Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

L’Autriche ouvrira la saison 2020; les épreuves sur le continent américain regroupées à l'automne !

L’Autriche ouvrira la saison 2020; les épreuves sur le continent américain regroupées à l'automne !

Lundi 27 avril 2020 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Ferrari Media

Crédit photo: Ferrari Media

La mise en place du calendrier révisé de la Formule 1 en vue de débuter enfin la saison 2020 progresse à petits pas, mais trois nouvelles ont été confirmées aujourd’hui. La première est l’annulation du Grand Prix de France, prévu pour se dérouler au Castellet fin juin. Aucune date de report n’étant apparemment possible en raison des diktats gouvernementaux français nuisant à la tenue d’événements sportifs, l’épreuve est tout simplement rayée du calendrier de la saison.

La deuxième nouvelle est la déclaration de Chase Carey, le patron de la F1, qui est venu confirmer que le Grand Prix d’Autriche sera le premier Grand Prix, le week-end du 3 au 5 juillet sur le circuit de Spielberg. Carey n’a en revanche pas confirmé qu’il y aurait deux épreuves de suite en Autriche, avant le Grand Prix de Grande-Bretagne à Silverstone. Toutefois, il a précisé que les événements de juillet à septembre auraient lieu en Europe, avant une tournée en Asie, puis en Amérique et enfin au Moyen-Orient pour finir la saison en décembre.

« Nous publierons notre calendrier finalisé dès que possible. Nous nous attendons à ce que les premières courses soient sans les fans, mais espérons que les spectateurs feront de nouveau partie de nos événements à mesure que nous avancerons dans le calendrier. Nous devons encore régler de nombreux problèmes, comme les procédures pour que les équipes et nos autres partenaires entrent et opèrent dans chaque pays » a indiqué Chase Carey.

Il a également indiqué : « La FIA, les équipes, les promoteurs et d'autres partenaires clés ont travaillé avec nous tout au long de ces étapes et nous tenons à les remercier pour leur soutien et leurs efforts pendant cette période incroyablement difficile. Nous voulons également reconnaître le fait que les équipes nous soutiennent en même temps qu'elles concentrent des efforts énormes et héroïques pour construire des ventilateurs pour aider les personnes infectées par la pandémie de coronavirus ».

Pour revenir au calendrier de la saison 2020, on peut en déduire de manière réaliste que les Grand Prix d’Autriche (1 ou 2 courses), de Grande-Bretagne (1 ou 2 épreuves également), de Hongrie, de Belgique et d’Italie auront lieu. La présentation de courses en Espagne et aux Pays-Bas demeure à confirmer mais a priori il y aura 8 à 9 courses en Europe avant de débuter les déplacements sur les autres continents.

« Alors que nous avançons dans nos plans pour 2020, nous avons également travaillé dur avec la FIA et les équipes pour renforcer l'avenir à long terme de la Formule 1 grâce à de nouvelles réglementations techniques, sportives et financières qui amélioreront la compétition et feront de la discipline une entreprise plus saine pour toutes les parties concernées, en particulier alors que nous abordons les problèmes créés par le Covid-19 » a par ailleurs souligné Chase Carey, qui conclut : « Tous nos plans sont évidemment susceptibles de changer car nous avons encore de nombreux problèmes à résoudre et nous sommes tous soumis aux inconnues du virus. Nous voulons tous que le monde retourne à celui que nous connaissions mais cela doit être fait de la manière la plus juste et la plus sûre (…) ».

Derrière ce discours sans détails précis, on peut donc supposer qu’hormis les épreuves européennes à huis clos, les premières courses permettant les spectateurs seront hors Europe. Mais dans quel ordre ? La question demeure, les négociations entre les dirigeants de la F1, les équipes et les promoteurs locaux aussi !

Ajoutons qu’il est probable que le Grand Prix de Singapour soit annulé, ce qui amènerait la F1 à quitter l’Europe pour la Russie, le Japon et peut-être la Chine avant de s’en venir à l’automne sur le continent américain. Le Grand Prix du Canada sera évidemment la première de ces 4 courses américaines. Les week-ends du 4 ou du 11 octobre sont donc les options qui semblent les plus réalistes pour la course présentée sur le circuit Gilles-Villeneuve. Si l’on peut craindre la température froide à Montréal à ce temps-là, il faut aussi voir l’élément positif : il est nettement moins risqué que l’événement doive se tenir à huis clos à cette époque qu’à la mi-septembre, comme cela était envisagé jusqu’il y a peu.

La F1 prévoit par ailleurs disputer ses courses normalement prévues à Austin, Mexico et Sao Paulo, avant de voir Bahreïn s’insérer juste avant Abou Dhabi. Cet événement sera présenté comme de coutume en finale de la saison, mais plus tard que prévu dans le calendrier initial, soit le 6 ou le 13 décembre.

C’est dans environ deux semaines que l’on devrait avoir une idée quasi définitive de l’ordre des 15 à 18 courses qui formeront ce championnat 2020.