Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Bilan de la manche d’ouverture NASCAR Pinty’s 2019 : Une onzième place décevante pour Alex Tagliani

Bilan de la manche d’ouverture NASCAR Pinty’s 2019 : Une onzième place décevante pour Alex Tagliani

Lundi 20 mai 2019 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Mélanie Drolet

Crédit photo: Mélanie Drolet

Alex Tagliani n’a pas connu la course à laquelle il s’attendait à l’issue de la manche d’ouverture de la saison 2019 de la série NASCAR Pinty’s disputée dimanche sur le circuit routier ontarien Canadian Tire Motorsport Park. Le mot « décevant » occupait plutôt l’esprit de Tag lorsqu’il a croisé l’arrivée au 11e rang, à 10 secondes du vainqueur Kevin Lacroix. Le Québécois a connu une course en dents-de-scie sur le circuit routier de 3,957 kilomètres. Parti du troisième rang à l’issue de l’unique séance de qualification de samedi, Tagliani s’est accroché avec son coéquipier Marc-Antoine Camirand au dernier virage du troisième tour du Clarington 200 pour se retrouver aux puits avec le pneu arrière droit déchiqueté. Après quelques arrêts rapides pour réparer, il s’est retrouvé au 23e et dernier rang avant de remonter le peloton.

Au volant de la Chevrolet numéro 18 EpiPen/RONA/St Hubert de l’équipe 22 Racing, il a pris les commandes de la course au 17e des 51 tours de la course après que les meneurs soient entrés aux puits. Il a mené les huit tours suivants, mais comme il était maintenant hors séquence des meneurs, il est entré dans ses stands au 36e passage alors que la neutralisation prenait fin.

« Ce n’est pas vraiment le résultat qu’on espérait en ce début de championnat, a déclaré Tagliani, mais nous avons tout de même sauvé les meubles avec tous les pépins qui nous sont arrivés durant l’épreuve. Dans les premiers tours, j’ai été impliqué dans un incident qui a eu pour conséquence de déchiqueter le pneu arrière droit qui lorsque j’ai continué de rouler a endommagé la carrosserie de la Chevrolet Camaro. Quelques arrêts aux puits pour réparer, nous sommes revenus en piste en dernière position, mais sur le tour du meneur.

« Comme l’équipe avait ajouté du carburant lors de nos arrêts en début de course, nous avons décidé de demeurer en piste lorsque les meneurs sont entrés aux puits. À la suite de cette décision, je me suis retrouvé au premier rang durant huit tours. La voiture était toujours compétitive. Alors que la course était neutralisée et que j’occupais le troisième rang, j’ai trop longuement hésité avant de faire mon arrêt pour le changement de pneus. À la dernière minute, j’ai décidé d’entrer aux puits, mais j’ai traversé la ligne continue ce qui m’a valu une pénalité. Je me suis donc retrouvé de nouveau à la fin du peloton, mais j’ai réussi à remonter jusqu’au onzième rang.

« Une journée pleine de rebondissements et de situations qu’il faudra éviter à l’avenir tout en espérant que la prochaine course sur l’ovale de Jukasa nous sera plus profitable » a conclu Tagliani.

Vingt-trois voitures ont pris le départ du Clarington 200 et 20 ont croisé l’arrivée, toutes sur le tour du vainqueur. La course a été neutralisée cinq fois pour un total de 23 tours. Il y a eu six changements de meneurs partagés par cinq pilotes, dont huit tours menés par Tagliani.