Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Le point après 8 heures de course à Daytona; Spengler perd tout espoir de victoire…

Le point après 8 heures de course à Daytona; Spengler perd tout espoir de victoire…

Samedi 25 janvier 2020 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Richard Dole / LAT Images

Crédit photo: Richard Dole / LAT Images

Le premier tiers de l’édition 2020 des 24 Heures de Daytona est complété. La nuit s’est installée sur le célèbre circuit de la Floride et les abandons sont très peu nombreux. En fait, seules les deux Aston Martin Vantage GT3, engagées en classe GTD, ont officiellement abandonné, l’une d’elles étant celle du Canadien Roman de Angelis. Roman a vu son équipier Alex Riberas s’accrocher avec une Lamborghini au passage de la 6ème heure, de quoi mettre fin à la course de la Vantage No.23, qui évoluait alors en dernière position. Quant à la seconde Aston Martin inscrite, la voiture officielle, elle a abandonné une heure plus tard, sur bris mécanique.

Malheureusement, ce premier tiers de course a aussi été fatal aux ambitions de victoire en classe GTLM du Québécois Bruno Spengler, sa BMW M8 GTE étant victime d’ennuis électriques qui l’ont reléguée à 13 tours des meneurs de la catégorie. Celle-ci est dominée par la Porsche 911 RSR d’Earl Bamber, mais la seconde BMW, celle d’Augusto Farfus demeure menaçante.

Au classement toutes-catégories, c’est toujours aussi serré entre les prototypes Mazda, Cadillac et Acura. La Mazda No.77 d’Oliver Jarvis menait encore au passage de la 8ème heure mais elle a peu après vu la Cadillac de Scott Dixon la relayer aux commandes. Moins de 20 secondes séparent présentement les 7 prototypes qui se battent encore pour la victoire.

Enfin, en classe GTD, les écarts sont là aussi minimes. La lutte pour le 1er rang se fait depuis deux heures entre la Porsche 911 GT3 R de Zach Robichon et la Lamborghini Huracan GT3 de Madison Snow. Revenue de la 13ème place après avoir été victime d’un accrochage, l’Audi R8 LMS de Daniel Morad est au 4ème rang. 13 voitures sont encore sur le tour du meneur dans cette catégorie.

Malgré deux neutralisations, le cap des 300 tours couverts par les meneurs sera atteint durant cette 8ème heure, ce qui fait de ces 24 Heures les plus rapides de l’histoire à ce stade-ci.