, la toute première édition des 24 Heures du mans Virtuelles a vu la victoire des équipes Rebellion Williams Esport en prototypes, et Porsche Esports Team dans la catégorie GT. Malgré de multiples problèmes de serveur et bugs informatiques inhérents à toute première édition, cette épreuve est la première du genre à réunir pilotes professionnels et spécialistes des jeux en ligne au sein d’une telle course d’Endurance.

Au final, Louis Deletraz, Raffaele Marciello et les pilotes de jeux en ligne polonais Nikodem Wisniewski et Kuba Brzezinsky sont les vainqueurs toutes-catégories en en classe LMP (Le Mans prototype), ayant couvert 371 tours du circuit virtuel du Mans, se relayant au volant de leurs simulateurs. Ils devancent de 17 secondes l’équipe Bykolles Burst Esport, partie en pole position et pilotée par Tom Dillmann, Esteban Guerrieri, Jernej Simoncic et Jesper Pedersen. Dans la catégorie GTE, Nick Tandy, vainqueur des 24 Heures du Mans sur piste en 2015 sur Porsche 919 Hybrid, s’est cette fois imposé dans la version virtuelle, sur Porsche 911 RSR en compagnie de Ahyancan Güven, Joshua Rogers et Tommy Østgaard.

Samedi 13 juin, à 15 heures (9h du matin heure du Québec), les 50 voitures, 30 LMP (toutes des Oreca 07 LMP2) et 20 GTE (Porsche 911 RSR, Ferrari 488 GTE, Aston Martin Vantage ou Corvette C7-R) ont pris le départ. Ces équipages, représentant 200 pilotes, étaient ainsi composés : minimum 2 pilotes pro et maximum 2 spécialistes de simulateurs. L’esprit de cette épreuve était de combiner ces deux mondes, réel et virtuel, plutôt que les opposer. Une course mais aussi un partage, un échange entre tous ces engagés venant de disciplines variées telle que la Formule 1, l’Endurance, l’IndyCar et d’autres séries. 

Fernando Alonso, Jenson Button, Charles Leclerc, Olivier Panis, Giasncarlo Fisichella, Felipe Massa, Simon Pagenaud, Juan-Pablo Montoya, Neel Jani, André Lotterer, Jean-Éric Vergne, Pierre Gasly, Bruno Senna, Rubens Barrichello, Sébastien Buemi, Katherine Legge ou encore Tatiana Calderon étaient parmi les participants. Max Verstappen et Lando Norris faisaient de leur côté équipe et partaient avec le statut de favori mais ils ont perdu toute chance de victoire suite à un problème de serveur à la onzième heure.

Côté Canadian, deux pilotes étaient au départ mais aucun d’eux n’a connu de réussite. Robert Wickens évoluait avec une équipe allemande ayant inscrit une Aston martin en GTE. Il finit 17ème des GTE, avant-dernier du général. Le second pilote canadien inscrit était le Québécois Olivier Fortin, spécialiste des jeux en ligne. Engagé par l’équipe ontarienne Multimatic qui évoluait dans la classe LMP, Fortin et ses équipiers n’ont jamais pu se hisser aux avant-postes. Ils terminent 23èmes.

Cette première course, rassemblant des sportifs connectés tout autour de la planète sur la plateforme rFactor 2, implique évidemment de nombreuses améliorations, comme la façon de régler les deux incidents de serveur qui ont neutralisé la course, nécessitant l’entrée en piste de la Voiture de sécurité pour de très longues périodes. Pour l’occasion, ce rôle avait été dévolu à la LMPH2G, prototype électrique hydrogène. Cette version virtuelle n’a, contrairement à la véritable voiture qui n’a encore été très peu vue qu’en piste depuis deux ans, rencontré aucun souci !

L’édition 2020 des 24 Heures du Mans, l’épreuve du Championnat du monde d’Endurance, elle aura lieu les 19 et 20 septembre prochains. D’ici là, voyez les temps forts de ces 24 Heures virtuelles en cliquant sur le résumé (5 minutes) ci-dessous…