Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Lawrence Stroll en processus de rachat d’Aston Martin ? Une rumeur qui semble très crédible !

Lawrence Stroll en processus de rachat d’Aston Martin ? Une rumeur qui semble très crédible !

Jeudi 5 décembre 2019 par Eliane Gilain
Crédit photo: Marie-Lyse Tremblay

Crédit photo: Marie-Lyse Tremblay

La rumeur court depuis ce matin que le milliardaire montréalais Lawrence Stroll est à la tête d'un groupe intéressé par acheter une grande part du manufacturier anglais Aston Martin. L’homme d’affaires canadien, qui vaut prêt de 3,5 milliards de dollars, serait vraisemblablement en pourparlers pour racheter la majorité de la compagnie anglaise, qui bat de l’aile depuis un an.
 
Depuis qu’Aston Martin est devenue une compagnie publique il y a un an, les actions, qui valaient 19 livres anglaises, sont descendues à 5 livres et la compagnie a perdu 80 millions de livres en six mois, soit environ 140 millions de dollars canadiens. Depuis l’annonce des rumeurs à l’effet que Stroll reprendrait la compagnie, les actions ont remonté un tout petit peu à la bourse aujourd'hui.
 
Cette rumeur du rachat par le père de Lance Stroll et ses partenaires est-elle crédible ? Oui si l'on se souvient que Lawrence Stroll a bâti sa fortune en faisant ce genre de transactions, mais plutôt dans le domaine de la mode. Il a débuté en aidant Ralph Lauren et Pierre Cardin à s’établir au Canada. Puis il a fait un bon coup d’affaires avec un partenaire, Silas Chou, en investissant dans Michael Kors et Tommy Hilfiger. Récemment, avec un consortium d’investisseurs, il a racheté Force India, l’écurie de Formule 1 qui était en faillite. L’équipe, rebaptisée Racing Point depuis cette année, est propulsée par des moteurs Mercedes, qui est partenaire d’Aston Martin dans plusieurs projets automobiles, la marque anglaise étant affilée à sa grande consoeur allemande en termes de fourniture de moteurs pour les voitures de route.
 
Aston Martin est présentement en Formule 1 en tant que partenaire titre de l’écurie Red Bull Racing. Il s’agit d’un partenariat pas uniquement commercial puisque si Aston Martin prête son nom à l’écurie, la division recherche et développement de la compagnie de boisson énergisante a aidé au développement de la voiture hautement sportive Valkyrie, aussi appelée AM-RB 001.
 
Après que Red Bull ait connu des saisons difficiles avec le moteur Renault V6 hybride, Aston Martin avait montré de l'intérêt à développer un moteur pour la Formule 1 et les équipes propriétés de Red Bull. Cependant, les choses ont bien changé aujourd'hui alors que le nouveau motoriste de Red Bull, Honda, a affiché des progrès impressionnants cette année. On peut dire avec certitude que le partenariat technique entre le manufacturier japonais et l’écurie autrichienne est fort et le projet d'un véritable moteur Aston Martin ne semble plus dans les plans.
 
Toutefois, Aston Martin a bâti un centre d’ingénierie l’an dernier près de Silverstone, où la plupart des écuries de Formule 1 sont basées, et avait dit vouloir concevoir un moteur pour la réglementation de 2021, montrant ainsi sa volonté de s’impliquer à plus grande échelle en Formule 1. La marque a aussi annoncé vouloir bâtir une Hypercar pour le futur règlement de l'Endurance mondiale et des 24 Heures du Mans, où elle est déjà impliquée avec des Vantage GTE. Mais là encore, le dossier Hypercar semble uniquement à l'état de projet.

Chose certaine, Aston Martin semble vouloir continuer à être présent en Formule 1, et y être en véritable motoriste dans un proche avenir, chose qui n'est plus arrivé depuis les saisons... 1959 et 1960 ! Avec le passé de Lawrence Stroll d’investir dans des compagnies en difficultés financières, le présent sous forme de cette écurie Racing Point que possède Stroll et ses partenaires, et le futur en ce qui concerne les projets de F1 qu'Aston Martin aurait bien du mal à financer seule dans sa situation actuelle, on peut en déduire que cette rumeur a bien du sens… Un dossier assurément à suivre !