Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Essai routier : La Hyundai Veloster Turbo, abordable et sportive

Essai routier : La Hyundai Veloster Turbo, abordable et sportive

Jeudi 25 avril 2019 par Eliane Gilain
Crédit photo: Hyundai Media

Crédit photo: Hyundai Media

Cette semaine, Pole-Position vous propose de découvrir l'essai de la Hyundai Veloster 1,6 Turbo, 2ème génération. Cette voiture, beaucoup plus raffinée que sa devancière dans la gamme Hyundai (apparue sur les routes en 2013), est un petit bolide agréable et sportif, une réussite.
 
Sous le capot se cachent 201 chevaux offrant un couple de 195 lb-pi. Le moteur de 1,6 litre turbo de 4 cylindres est à injection directe. La Veloster, voiture à traction avant et à boîte manuelle 6 vitesses, a une consommation d’essence de 7,8 litres combinée. Elle est proposée avec une boîte manuelle ou semi-automatique avec changement de vitesses par palettes au volant.
 
Bien que l’on n’associe pas toujours Hyundai Veloster avec voiture de performance, le moteur permet une bonne accélération, et le son de la voiture est comme une douce musique. Cela s'explique par le fait qu'Hyundai a développé un dispositif de modélisation sonore actif qui rehausse le son de l’admission d’air et de l’échappement dans l’habitacle.
 
La voiture a également un contrôle dynamique du couple, c’est-à-dire un système qui applique une puissance de freinage appropriée à la roue avant qui se trouve à l’intérieur du virage. En ralentissant légèrement cette roue, la puissance du moteur est mieux utilisée par la roue en appui, à l’extérieur du virage. Cela résulte d'une meilleure traction et stabilité dans les courbes.
 
La suspension avant possède une barre stabilisatrice de 24 mm de diamètre, tandis que la suspension arrière est indépendante, et est munie d’une barre de 19 mm.
 
En course automobile, la Veloster N, appelée dans certains pays  i30, se retrouve dans plusieurs séries, enssentiellement en circuit routier, dans les séries TCR.  En IMSA Michelin Pilot Challenge cette saison, l'équipe dd l'ancien pilote IndyCar Bryan Herta engage deux Veloster N. La No.21, pilotée par Mason Filippi et Harry Gottsacker, se trouve d’ailleurs en deuxième position au classement TCR après deux épreuves. L’autre TCR de l’équipe, la No.98, est confiée au Canadien Mark Wilkins et à l’Américain Michael Lewis. Toutes les Veloster TCR sont bâties en Belgique, dans les ateliers de WRT.
 
Pour notre essai, nous avons disposé d'une Hyundai Veloster “Comète Tangerine”, couleur vedette de la génération 2. Pour une allure sportive et épurée, le toit a été peint noir. Style signé Hyundai; la Veloster a également trois portes, deux à l’avant, puis une petite à l’arrière côté passager. À première vue, le coffre semble petit, mais sa profondeur pardonne pour son manque de longueur.
 
Nous avons eu beaucoup de plaisir à découvrir cette voiture. Sa hauteur, 1399 mm, permet une maniabilité puisqu’elle est basse et large, idéal pour prendre des virages serrés et se sentir en contrôle. Sur le marché en ce moment, c'est aussi l'une des petites voitures sport offrant un excellent rapport qualité/prix, alors qu’elle débute à 20 999$.