Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

15 mars : Ayrton Senna décroche sa première victoire en Formule Ford 1600

15 mars : Ayrton Senna décroche sa première victoire en Formule Ford 1600

Dimanche 15 mars 2020 par René Fagnan
Crédit photo: Wikimedia Commons / Instituto Ayrton Senna

Crédit photo: Wikimedia Commons / Instituto Ayrton Senna

C’est le 15 mars 1981 qu’Ayrton Senna, qui allait plus tard devenir triple Champion du monde du monde de Formule 1, remportait sa toute première victoire en automobile sur le circuit de Brands Hatch au Royaume-Uni.

Cette victoire fut le fruit de la rencontre entre Ayrton Senna da Silva, jeune pilote de kart hyper talentueux et professionnel jusqu’au bout des ongles, et Ralph Firman, patron de la firme Van Diemen qui construisait d’excellentes monoplaces de Formule Ford.

Senna était hyper spectaculaire en kart, tenant le volant de sa main gauche pendant que sa droite manipulait les vis du carburateur. Capable de passer certains virages délicats sur deux roues afin de parcourir le moins de distance possible, Senna pilotait pour le constructeur italien DAP. Le jeune Brésilien avait jusqu'alors tout gagné en karting, sauf le titre de Champion du monde.

Pour la saison 1981, papa Senna, Milton, a trouvé un accord financier avec Firman pour faire rouler son fils. Firman avait déjà fait rouler des espoirs sud-américains, dont Roberto Moreno, Raul Boesel et Chico Serra. C’est justement ce dernier, pilote de Formule 1 avec l’équipe Fittipaldi, qui a chaudement recommandé Senna à Firman.

Avant le début de hostilités, Senna accumule les kilomètres d’essais aux commandes d’une Van Diemen RF80 de l’année précédente. Il doit s’habituer à piloter une machine munie de suspensions, propulsée par un moteur Kent d’une centaine de chevaux, démunie d’ailerons et chaussée de pneus rainurés. C’est tout le contraire de son kart 100cc Inter doté d’un moteur puissant, d’un châssis hyper réactif et de pneus lisses très adhérents.

Habitué aux pelotons très animés du karting international, de ses manœuvres d’intimidations peu discrètes et de ses contacts roues contre roues, Senna n’avait aucune crainte à affronter les concurrents turbulents de la Formule Ford britannique.

Il dispute sa première course de Formule Ford 1600 le 1er mars 1981 sur le circuit de Brands Hatch, manche d’ouverture du Championnat P&O Ferries. Il est engagé sur cette RF80 de l’année précédente qu’il connaît bien. Il termine 5e et se classe premier pilote recrue. C’est un bon début, mais il vise clairement à faire mieux.

Une semaine plus tard, Senna hérite de sa véritable voiture pour la saison 1981 : une RF81 neuve, peinte en jaune et munie d’un moteur préparé par Minister. Fait étonnant : la voiture de Senna n’arbore aucun commanditaire. Son père ayant payé la facture de sa poche, l’apport de commanditaires n’était pas nécessaire.

La première course de la série Townsend Thoresen a lieu sur le circuit de Thurxton, et Senna grimpe sur le podium pour la première fois en terminant en troisième place. Il commence à bien comprendre le comportement de sa petite monoplace.

Le 15 mars, les pilotes de Formule Ford retournent sur le petit circuit Club de Brands Hatch. La météo est typiquement britannique avec une fine pluie et un froid mordant. Senna, désormais surnommé “Harry” par ses mécaniciens, gagne sa course de qualification et décroche ainsi la pole position pour la finale. Il démarre en première ligne aux côtés de Rick Morris et d’Andy Ackerley.

Au feu vert, Ackerley prend la tête, mais en freinant pour négocier le virage en épingle de Druids, Senna se glisse à ses côtés avec autorité. Les deux monoplaces roulent côte-à-côte et se touchent légèrement. Senna ne bronche pas et la voiture d’Ackerley, légèrement abîmée, termine sa course dans un bac à graviers. Senna possédait déjà ce style de pilotage fait d’agressivité et de parfait contrôle de sa voiture. 

Senna exploite au mieux ses trajectoires de piste mouillée, n’hésitant pas à rouler complètement au bord du ruban asphalté afin de trouver un peu plus d’adhérence que les autres. Il pousse au maximum afin de s’éloigner du peloton. Malgré ses glissades, personne ne peut rivaliser avec lui.

Au bout des 15 tours de course, Senna franchit l’arrivée bon premier avec une priorité impressionnante de 9”4 sur le Mexicain Alfonso Toledano. La première épouse d’Ayrton, Liliane, le rejoint sur le podium. Le couple est heureux, mais leur mariage volera en éclat à peine un an plus tard, n’ayant pu résister à l’égoïsme et à l’obsession maladive du Brésilien pour son sport.

Celui qui sera surnommé plus tard “Magic Senna” venait de décrocher sa première victoire en automobile. Au cours de cette année 1981, il remportera 12 victoires en 20 épreuves de Formule Ford 1600 et il sera sacré Champion des séries Townsend Thoresen et RAC britannique.