Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Bottas l'emporte à Bakou; Stroll 9ème... Bilan de ce Grand Prix d'Azerbaïdjan 2019 (+ vidéo)

Bottas l'emporte à Bakou; Stroll 9ème... Bilan de ce Grand Prix d'Azerbaïdjan 2019 (+ vidéo)

Dimanche 28 avril 2019 par Eliane Gilain
Crédit photo: Mercedes-AMG F1 / Steve Etherington

Crédit photo: Mercedes-AMG F1 / Steve Etherington

Le Grand Prix d'Azerbaïdjan, disputé sur le circuit urbain temporaire de Bakou, la capitale, prenait place aujourd’hui. C’est Valtteri Bottas (Mercedes) qui a remporté l’épreuve devant son coéquipier Lewis Hamilton et Sebastian Vettel (Ferrari). Avec ce gain, Bottas reprend la tête du championnat, avec seulement 1 point d’avance sur d’Hamilton. C'est aussi le quatrième doublé en 4 Grand Prix de l'équipe Mercedes cette saison !
 
Cete épreuve comporte souvent son lot d’action, comme nous l'avons vu lors des séances d’essais et des qualifications vendredi et samedi. Cependant, la course d’aujourd’hui fut beaucoup plus calme qu'escompté, avec seulement une voiture virtuelle de sécurité, le temps de dégager la Red Bull de Pierre Gasly, immobilisée en piste.
 
Qualifié en pole position, Bottas indique : « Lewis a eu un meilleur départ que moi, nous sommes entrés côté à côte au virage 1 et 2, mais nous étions respectueux l’un envers l’autre et je suis content d’avoir finalement pu prendre les devants ». Le reste de la course a vu Hamilton constamment en retrait de son coéquipier finlandais, sans que les deux pilotes soient jamais en lutte directe une fois ces deux premiers virages passés.

Chez Ferrari, Vettel a fait une course sage, sans bataille avec personne tandis que Charles Leclerc, après son erreur aux qualifications hier, a été élu "pilote de la course". Parti 8ème, il a longuement occupé la tête de l'épreuve, en retardant son arrêt pour changer de pneus au maximum. Mais une fois encore, l'équipe Ferrari n'a guère impressionné par sa stratégie de course en laissant son jeune pilote avec un train de pneus à l'agonie trop longtemps en piste alors que les Mercedes, qui s'étaient arrêtées aux puits bien plus tôt, fondaient sur lui. Cela a peut-être coûté un podium à Leclerc, qui finit 5ème, derrière son coéquipier et Max Verstappen (Red Bull).

Derrière ce Top 5 pour le moins classique, les Racing Point F1 ont démontré leur compétitivité à Bakou. Les deux pilotes ont terminé dans le Top 10, donc dans les points. Qualifié 5ème, le Mexicain Sergio Pérez a réalisé une course remarquable. Parvenu à se hisser 4ème lors des premiers tours, il a logiquement dû céder face au retour de Leclerc mais est resté le meilleur des "non Mercedes-Ferrari-Red Bull". Quant au Québécois Lance Stroll, il a effectué une belle course, se battant avec la Renault de Ricciardo et les Toro Rosso durant le premier tiers de l'épreuve avant d'assurer sa place dans les points le reste du temps. Il finit 9ème.
 
« C’est très agréable d’être de retour dans les points, car ça a été une course difficile, du début à la fin» déclare Lance. « Il s’agit d’une piste sur laquelle nous n’avons pas droit à l’erreur, et garder sa concentration est un facteur clé. C’est ce que j'ai fait aujourd’hui. C’était amusant, j'ai dépassé des voitures sur la piste et terminé en 9ème position. J'ai tout de même été chanceux lors du contact entre Kvyat et Ricciardo, car j'ai alors pu remonter de quelques places ».

Parlant de ce premier Grand Prix où les deux monoplaces de l'équipe Racing Point F1 ont terminé dans les points, Lance Stroll ajoute : « Je suis très content avec où nous sommes en ce moment, en nous battant pour les points à chaque course. Par contre, c’est clair que c'est très serré dans le milieu du peloton et nous allons devoir continuer à pousser fort.»
 
Stroll a fini derrière les deux McLaren, de Lando Norris (7ème) et Carlos Sainz Jr (8ème), mais devant Kimi Räikkönen, qui a marqué le seul point de l'écurie Alfa Romeo ce dimanche (son coéquipier Antonio Giovinazzi a fini 12ème).

Marquer des points était aussi l'objectif de Renault. Mais au final, c'est un autre Grand Prix à oublier pour l'équipe française. Daniel Ricciardo, ayant manqué son freinage lorsqu'il tenta de dépasser Kvyat, a dû abandonner après être entré en contact avec la Toro Rosso du Russe au moment où il reculait pour quitter l'échappatoire. Son coéquipier Nico Hülkenberg a terminé au 14ème rang, dernier sur le tour du vainqueur. « Ça a été un week-end très difficile » avoue Hülkenberg. « Aujourd’hui je n’ai pas grand-chose à dire. J’ai poussé très fort, je pense que j’ai conduit au meilleur de mes capacités, mais je ne pouvais pas exploiter la voiture au maximum » a-t-il conclu avec amertume.
 
Quant à Ricciardo, il commente ainsi le moment étrange qui a mis fin à sa course : « Ça a été un incident bizarre qui m’a poussé à abandonner, mais c’était une erreur et je m’excuse auprès de l’équipe et de Daniil Kvyat. J’ai agi sans réfléchir alors je dois assumer l’erreur. L’équipe aurait mérité mieux aujourd’hui. Nous avions un bon rythme et nous aurions probablement pu marquer des points ».
 
Le prochain Grand Prix sera celui d'Espagne le 12 mai. Carlos Sainz Jr sera le seul représentant local à cette occasion. Rappelons que Fernando Alonso était le favori des fans espagnols jusqu’à l'an dernier, lorsqu'il a pris sa retraite de la Formule 1 pour se consacrer à d'autres défis (Endurance et Indy 500 notamment).

En vidéo ci-dessous, voyez les meilleurs moments de ce Grand Prix d'Azerbaïdjan 2019...