Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Entrevue Alex Labbé : Bilan d’une première année en NASCAR Xfinity et ses espoirs pour la saison 2019…

Entrevue Alex Labbé : Bilan d’une première année en NASCAR Xfinity et ses espoirs pour la saison 2019…

Mercredi 9 janvier 2019 par Eliane Gilain
Crédit photo: Bruno Dorais

Crédit photo: Bruno Dorais

Alex Labbé, champion 2017 de la série canadienne de NASCAR, a évolué en NASCAR Xfinity l’an dernier sur une voiture préparée par l’écurie de Mario Gosselin. Premier Québécois à disputer une saison complète dans cette série, il a terminé 17ème la saison 2018 dans la série américaine. Toutefois, rien n’est à ce stade-ci assuré pour lui en vue de la prochaine saison. Dans l’attente de confirmations 2019, Labbé dresse tout de même un bilan positif de son année d’apprentissage. Il nous en parle dans cette entrevue exclusive…

Alex, tu t’es démarqué la saison dernière en signant de bons résultats. Il y a eu aussi quelques déceptions mais relativement peu d’accrochages. Globalement, que retiens-tu de cette première expérience en NASCAR Xfinity ?

« Ça a été une bonne saison, au-delà de nos attentes. L’équipe et moi-même avons gagné de l’expérience tout au long de la saison et nous nous sommes constamment améliorés. Nous avions des résultats assez satisfaisants et nous en étions contents. Parfois, nous allions à des pistes où ça se déroulait vraiment bien, en dépit du fait que les trois quarts des pistes où nous allions étaient des découvertes pour moi. Mais je pense que je me suis acclimaté assez vite. La série NASCAR Xfinity est différent de toutes les séries que j’avais préalablement faites. Il y a des pistes d’un mille et demi et de deux milles, l’appui aérodynamique et la manière dont les voitures se pilotent sur ces tracés sont vraiment différents des pistes courtes sur lesquelles j’évoluais en montant dans les classes. Mais la saison a été un succès en général. Nous visions un Top 20 dans les points, et nous avons terminé 17ème avec une bonne marge de points comparés au 20ème. De mon point de vue, c’est mission accomplie ! »

Quel a été l’événement marquant de ta saison de course 2018 ?

« Le Roval (Charlotte) a été ma plus belle course et ma meilleure fin de semaine. C’était une nouvelle piste pour tout le monde. Personne n’avait eu le droit d’aller pratiquer là-bas. Je me suis acclimaté très vite et nous avions une bonne vitesse. Toutefois, nous avons eu une malchance durant la course. C’est dommage, car nous avions la capacité de rouler dans le Top 5. C’était une épreuve lors de laquelle nous aurions pu faire un excellent résultat. Avec moins de 20 tours à faire, j’avais pu remonter de la 35ème à la 13ème position.»

Penses-tu que tu avais un avantage sur les autres pilotes d’avoir couru en NASCAR Pinty’s sur autant de circuits routiers ?

« Ça m’a aidé un peu. Les voitures sont semblables. J’aurais pu terminer dans le Top 5 à Mid-Ohio sans des ennuis qui m’ont obligé à faire 2 ou 3 arrêts aux puits imprévus.»

Sur quel ovale as-tu préféré piloter ?

« La piste courte de Bristol est quelque chose d’unique, c’est très rapide. J’y ai terminé 11ème et ça a été une de mes meilleures performances en ovale de la saison. C’était la première fois que j’allais là et j’ai trouvé l’intensité de la piste très impressionnante. Tu as à peine le temps de voir la ligne droite que tu es déjà rendu à l’autre coin. Ça a été une très belle expérience sur une piste où la ligne de course est très large.»

Qu’arrive-t-il pour cette année. On sait que les choses tardent à se confirmer pour la série Xfinity. Regardes-tu d’autres options présentement ?

« Je garde toutes nos options ouvertes. Je ne veux certainement pas arrêter ma carrière maintenant. Si je ne retourne pas en Xfinity, je ferai du Late Model ou bien du NASCAR Pinty’s. Je veux rester actif, surtout après les quelques dernières saisons que j’ai eues.»

Go Fas avec qui tu as une bonne relation, a une écurie en NASCAR Whelen Euro Series qui va faire courir Jacques Villeneuve. Si l’occasion se présentait serais-tu prêt à aller toi aussi sur le vieux continent pour faire quelques épreuves ?

« Oui, pourquoi pas. C’est toujours agréable de disputer des courses dans d’autres séries. Toutefois, je tiens à préciser que je ne suis pas en négociations pour cela par contre, ma priorité reste de courir en Amérique du Nord présentement. Mais j’aimerais tout de même voir un jour ce qu’il y a là-bas.»