Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Alex Tagliani se sent d’attaque pour les trois confrontations NASCAR Pinty’s dans l’Ouest canadien

Alex Tagliani se sent d’attaque pour les trois confrontations NASCAR Pinty’s dans l’Ouest canadien

Lundi 22 juillet 2019 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Tagliani Autosport

Crédit photo: Tagliani Autosport

Alex Tagliani se sent d’attaque et confiant à la veille de la tournée annuelle de la série NASCAR Pinty’s dans l’Ouest canadien où il disputera un programme de deux épreuves comptant chacune pour les points du championnat à Saskatoon, suivie d’une course de 300 tours à Edmonton. Tagliani devra déployer tout son talent et se battre jusqu’au fil d’arrivée lors des étapes 5 et 6 disputées au Wyant Group Raceway le mercredi 24 juillet afin d’accumuler le maximum de points. Il devra poursuivre sa quête trois jours plus tard lors du LUXXUR 300 au Edmonton International Raceway, s’il veut vraiment réduire l’écart qui le sépare de l’actuel meneur au classement, Andrew Ranger.

À Saskatoon, le pilote originaire de Lachenaie sera à la recherche de sa première victoire sur l’ovale à inclinaison progressive d’un tiers de mille. En sept départs sur cette piste remontant à 2014, Tagliani a terminé trois fois dans le top cinq avec comme meilleur résultat une troisième place lors du premier 125 tours l’an dernier. Pour décrocher cette première victoire à Saskatoon, Tag doit qualifier sa Chevrolet Camaro ZL1 numéro 18 EpiPen/RONA/St Hubert de l’équipe 22 Racing dans les premières rangées pour éviter la cohue des qualifiés du milieu de peloton au départ de la course et lors des nombreuses relances probables. Neuf des 12 gagnants à Saskatoon s’étaient qualifiés parmi les cinq premiers.

« Comme il arrive souvent, le voyage dans l’Ouest est déterminant dans la course au championnat parce que nous disputons trois courses en quatre jours, a souligné Tagliani. Ça, c’est presque le quart des épreuves du calendrier Pinty’s 2019. En ce moment, la lutte pour le titre est ouverte parce que la saison est encore jeune avec seulement quatre étapes complétées. Ceci étant dit, les deux premières courses à Saskatoon sont cruciales parce qu’un maximum de 96 points est disponible au pilote qui parviendrait à gagner les deux sprints de 125 tours le même soir. L’important est de la jouer serrée lors de la première course, tout en visant le meilleur résultat possible, mais sans endommager la voiture, car le deuxième 125 tours débute environ une heure après le drapeau à damier de la première épreuve.

« On espère poursuivre sur notre lancée, car l’équipe 22 Racing a travaillé avec acharnement pour améliorer les performances de la Chevrolet EpiPen/ Rona/ St-Hubert/ Spectra Premium du programme de pistes ovales. Je suis également heureux de me retrouver dans l’Ouest canadien pour renouer avec Colin Livingston, le propriétaire de CanTorque d’Edmonton qui est l’un de nos commanditaires associés. CanTorque a développé au cours des dernières années des outils spécialisés de très haute qualité.

« Et si les chaleurs accablantes annoncées fin juillet dans les Prairies persistaient, ça ne nous inquièterait pas trop. La Chevrolet numéro 18 est équipée d’un radiateur haute-performance Spectra Premium qui se comporte à un très haut niveau dans de telles conditions, » a conclu le vainqueur de Toronto 2019.

Samedi, Alex et son coéquipier Marc-Antoine Camirand, de même que le champion en titre Louis-Philippe Dumoulin ont rencontré les joueurs des Alouettes de Montréal (photo ci-dessus d'Alex, sa conjointe Bronte et leur fille Rose-Aimée, et trois des joueurs de l'équipe : de gauche à droite, Hugo Richard, Jean-Gabriel Poulin et Christophe Normand) avant la rencontre qui les opposaient aux Eskimos d’Edmonton à Montréal. La visite des trois vedettes québécoises NASCAR Pinty’s coïncidait avec une promotion du Grand Prix de Trois-Rivières qui sera disputé le weekend du 11 août.

Au classement des pilotes après quatre épreuves, Andrew Ranger mène la course avec 174 points, deux de mieux que Kevin Lacroix. Tagliani occupe le troisième rang avec 160 unités, 14 de moins que Ranger. Louis-Philippe Dumoulin est quatrième avec 152 points, suivi de D.J. Kennington avec 140.