Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Victime d'une crevaison, Raphaël Lessard doit abandonner au All-Star; Bubba Pollard vainqueur

Victime d'une crevaison, Raphaël Lessard doit abandonner au All-Star; Bubba Pollard vainqueur

Dimanche 8 septembre 2019 par Philippe Brasseur
Crédit photo: courtoisie Speed 51

Crédit photo: courtoisie Speed 51

Invité à disputer le All-Star Speed51 Super Select, au volant de la voiture Super Late Model No.1 FRL Express préparée par Wilson Motorpsorts, Raphaël Lessard a tout donné pour être à l’avant plan et a offert une performance remarquée hier. Malheureusement, ses efforts n'ont pas été récompensés en course.

Au cours de la séance d’essais, le jeune pilote prend d’assaut le circuit Lucas Oil Raceway, à Indianapolis, et enregistre le chrono le plus rapide tout en réalisant un nouveau record de piste. Il remet cela pendant la qualification, signe la pole pour le départ du premier segment (course de trois fois 25 tours) et inscrit un autre record de piste. Toutefois, alors qu’il est en troisième position, une crevaison au pneu avant droit met fin abruptement à sa course alors qu’il ne reste que dix tours à faire dans le dernier dernier segment.

« Toute l’équipe a bien travaillé et les réglages déterminés lors des essais étaient vraiment efficaces, surtout pour la fin de chaque relais. Nous étions persuadés de pouvoir nous positionner parmi les leaders pour les segments un et deux, puisque nous avions la voiture pour gagner. À chaque départ, relance, les voitures se sont rapidement placées en file indienne, difficile à doubler. Au deuxième segment, la voiture passe de sous- à survireuse au fil des tours, et il nous manquait une petite coche pour doubler les deux premiers. Au troisième segment, un pneu crève et m’oblige à rentrer aux puits sans possibilité de terminer la course » explique Raphaël Lessard.

L'absence de victoire pour le pilote québécois est certes décevante, mais ses performances sont néanmoins élevées, avec, pour rappel, la pole, la 4ème place au premier segment, la cinquième au deuxième, en plus du meilleur temps aux essais et qualifications.

Déjà vainqueur au Canada, sur l'ovale de Jukasa la semaine précédente, l'Américain Bubba Pollard a dominé cette nouvelle épreuve vedette pour voitures de type LMS. Il s'ets imposé devant Casey Roderick et Harrison Burton, longtemps lui aussi en lutte pour la victoire face à Pollard et lauréat d'un 2ème segment particulièrement disputé.