Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Héritage du sport automobile chez Nissan : Les versions 50ème anniversaire de la GT-R et de la Z présentées cette semaine !

Héritage du sport automobile chez Nissan : Les versions 50ème anniversaire de la GT-R et de la Z présentées cette semaine !

Jeudi 18 avril 2019 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Nissan Canada

Crédit photo: Nissan Canada

Peu de véhicules dans le monde sont tout de suite reconnus avec seulement trois lettres. Pour les mordus d’automobiles de partout, cependant, les lettres GT-R sont synonymes d’excitation et identifient tout de suite le sport automobile chez Nissan.

Présentée cette semaine en avant-première mondiale au Salon international de l’auto de New York de 2019, la Nissan GT-R 2020 édition 50ème anniversaire propulse le modèle vers des sommets qui semblaient inimaginables lors de son lancement initial, il y a de cela cinq décennies. « La GT-R exige un équilibre global » explique Hiroshi Tamura, spécialiste de produit en chef pour ce véhicule. « Plus encore qu’atteindre un nouveau sommet de puissance, nous voulions revoir la GT-R en profondeur, en pesant chaque détail. Nous croyons que c’est ce qu’il fallait faire pour souligner le 50ème anniversaire de la GT-R » ajoute-t-il. La Nissan GT-R 2020 sera offerte en deux versions au Canada : Premium et Track Edition.

Son moteur V6 biturbo de 3,8 litres et 24 soupapes développe 565 chevaux. Il est fabriqué à la main. Et si l’on pensait que la précédente génération de la GT-R, que Nissan avait utilisé pour son homologation GT3 dans différentes séries de sport automobile à travers le monde, était le maximum possible en terme de performance, il s’avère que les ingénieurs avaient encore quelques tours dans leur sac puisque la nouvelle génération intègre de nouveaux turbocompresseurs, qui accélèrent la réponse à bas régime du moteur. Cela permet de raccourcir les temps morts et d’augmenter l’efficacité de 5%. Le résultat global est une réponse du moteur plus précise en entrée et en sortie de virage.

S’inspirant des contraintes du sport automobile avec la GT3, les ingénieurs ont également optimisé les points de fixation des brides des turbos sur le collecteur d’échappement, pour faciliter l’entretien et l’éventuel réglage des turbos et éviter que ces travaux n’exigent de toucher au collecteur d’échappement. La nouvelle GT-R dispose en outre d’une boîte de vitesses à double embrayage à six rapports avec un mode R perfectionné, conçu pour la route comme pour l’utilisation sur circuit.

La suspension à réglage électronique a été ajustée pour offrir une meilleure stabilité dans les virages et une conduite plus en douceur. La direction est plus linéaire et précise que jamais, ne requérant que des corrections minimes à des vitesses inférieures à 300 km/h. Enfin, un nouveau servofrein améliore la réponse initiale de freinage : la résistance commence à une course de pédale réduite, ce qui augmente la puissance et la sensation de freinage.

 « Depuis un demi-siècle, la Nissan GT-R est l’icône de la performance de conduite offerte par notre entreprise » déclare Shinichiro Irie, directeur de la conception des programmes pour la GT-R. « Nous étions déterminés à ce que l’édition 50ème anniversaire se démarque. Bien que les changements extérieurs et intérieurs semblent subtils à première vue, ils sont néanmoins percutants – particulièrement les nouveaux coloris – et rendent les lignes et la présence globale de la voiture modernes et audacieuses » a-t-il conclu.

Qui dit GT-R dit évidemment sport automobile. Pour cela, Nissan propose une légère variante : la GT-R Track Edition 2020, dotée de série d’un toit en fibre de carbone au tissage net et fin rendu possible par un nouveau procédé de construction. Son moteur s’inspire de GT‑R Nismo GT3, offrant une amélioration d’encore 20 % du temps de réponse de l’accélérateur et une puissance qui atteint cette fois 600 chevaux.

Il y aura évidemment une Balance des Performances (BoP) spécifique à ce nouveau modèle dans les séries Blancpain GT World Challenge, où la GT-R pourrait de nouveau être engagée (championnats Europe, Amérique ou Asie, cela demeure à confirmer) dans les prochaines saisons.

Soulignons aussi que Nissan a profité du Salon de l’Auto de New York qui débute aujourd’hui pour célébrer l’anniversaire d’un autre modèle mythique, au large héritage en sport automobile lui aussi : la Z.

Il y a environ 50 ans, la Datsun 240Z originale faisait ses débuts en sol nord-américain. L’édition spéciale rend hommage à la 240Z No.46 de BRE (Brock Racing Enterprises), au volant de laquelle le pilote américain John Morton a gagné plusieurs championnats nationaux du SCCA.

Morton poursuivit ensuite sa carrière en IMSA, avec les fameuses Nissan GTP, quasiment imbattables au tournant des années 1980-90 en Endurance nord-américaine, avec Morton mais aussi et surtout Geoff Brabham comme pilote titulaire (l’équipe avait alors été rebaptisée Electramotive).

« C’est bien connu que la Datsun 240Z a lancé l’engouement pour les voitures de course japonaises en Amérique du Nord » affirme Ivan Espinosa, vice-président de la planification et de la stratégie de produits mondiales de Nissan. « Un autre pan presque aussi connu de l’histoire de la Z est la révolution des sports motorisés en Amérique qu’a provoquée la 240Z modifiée pour la compétition de Peter Brock. Après les débuts de cette voiture en 1970, Nissan/Datsun est devenu l’une des entreprises les plus triomphantes de l’industrie américaine des sports motorisés, accumulant les victoires par milliers dans les cinq dernières décennies » a-t-il précisé hier à New York.

La 370Z 2020 sera offerte en quatre versions : de base, Sport, Tourisme Sport et 370Z NISMO. La version Sport a été choisie comme version de base de l’édition 50ème anniversaire, car elle évoque l’esprit passionné et authentique du modèle original. La 370Z, édition 50ème anniversaire est une édition limitée : 50 exemplaires seulement seront offerts au Canada.

Cette édition 50ème anniversaire conserve le profil élancé des Z du passé, caractérisé par un toit bas, des glaces de custode montées à la verticale et un hayon arrière incliné. Le pare-chocs avant de conception distinctive, où sont incorporés des phares bi-xénon à décharge haute intensité en forme de boomerang à allumage/extinction automatique et des feux de jour à DEL, confère à la fois élégance et puissance à la face avant du véhicule.

Elle tire sa puissance du moteur V6 de 3,7 litre de Nissan, qui développe 332 chevaux et un couple de 270 lb-pi. Il est doté d’un dispositif VVEL (distribution à levée et durée d’ouverture variables) qui optimise l’ouverture et la fermeture de la soupape d’admission de sorte que l’air parvienne rapidement à la chambre de combustion au moment exact où il est nécessaire.

L’édition 50ème anniversaire est équipée d’une boîte de vitesses semi automatique è 7 rapports ou manuelle à gradation serrée six rapports qui s’accompagne d’un système de correspondance du régime en rétrogradation avec synchronisation nommé SynchroRev Match. Ce système gère et ajuste automatiquement le régime du moteur pendant le changement de vitesse, pour le faire correspondre exactement au régime du rapport suivant, essentiellement en donnant des impulsions à l’accélérateur pour adoucir le passage à un rapport plus ou moins élevé. Ainsi, même les conducteurs débutants peuvent changer de vitesse avec précision et rapidité.

« Pour Nissan, la 370Z est un véritable emblème » conclut Ivan Espinosa. « Elle est l’étalon de sa catégorie depuis un demi-siècle. L’édition 50ème anniversaire souligne son histoire et son origine de voiture de course, qui ont toutes deux été essentielles pour faire de Nissan ce qu’elle est aujourd’hui ».