Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Salon de l’Auto de Montréal : Une édition ordinaire... avec tout de même quelques modèles d'exception !

Salon de l’Auto de Montréal : Une édition ordinaire... avec tout de même quelques modèles d'exception !

Vendredi 17 janvier 2020 par Eliane Gilain
Crédit photo: Éric Bilodeau

Crédit photo: Éric Bilodeau

Le Salon de l’Auto de Montréal a ouvert ses portes hier aux médias, et ce matin au grand public. Il s’agit d’une édition que l'on peut qualifier de sans prétention, sans artifices, avec un remaniement des kiosques pour parer à l'absence de quelques manufacturiers qui fait en sorte que l'espace paraît moins vide qu’il ne l’est en vérité.

Comme les dernières années, le pilote Bertrand Godin et Denis Talbot, un maître de la technologie, sont les portes-paroles de l’événement. Celui-ciaxe sa promotion quasi exlusivement sur la mobilité électrique, au détriment parfois d'une certaine absence d'objectivité dans les propos entendus lors de la journée de presse.

Audi, Tesla ou encore Volvo sont absents de cette édition 2020, tandis que Mercedes n'est représenté que par un très anodin kiosque de son association des concessionnaires de Montréal. Si l'on ajoute aussi l'absence d'Aston Martin et Bentley, cela dégage de l’espace pour les kiosques des voitures exotiques comme Ferrari, McLaren, Lamborghini et Lotus, qui jadis étaient dans une petite salle adjacente à la grande salle principale au 5ème niveau. Maintenant, il est agréable de pouvoir circuler dans cette section plus épurée, où Porsche est en vedette avec des modèles entièrement nouveaux et qui valent le coup d'oeil, à l'image de la spectaculaire Taycan.

Toujours présente, l'exposition de tuning, dont une Nissan GT-R pilotée par un certain pilote japonais du nom bien connu de "Hoo Lee Chit", mérite le détour, tout comme la salle appelée la "Boîte noire", qui présente une McLaren Senna et une Pagani Huayra Roadster de la collection OB Prestige. Les quelques voitures de la première moitié du siècle dernier ont été placées dans un corridor, mais elles retiennent assurément l'attention en passant, ne fut-ce que pour le sentiment de liberté qu'elles dégagent encore, témoins d'un temps révolu.

L’accent de cette édition 2020, presqu'exclusivement mis sur les voitures électriques et les dernières tendances technologiques, est particulièrement visible au 7ème étage. Celui-ci est désormais uniquement réservé aux véhicules électriques, et à des kiosques sur la mobilité que l'on dit durable. La Nissan Leaf NISMO RC apparaît comme la vedette de l'étage, de quoi presqu'oublier que ce sont encore les voitures à essence, et tout spécialement les camionnettes et les VUS, qui se vendent toujours en plus grand nombre sur le marché canadien.

Côté course automobile, très peu de manufacturiers y font honneur dans leur kiosque. Quand on connaît pourtant les succès de marques comme Subaru ou Porsche, qui sont directement impliquées en sport automobile au Canada et ont connu une année 2019 record en terme de ventes au pays, on a du mal à comprendre la logique de certains. Quelques voitures ont toutefois retenu notre attention : en plus de la Nissan Leaf NISMO RC, le fantastique prototype présenté par Nissan Canada que Pole-Position avait été le premier média au monde à essayer l'an dernier, on retrouve sur le kiosque Acura une NSX GT3 qui a disputé l'an dernier le championnat d’Endurance IMSA WeatherTech SportsCar Championship. La No.57 exposée a terminé en 9ème position au classement de la classe GTD. Elle était pilotée par Katherine Legge et Christina Nielsen lors de la majorité des épreuves.

Au kiosque de Dodge, saluons l'initiative de présenter la NASCAR d’Andrew Ranger, la No.27 exposée avec son trophée du championnat 2019 de NASCAR Pinty’s. Le pilote québécois a signé la victoire au terme d’une saison très mouvementée, que les passionnés de sport automobile prendront peut-être plaisir à commenter devant cette auto. Enfin, la voiture du champion de la Coupe Nissan Micra, Marco Signoretti, est en exposition au kiosque de Nissan qui se trouve à l’opposé de celui de Dodge, au 2ème étage. Nissan affiche en permanence son lien avec la Coupe Nissan Micra sur son kiosque, ce qui apporte une touche supplémentaire de dynamisme au milieu de ses nouveaux modèles présentés, dont la Sentra 2020.

Dans les voitures supposées être inspirées par le sport automobile, notons la présence de la Mustang Shelby GT500 qui trône fièrement chez Ford (voir aussi essai exclusif de cette voiture dans la nouvelle édition du magazine Pole-Position !). À elle seule, elle mérite un temps d'arrêt au kiosque du manufacturier américain, à moins que vous soyiez davantage atttiré par la Mustang Mach-E, au centre du kiosque. Si la voiture est intéressante, le nom Mustang qui lui est prêté est sujet à polémique car il ne s’agit en rien d'un modèle dans la lignée de ceux ayant marqué l'histoire et contribué à la légende de ces voitures au sigle du cheval argenté.

Sur le kiosque Chevrolet, la toute nouvelle Corvette est en exposition... tout juste à côté des modèles de chez Ford ! Cette nouvelle voiture exotique est à découvrir, alors que sa version course sera mise à l’épreuve dès le week-end prochain dans le cadre de ses débuts aux 24 Heures de Daytona.

En dernier lieu, nous avons beaucoup apprécié la McLaren Senna Can-Am. Une de trois construites à ce jour est exposée dans le cadre de cette édition 2020 du Salon. Aux couleurs historiques de McLaren, l’orange papaye, il s’agit d’une voiture à la mémoire de Bruce McLaren et de sa M8B. La voiture développe 814 chevaux, soit 25 de plus que le modèle régulier de la Senna. Elle se détaille à 1,5 million de dollars américains.

Le Salon international de l’Auto de Montréal est ouvert au public à compter d'aujourd'hui et fermera ses portes le 26 janvier.


*** Découvrez aussi notre galerie photos de l'événement en cliquant ici !