Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

5 choses à savoir sur… Le New Hampshire Motor Speedway !

5 choses à savoir sur… Le New Hampshire Motor Speedway !

Vendredi 20 septembre 2019 par Eliane Gilain
Crédit photo: Jared C. Tilton / Getty Images

Crédit photo: Jared C. Tilton / Getty Images

Cette fin de semaine les pilotes de la série NASCAR Pinty’s seront de l’autre côté de la frontière, aux États-Unis, pour l’avant-dernier rendez-vous de la saison. Depuis l’an dernier, la série canadienne de NASCAR se rend au New Hampshire Motor Speedway pour disputer un événement.
 
Cette course est bien accueillie des pilotes qui apprécient ce tracé long de 1 mille situé à Loudon, pas très loin de la frontière canadienne. La piste n’est en effet qu’à 4 heures de route de Montréal et un peu plus de 5 heures de la ville de Québec. C'est plus proche pour de nombreux passionnés et équipes de courses que le Canadian Tire Motorsport Park, en Ontario !
 
Si vous planifiez vous rendre demain à Loudon, ou si vous êtes curieux de mieux connaître ce complexe, voici 5 choses à savoir sur cet ovale appelé aussi le "Magic Mile"...
 
1.  Histoire
 
C’est la famille Bahre qui a acheté le complexe Bryar Motorsports Park en 1989. Après une rénovation du circuit routier qui a pris 9 mois, les portes ont été rouvertes le 5 juin 1990. Les nouveaux propriétaires ont agrandi le complexe pour y accueillir plusieurs séries comme le NASCAR et l'IndyCar (qui ne vient toutefois plus) sur l'ovale, ainsi que les séries régionales du SCCA et des courses de motos sur le circuit routier. Il y a aussi une piste de karting, dont une version "longue" emprunte au besoin une section du circuit routier. L’ovale est de 1,058 milles (1,703 kilomètres), et le circuit routier de 1,6 mille et (2,57 kilomètres).
 
2. Les séries
 
Il y a plusieurs événements d’envergure sur ce tracé; mais le plus important est certainement celui qui attire la Coupe Monster Energy de NASCAR, avec en soutien la série NASCAR Xfinity et les camionnettes de NASCAR. Des séries régionales, comme le NASCAR K&N Pro Series East et le NASCAR Whelen Modified Tour évoluent également au NHMS, tout comme le NASCAR Pinty’s. Ces trois dernières séries composent l'essentiel du programme du Full Throttle Fall Weekend, l'événement de ce week-end.
 
3.  La piste
 
Il s’agit de l’une des trois pistes d’un mille visitées par la série NASCAR Coupe Monster Energy dans l'année... et la seule pour la série NASCAR PInty's ! Ses virages n'ont pas une très grande dénivellation et permettent aux pilotes d'adopter des réglages parfois assez proches de ceux de circuit routier. Certains pourraient comparer cet ovale à Martinsville, qui est une piste extrêmement plate, avec presque aucune dénivellation. Selon Kyle Busch (Joe Gibbs Racing), il faut que les pilotes soient doux sur les freins et bien se positionner au milieu du virage pour avoir une voiture qui mord et colle à la piste !
 
4. IndyCar
 
La série de monoplaces américaine a visité le New Hampshire Motor speedway de 1992 à 1995, alors qu'elle s’appelait encore Champ Car. Puis l’Indy Racing League y a brièvement évolué en 1996-1997. L’IndyCar y est revenue en 2011 pour une seule fois. Depuis, elle n’a plus inclus l’ovale de la Nouvelle-Angleterre dans son calendrier. C’est Ryan Hunter-Reay (Andretti Autosport) qui a remporté la dernière manche sur cet ovale. Seulement deux pilotes non-américains y ont signé des victoires; soit l’Anglais Nigel Mansell (Newman/Haas Racing) en 1993 et le Brésilien André Ribeiro (Tasman Motorsports) en 1995. C’est d’ailleurs ce dernier qui détient le record du tour le plus rapide, en seulement 21 et 466 millièmes, il y a 24 ans de cela, en 1995.
 
5. Ambiance
 
Habituellement, les pistes américaines donnent toujours aux fans un bon spectacle. Le New Hampshire ne fait pas exception alors qu’un gros concert est présenté le vendredi soir avant les courses majeures de NASCAR. La piste a également une mascotte; Milo the Moose, ou Milo l'orignal, qui accueille les pilotes lors de leur présentation !