Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Toto Wolff explique le processus de sélection de pilotes… pour 2021?

Toto Wolff explique le processus de sélection de pilotes… pour 2021?

Mercredi 20 mai 2020 par Eliane Gilain
Crédit photo: Paul Ripke / Mercedes F1

Crédit photo: Paul Ripke / Mercedes F1

Ce n’est pas un secret que l’équipe Mercedes, multi-championne en titre de Formule 1, est l’écurie la plus prisée de la grille, avec Ferrari dont la renommée demeure intacte même après plusieurs saisons d'insuccès. Il est également connu que, si Ferrari a d'ores et déjà fait son choix de pilotes pour 2021 avec Charles Leclerc et Carlos Sainz, les deux places de choix chez Mercedes, celles des pilotes, sont théoriquement libres en vue de l,an prochain, les contrats de Lewis Hamilton et de Valtteri Bottas arrivant à échéance. Le directeur de l’équipe allemande, Toto Wolff, explique dans cette entrevue tous les facteurs qui entrent en ligne de compte quant à la décision qui sera prise pour choisir ses futurs pilotes.

Au préalable, il faut préciser qu'Hamilton devrait logiquement renouveller son contrat avec l'équipe qui lui a permis de décrocher 5 de ses 6 titres mondiaux. Les discussions sont néanmoins ouvertes alors que Toto Wolff révèle qu’ils sont dans la phase des détails du contrat.

Le cas de Valterri Bottas est différent. Venu de chez Williams pour remplacer au pied levé Nico Rosberg il y a trois ans, il a fait depuis un travail exceptionnel. Le Finlandais a été l’un des éléments clé qui a permis à Mercedes de poursuivre sa récolte de titres dans le championnat des constructeurs.

Mercedes pourrait donc conserver son équipe actuelle pour l’année 2021, mais des options sont tout de même sur la table si l’équipe qui engage les "Silver Arrows" souhaite un vent de changement. Rappelons que certains pilotes seront agents libres à l'issue de cette saison 2020 qui devrait enfin débuter en juillet. On pense bien sûr ici au quadruple champion du monde Sebastian Vettel, qui quittera Ferrari à la fin de cette saison, ou encore le pilote de réserve de Mercedes, l'Anglais George Russell, présentement au volant de l’une des deux Williams (l'équipe qui engage aussi le Canadien Nicholas Latifi cette saison) motorisée par Mercedes et qui aura fin 2020 deux années complètes de F1 comme expérience.

D’autres enjeux plus obscurs pourraient également favoriser Bottas à quitter l’écurie Mercedes, comme le fait que Toto Wolff était l’agent du Finlandais jusqu’à la signature de celui-ci comme pilote Mercedes. Bien entendu, Wolff a à cœur les intérêts de son ancien protégé. Or, le directeur de Mercedes a récemment annoncé qu’il avait acheté des parts chez Aston Martin, marque désormais propriété du Canadien Lawrence Stroll. Est-ce que Wolff pourrait placer Bottas chez Aston Martin, l'écurie évoluant présentement sous le nom de Racing Point, l’an prochain ? Le duo Lance Stroll et Valtteri Bottas n’est pas à ignorer. Ce duo aurait d'ailleurs dû être celui de Williams en 2017, alors que Stroll débutait et que Bottas est finalement parti chez Mercedes, permettant ainsi à Felipe Massa de poursuivre un an de plus sa carrière.

Mais revenons au sujet principal de l’article : comment est-ce que Toto Wolff s’y prend pour choisir sa paire de pilotes, sachant qu’une telle décision aura des répercussions majeures sur les prochaines saisons ? « Il faut analyser les résultats des courses, regarder le passé comme les performances réalisées dans les séries junior, faire une comparaison avec les coéquipiers que le pilote a eu durant sa carrière et comment ces coéquipiers se sont eux-mêmes comparés aux autres pilotes dans leurs résultats. Il y a également la personnalité du candidat qui est très importante » souligne l'Autrichien, qui fut le premier gérant du Québécois Bruno Spengler au début des années 2000.

Il poursuit son explication en précisant : « il faut également voir comment le pilote s’intégrerait dans la structure de l’équipe, quelle serait la dynamique avec son coéquipier, ses plans pour l’avenir, etc. Tous ces facteurs ont un poids dans la balance. Nous discutons de tout cela dans un forum interne à l'équipe. Chacun donne son avis mais je dois reconnaître que la plupart du temps, nous avons tous la même opinion.»

Alors que la saison de Formule 1 est toujours en attente de démarrer, Wolff indique avoir plusieurs types de conversations avec ses pilotes : « Je leur laisse beaucoup de latitude » Il ajoute : « quand il n’y a rien d’urgent, je les laisse gérer la communication entre nous. Je n’ai pas parlé récemment à Valtteri, je pense que tout va bien de son côté personnel et j’en suis heureux.» Il conclut cette entrevue en précisant : « je suis en contact constant avec Lewis, nous parlons régulièrement par WhatsApp et nous nous tenons mutuellement au courant.»

La saison 2020 de Formule 1 doit commencer le 5 juillet prochain en Autriche. Deux courses en deux fins de semaine devraient être tenues sur le circuit de Spielberg et un total de 15 à 19 Grand Prix sont prévus, avec la finale mi-décembre à Abou Dhabi. La présentation du Grand Prix du Canada à la mi-septembre, ou en octobre, reste toujours à confirmer.