Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

IMSA Michelin Pilot Challenge à Mosport : Podium pour Jesse Lazare, abandon pour Kuno Wittmer

IMSA Michelin Pilot Challenge à Mosport : Podium pour Jesse Lazare, abandon pour Kuno Wittmer

Samedi 6 juillet 2019 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Jake Galstad / LAT Images

Crédit photo: Jake Galstad / LAT Images

Dans le cadre du week-end IMSA au Canadian Tire Motorsport Park (Mosport), se disputait cet après-midi l’épreuve de 2 heures de la série Michelin Pilot Challenge. Sous la chaleur, l’épreuve n’a pas manqué d’action, mais c’est davantage dans la stratégie des arrêts aux puits que la victoire s’est dessinée, au niveau toutes-catégories (classe GS pour les voitures GT4) tout au moins car la classe TCR, avec ses luttes à couper le souffle, est quelque peu venue voler le spectacle.

Qualifiée en pole position, la Mercedes AMG GT4 d’Owen Trinckler et Hugh Plumb a rapidement dû céder sous la menace de l’Audi R8 LMS de Tyler McQuerrie, qui emmena alors un peloton compact, comprenant notamment Corey Fergus, l’équipier du Québécois Jesse Lazare sur la McLaren GT4 de l’équipe Motorsports In Action (MIA), qui réalisa un excellent début de course après s’être qualifié 8ème.

En revanche, tout espoir de victoire a rapidement disparu pour Kuno Wittmer. Après que son nouveau coéquipier, l’Anglais Paul Rees, ait qualifié la McLaren de l’équipe Compass au 10ème rang, ce dernier entra en contact avec la Mercedes du Riley Motorsports pilotée par James Cox dès les premiers tours, ruinant ainsi la course des deux voitures. Rees rentra aux puits pour effectuer des réparations peu après, avant d’abandonner avant même que Kuno Wittmer soit en mesure d’effectuer son relais.

C’est évidemment une nouvelle déception pour Kuno, d’autant qu’elle survient sur un circuit qu’il connaît à la perfection et sur lequel il aurait pu briller aux avant-postes… s’il avait au moins eu la possibilité de piloter en course !

À mi-épreuve, pas moins de 8 marques différentes étaient représentées dans le Top 10. Preuve de la qualité de la série mais également de la vélocité de la McLaren de l’équipe MIA puisque c’était alors Jesse Lazare, qui avait relayé Fergus peu avant, qui menait la course.

Si c’est grâce à un arrêt aux puits éclair de l’équipe MIA que Lazare se retrouva en tête, c’est hélas aussi lors de l’arrêt aux puits suivant qu’il perdit les commandes. Comme la plupart des concurrents, l’équipe MIA fit rentrer son pilote pour un second ravitaillement, histoire d’être assurée d’avoir assez d’essence pour compléter la course. Une stratégie conservatrice que n’adoptèrent pas les équipes Rebel Rock Racing (Chevrolet Camaro GT4) et KohR Motorsports (Ford Mustang GT4), de sorte que l’ancien champion Robin Liddell, avec la Camaro et le Canadien Kyle Marcelli, avec la Mustang se retrouvèrent à se battre pour le 1er rang lors des 30 dernières minutes de course.

Pour que la tactique des deux meneurs soit payante, encore fallait-il qu’il y ait une neutralisation… Et c’est exactement ce qui arriva à 20 minutes du terme, lorsqu’Alex Popow immobilisa son Alfa Romeo TCR en bord de piste ! Malgré une relance plutôt animée, Liddell s’est imposé avec 5 dixièmes de seconde d’avance sur Marcelli, Lazare croisant le fil d’arrivée avec 3,4 secondes de retard sur le vainqueur.

Le duo Liddell/DePew a donc remporté cette 5ème course de la saison, devant Marcelli/Stacy, Lazare/Fergus, Westphal/McQuarrie et la Mustang de Buford/Pesek.

Cette course était par ailleurs l’occasion de voir en piste 4 pilotes de la série NASCAR Truck, qui profitaient de l’occasion pour parfaire leur connaissance du circuit ontarien en vue de la course de cette série fin août. Si les multiples champions Johnny Sauter et Matt Crafton ont connu une course sans anicroche, ils ont tout de même fini un rang derrière leur collègues Grant Enfinger et Ben Rhodes. Les deux équipages ont été classés 13ème et 14ème avec leurs Ford de l’équipe Multimatic. Enfinger ne s’est toutefois pas fait d’amis cet après-midi, étant responsable de deux accrochages avec des concurrents réguliers de la série.

À noter aussi la 11ème place de la Porsche 718 Cayman GT4 ClubSport des Canadiens Scott Hargrove et Orey Fidani.

En classe TCR, la victoire a longtemps semblé promise à l’expérimenté Stephen Simpson, en équipe avec Michael Johnson sur une Audi RS3 LMS du JDC Miller Motorsports. Mais la dernière neutralisation est venue bouleverser la hiérarchie et les derniers tours ont été incroyables d’intensité. Pas de doute, de nombreux officiels de séries internationales (on pense évidemment à la F1 !) ou même nationales se seraient étranglés à réclamer des pénalités tant les contacts furent nombreux, parfois même entre coéquipiers !

Cette fin de course passionnante et plaisante pour les fans a vu la victoire de Britt Casey Jr et Mikey Taylor, sur la seconde Audi du JDC-Miller Motorsports, devant la Honda Civic TCR de Faulkner/Mullen et l’Audi de l’équipe Europarts de Morley/Ernstone. Dans le rythme des meneurs en début de course, l’Audi de l’équipe ontarienne Mark Motors pilotée par Marco Cirone et Remo Ruscitti aurait pu se mêler à la lutte pour la victoire. Hélas, Cirone s’accrocha avec une Honda à mi-course et il reçut une pénalité. Le duo termine 8ème de sa catégorie.

L’Ontarien Mark Wilkins a pour sa part dû abandonner (Hyundai Veloster N TCR partagée avec l’Américain Michael Lewis), suite à un bris mécanique. Si l’on compte les voitures GT4 et TCR, ce sont 29 des 36 partants qui ont complété l’épreuve.

À noter enfin que la 1ère des deux courses du week-end dans la Coupe Porsche GT3 canadienne avait lieu ce matin. Elle a vu la victoire de l’Ontarien Roman de Angelis, devant Jeff Kingsley. Le Québécois Patrick Dussault a mené sa GT3 Cup de l’équipe Lauzon Autosport au troisième rang final, après s’être qualifié 3ème. Jean Audet et Martin Harvey ont pris les 10ème et 12ème places.

Demain, la Coupe Porsche canadienne présentera en matinée (10h30, retransmission en direct sur le site imsa.tv) sa seconde course du week-end, avant le départ de l’épreuve de la série IMSA WeatherTech SportsCar, prévu à 13h05.