Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Williams perd son commanditaire principal et envisage la vente de son équipe de F1 !

Williams perd son commanditaire principal et envisage la vente de son équipe de F1 !

Vendredi 29 mai 2020 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Williams Racing

Crédit photo: Williams Racing

Dans un très long communiqué de presse diffusé aujourd’hui, l’écurie Williams a publié des chiffres pour le moins inquiétants quant à sa santé financière, et évoque désormais ouvertement le fait que la structure britannique fondée par Frank Williams dans les années 1970 et aujourd’hui dirigée par sa fille Claire Williams soit à la recherche d’un repreneur.

« Les saisons 2018 et 2019 se sont avérées très difficiles pour Williams avec des performances décevantes en championnat FIA de F1, après plusieurs années de performances bien meilleures. En conséquence, les revenus ont été sous pression, en raison de la baisse des revenus commerciaux résultant des performances de l'équipe sur la bonne voie, ainsi que d'une baisse du parrainage » indique-t-on du côté de l’équipe, qui vient de plus de perdre son commanditaire-titre Rokit, avec effet immédiat.

L’équipe Williams rappelle en outre que, « le succès de la Formule 1 au cours de la dernière décennie a été très fortement penché en faveur d'équipes soutenues par des entreprises dotées de budgets annuels relativement importants. Le nouveau détenteur des droits commerciaux, Liberty Media, introduit un nouveau règlement financier à partir de l'année prochaine qui, de manière significative, inclura un plafond de coûts pour la première fois. De plus, les revenus commerciaux de ce sport devraient être distribués plus équitablement qu'aujourd'hui. Le conseil d'administration de Williams Grand Prix Holding (WGPH) pense que ces changements permettront de remédier à la plus grande inégalité dans le sport et permettront à toutes les équipes de concourir sur une base plus égale. La Formule 1 et l'instance dirigeante du sport, la FIA, introduisent également de nouveaux règlements techniques pour la saison 2022 dans le but d'assurer des courses beaucoup plus compétitives et passionnantes à l'avenir. À cette fin, et à la lumière de ces défis, WGPH s'est engagé dans un programme de renouvellement définissant une nouvelle orientation stratégique, afin de s'assurer qu'il est bien positionné pour profiter de la nouvelle ère de la Formule 1 qui débutera en 2021 ».

En tant que première étape de ce processus, WGPH a donc cédé une participation majoritaire dans Williams Advanced Engineering en décembre 2019. Puis, WGPH a mis en œuvre d'importantes améliorations opérationnelles et l'organisation technique a été complètement réorganisée.

L’arrivée du pilote torontois Nicholas Latifi, qui dispose de soutiens financiers familiaux conséquents, devrait par ailleurs aider l’équipe à compléter la saison 2020, et payer les moteurs Mercedes, pour lesquels Williams précise : « WGPH a obtenu un renouvellement de contrat à long terme pour la fourniture du meilleur groupe motopropulseur Mercedes HPP-AMG et un financement supplémentaire a été obtenu auprès de prêteurs tiers, fournissant à WGPH les ressources nécessaires pour exécuter son nouveau plan stratégique ». Williams fait ici référence au père de Nicholas Latifi qui a consenti un prêt important à l’écurie (voir notre article à ce sujet en cliquant ici).

Dans le cadre de cette nouvelle orientation stratégique, le conseil d'administration du WGPH a aussi annoncé entreprendre l’étude de toutes les options stratégiques disponibles pour la société. Cela signifie la levée de nouveaux capitaux, la cession d'une participation minoritaire dans WGPH ou la cession d'une participation majoritaire dans WGPH, « y compris une vente potentielle de l'ensemble de la société » indique Williams dans son annonce. En d’autres termes, Latifi père ou tout autre acheteur pourrait se porter acquéreur de l’écurie Williams et de l’ensemble de ses actifs prochainement. WGPH précise encore : « bien qu'aucune décision n'ait encore été prise concernant le résultat optimal, afin de faciliter les discussions avec les parties intéressées, la société annonce le début d'un "processus de vente formel" (comme indiqué dans la note 2 relative à la règle 2.6 du code des Offres Publiques d’Achat) ».

Williams a également nommé des conseillers financiers (les firmes Allen & Co. et Lazard) pour aider à l'examen stratégique et au processus de vente officiel. « À la suite de cette annonce, WGPH est désormais considérée comme étant dans une "période d'offre" telle que définie dans le Code des OPA (…). D'autres annonces concernant les horaires et les procédures du processus de vente officiel seront faites, le cas échéant » indique la société britannique, dont l’écurie de Formule 1 a remporté son dernier titre mondial en 1997, avec le Québécois Jacques Villeneuve.

Malgré cette situation, Williams a rassuré sur sa participation à la saison 2020 de Formule 1 qui va débuter en Autriche le week-end du 5 juillet, en concluant que, « bien que la société ait été confrontée à un certain nombre de défis, Williams reste actuellement financée et prête à reprendre la course lorsque le calendrier le permettra en 2020. Le conseil d'administration du WGPH estime que l'examen stratégique et le processus de vente formel sont la bonne et la plus prudente chose à faire afin d’envisager une gamme complète d'options et de mettre l'équipe de Formule 1 dans la meilleure position possible pour l'avenir ».

Nicholas Latifi (photo en action ci-dessus) et le Britannique George Russell sont les deux pilotes titulaires de l’équipe Williams, qui a fini en dernière place des deux derniers championnats des constructeurs, en vue de cette saison.