Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Les spectateurs seront admis aux prochaines 500 milles d’Indianapolis !

Les spectateurs seront admis aux prochaines 500 milles d’Indianapolis !

Mardi 9 juin 2020 par Julie Bouchard
Crédit photo: Tim Holle / IndyCar

Crédit photo: Tim Holle / IndyCar

La série IndyCar a débuté sa saison 2020 à huis clos, samedi dernier au Texas Motor Speedway. Une situation qui peut être tolérée le temps des premières manches mais qui apparaît inacceptable aux yeux de Roger Penske en vue des prochaines 500 milles d’Indianapolis.

Le célèbre homme d’affaires, directeur d’équipe et désormais propriétaire de la série IndyCar et de l’Indianapolis Motor Speedway, a été clair sur le sujet lors des entrevues qu’il a données au Texas Motor Speedway samedi : « Croyez-moi, nous allons faire cette édition 2020 de l’Indy 500 et les spectateurs seront dans les estrades » a déclaré Penske. Il a par ailleurs précisé à nos confrères américains de Racer : « Nous autoriserons la présence des fans en août, nous planifions cela et nous sommes en contrôle de la situation. L’épreuve a lieu dans un peu moins de trois mois et je pense que tout ira bien. Mais nous ne présenterons l’épreuve qu'avec des fans sur le site ».

Prévue initialement le 24 mai dernier, la 104ème édition des 500 milles d’Indianapolis a été reportée au 23 août. Advenant que la situation ne permette pas un retour à la normale d’ici cette date, Penske n’écarte toutefois pas l’option d’un nouveau report, au début octobre, afin de s’assurer que les estrades puissent accueillir les spectateurs.

À noter que bien des fans de sport automobile ont exprimé leur déception et leur colère après avoir appris que l’événement qui aura lieu sur le circuit routier d’Indianapolis les 4 et 5 juillet, et qui mettra en vedette les séries NASCAR Cup et Xfinity en plus de l’IndyCar, serait disputé à huis clos. C’est la première fois dans l’histoire que NASCAR et IndyCar seront réunis pour un programme conjoint sur un circuit routier aux États-Unis.

« Nous avions un plan pour aller de l'avant en ouvrant les portes aux fans le week-end des 4-5 juillet, mais cela n'avait tout simplement pas de sens » a indiqué Roger Penske. « Nous ne voulions rien faire qui aurait pu nuire et venir fermer la porte à présenter l’Indy 500 avec du public par la suite » a-t-il conclu.