Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Jean-Christophe Trahan : Des débuts très prometteurs en sport automobile !

Jean-Christophe Trahan : Des débuts très prometteurs en sport automobile !

Mercredi 29 mai 2019 par Philippe Brasseur
Crédit photo: JCT Racing

Crédit photo: JCT Racing

Révélation de la Classique de printemps au Circuit Mont-Tremblant, le week-end dernier, alors qu’il effectuait ses débuts officiels en sport automobile, Jean-Christophe Trahan est un pilote âgé de seulement 19 ans, originaire de Sainte-Thérèse.

Engagé en championnat F1600 Canada, il a mené sa monoplace Mygale-Honda de l’écurie Britain West Motorsports aux couleurs de Canadian Tire et du réseau Cogeco, à deux Top 5, dans un peloton de 24 pilotes. Un résultat plus que prometteur, Trahan terminant derrière 4 pilotes qui cumulent titres et victoires, tant au Canada qu’en Europe !

Pour Jean-Christophe Trahan, tout a commencé seulement l’automne dernier : « je suis allé au Circuit Mont-Tremblant participer à l’académie de pilotage Jim Russell en octobre. Dès que je me suis assis dans l’auto, je me suis senti bien et je me suis adapté rapidement au pilotage d’une monoplace » indique Jean-Christophe. « Mon académie s’est très bien déroulée, et j’ai pu obtenir ma licence immédiatement » ajoute-t-il.

Deux semaines plus tard, l’opportunité de participer à une journée d’essais avec l’équipe ontarienne Britain West lui a été proposée. « Ce fut un peu difficile au début car mes jambes ne rentraient pas bien dans la petite Mygale » indique le jeune pilote de 6’1". « Mais au bout de quelques séances, j’ai pu trouver le bon rythme et signer un chrono 2 secondes plus rapides qu’un des autres pilotes venus tester la voiture sur la petite piste de Toronto Motorsports Park. À partir de là, le but était de disputer toute la saison avec Britain West en F1600 » précise Jean-Christophe.

Les fonds ne sont toutefois venus que tardivement, Trahan devant attendre l’avant-veille des premiers essais à Tremblant avant d’avoir la garantie de disputer ce programme d’ouverture de la saison, composé de trois courses.

La fin de semaine n’a pas très bien commencé pour le pilote de Sainte-Thérèse : « Au départ de la première course, le samedi, j’étais un peu trop anxieux. Mais le principal problème venait du fait que j’avais des réglages pour la pluie qui n’étaient pas adéquats. Lorsque je suis arrivé au virage 8, j’ai freiné un peu trop fort et j’ai barré les roues. Je suis alors parti en tête-à-queue dans le gravier. C’est la première fois que je pilotais sous la pluie dans cette partie-là du circuit car lorsque j’avais fait mon école de pilotage chez Jim Russell l’automne dernier, il pleuvait, mais nous n’utilisions que le petit circuit » résume-t-il.

La Classique de printemps s’est poursuivie le dimanche avec deux courses qui ont impressionné les observateurs. Jean-Christophe résume ainsi sa journée : « C’était important pour moi de revenir fort dimanche et c’est ce qui est arrivé. Mais dans ma tête, terminer cinquième la première course était relativement normal. C’est lorsque j’ai vu tout le monde autour de moi très heureux, et même surpris, en débarquant de la voiture que j’ai réalisé que c’était un bon résultat ».

Il est en effet très rare qu’un pilote qui en est à son premier week-end de course à vie, sans expérience préalable du karting, finisse Top 5 ! Lors de la dernière course de la fin de semaine, Trahan a encore répété l’exploit, finissant cinquième, cette fois après une petite bataille durant deux tours avec l’expérimenté Bertrand Godin.  

Cet exploit accompli, Jean-Christophe Trahan, avec l’aide de son entourage, travaille désormais à réunir les fonds pour garantir sa participation au prochain événement du championnat, le Grand Prix du Canada, sur le circuit Gilles-Villeneuve de Montréal où les pilotes de F1600 Canada disputeront deux courses en soutien de la Formule 1. « Je suis encore en recherche de fonds pour disputer le Grand Prix » explique Jean-Christophe, « le reste de la saison pourrait toutefois être garanti grâce à une entente de principe avec les stations de radio de Cogeco et advenant une autre avec Canadian Tire qui devraient me permettre de faire les autres événements. La possibilité de l’entente avec Canadian Tire vient de la création d’un programme de sensibilisation à la conduite hivernale, qui va débuter l’automne prochain. Ce programme mobiliserait les Canadian Tire situés au Québec et apprend au grand public des techniques de contrôle afin de conduire de manière plus sécuritaire, dans toutes les conditions que l’on peut rencontrer durant l’hiver ».

Baigné dans l’ambiance du sport automobile depuis son plus jeune âge, alors que son père Stéphane (en photo ci-dessus avec Jean-Christophe) récolta titres de champion du Québec et victoires dans des catégories tourisme et GT dans les années 1990 et 2000, Jean-Christophe Trahan avoue privilégier les séries de voitures monoplace : « j’espère aller le plus loin possible dans les séries de la filière "Road To Indy". Lorsque je verrais que j’ai atteint un plateau, qu’il n’est plus possible de progresser en monoplace, j’aimerais pouvoir rouler dans des séries de voitures GT, en Amérique du Nord ou en Europe. Si j’ai l’opportunité de piloter un jour là-dedans, et pourquoi pas avec mon père comme équipier, ce serait vraiment merveilleux » a conclu le jeune pilote québécois.