Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Entrevue : Meneur au championnat NASCAR Pinty’s, Andrew Ranger est confiant avant la course de Vallée-Jonction

Entrevue : Meneur au championnat NASCAR Pinty’s, Andrew Ranger est confiant avant la course de Vallée-Jonction

Mardi 25 juin 2019 par Eliane Gilain
Crédit photo: Mélanie Drolet

Crédit photo: Mélanie Drolet

Andrew Ranger et les autres pilotes de la série NASCAR Pinty's se dirigeront vers l’Autodrome Chaudière pour la troisième épreuve de la saison, ce samedi 29 juin. Ranger, après avoir terminé au 2ème rang lors de la première épreuve au Canadian Tire Motorsport Park et gagné la deuxième course à Jukasa, est maintenant en tête du classement des pilotes, avec 1 seul point d'avance sur Kevin Lacroix. Vétéran d ela série, Andrew demeure saison après saison aux avant-postes. Il nous a accordé cette entrevue exclusive pour parler de son début de saison et ses espoirs pour la suite...
 
Andrew, ce début de saison 2019 est-il conforme à tes attentes ?
 
« Oui, je suis très content de mon début de saison. Je retrouve la même équipe que les 2-3 dernières années, et ce sont des gens qui sont prêts à mettre les efforts nécessaires et à travailler fort. Mon chef d’équipe, David White, a construit son propre châssis pour la voiture de course, le WMI, et il fonctionne très bien. Nous l’avons essayé l’an dernier et cette saison nous avons trouvé la recette parfaite. Côté moteur, nous avons le M1 de Mopar et nous semblons être très performant et égal avec tout le monde. L’an dernier, nous avons apporté des modifications avec les gens de NASCAR et tout semble fonctionner désormais cette saison.»
 
Tu te diriges vers l’Autodrome Chaudière cette fin de semaine, est-ce un ovale que tu apprécies ?
 
« L’Autodrome Chaudière est un très bel ovale. J’ai remporté la course lors de l’édition 2018 et tout s’était très bien déroulé durant l’épreuve, alors évidememnt je l'apprécie. Ça a toujours été une piste sur laquelle je me sens confortable et d’avoir gagné l’an dernier me donne confiance. C’est agréable de courir au Québec devant la famille et les amis. Je crois que ce sera une très bonne course, car c’est une série très compétitive, les 10 premiers peuvent espérer la victoire.»
 
Tu es premier au championnat. Penses-tu pouvoir viser le titre de champion jusqu'à la fin de la saison ?
 
« En NASCAR tu dois y aller avec ce que tu penses au moment même. Sur circuit routier, tu peux prendre de plus grands risques. En ovale, tu as beau être le champion du monde, si l’auto ne va pas bien, alors c’est terminé. Je vais être conservateur et bien jouer mes cartes. À Jukasa, Kevin (Lacroix) et moi nous nous sommes battus ensemble les derniers tours, nous étions deux de large dans les virages mais j’ai quand même gagné, car quand je sais que ma voiture est bonne, je prends plus de chances.»
 
Tu dis que le peloton est extrêmement compétitif. De ton côté, comment te prépares-tu en dehors des épreuves, notamment comment as-tu fait pour rester en forme pendant l’intersaison ?
 
« En hiver je fais beaucoup de motoneige hors-piste. C’est du sport, car on se trouve dans la grosse neige. J’en fais tous les week-end, ça me tient actif. Quand la saison de motoneige est terminée, je vais au gym et j’essaye de faire du cardio, car il ne faut pas se laisser aller. Comme la série est en effet très compétitive, il faut être au meilleur de soi-même chaque fois qu'on est en piste.»