Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Rallycross : VW se retire à son tour du Championnat du monde... La saison 2019 aura-t-elle lieu ?

Rallycross : VW se retire à son tour du Championnat du monde... La saison 2019 aura-t-elle lieu ?

Vendredi 14 décembre 2018 par Philippe Brasseur
Crédit photo: VW Motorsport

Crédit photo: VW Motorsport

Double championne (2017-18) du monde en titre, avec le pilote Suédois Johan Kristoffersson, et équipes avec la structure PSRX VW de Petter Solberg, la marque Volkswagen vient tout juste d’annoncer qu’elle ne remettra pas son titre en jeu la saison prochaine.

Ce retrait, qui intervient après ceux d’Audi et de Peugeot, porte un dur coup au WRX, dont le promoteur IMG n’a cessé d’augmenter les coûts ces dernières saisons au point de faire fuir de nombreuses équipes. C’est d’ailleurs l’absence de concurrents en vue de la prochaine saison qui est clairement indiqué par VW Motorsport pour expliquer son retrait de la série : « Malheureusement, la perte de concurrents dans le championnat du monde FIA ​​de rallycross signifie que PSRX Volkswagen ne s’engagera pas dans la série en 2019. L’équipe et ses partenaires, Volkswagen Motorsport et Volkswagen Suède, concentreront leur attention sur d’autres domaines et disciplines du sport automobile » peut-on lire.

Sous la direction de Pernilla Solberg, l’épouse de Petter et mère d’Oliver - le jeune et prometteur pilote de Rallycross nordique - l’équipe a, avec derrière le volant de ses VW Polo Johan Kristoffersson et Petter Solberg, remporté 19 victoires sur 24 courses de rallycross organisées depuis le début de la saison 2017. C’est un taux de réussite sans précédent de 79%. Johan Kristoffersson a remporté deux championnats consécutifs et a aidé Petter à sécuriser le taux de réussite de 100% de PSRX Volkswagen en termes de titres par équipes.

La directrice de l’équipe, Pernilla Solberg, souligne : « C’est vraiment triste, mais le nombre décroissant d’équipes dans la série nous empêche de rester en 2019. Je suis fière de ce que cette équipe a réalisé. C’est incroyable de penser où nous en étions il y a deux ans et ce que nous avons fait, ce que nous avons gagné, avec une équipe que nous avons créée en quelques semaines (…). Nous avons écrit une histoire fantastique ensemble et nous ne l'oublierons jamais ». Rappelons tout de même que cette équipe familiale créée par Petter Solberg et son épouse a bénéficié du retrait de Volkswagen du WRC il y a 3 ans pour disposer d’un précieux renfort en moyens techniques, humains et financiers afin d’en faire l’équipe qui a tout gagné ou presque en 2017 et 2018.

Sven Smeets, directeur de Volkswagen Motorsport, a déclaré de son côté : « Au cours des deux dernières années, la concurrence entre Audi, Ford, Peugeot et Volkswagen en WRX a été énorme. Il en a résulté un sport fantastique avec des courses serrées entre certains des plus célèbres pilotes du sport automobile. Malheureusement, avec le retrait de la plupart des équipes en vue de 2019, la situation a radicalement changé. Avec PSRX et Volkswagen Suède, nous avons dû réévaluer notre participation au championnat. Nous n’avons certainement pas pris cette décision à la légère, mais nous ne continuerons pas en WRX en 2019 en raison de la grande incertitude entourant les inscriptions et la compétition pour la saison prochaine ».

Pour Johan Kristoffersson, c’est évidemment une décision difficile à accepter : « Honnêtement, ce fut un privilège de travailler avec cette équipe. Bien sûr, je suis vraiment triste de ne pas participer à la saison 2019, mais je comprends tout à fait les raisons pour lesquelles cette décision a été prise. Si nous n’avons pas assez de monde pour faire un championnat, que pouvons-nous faire ? »

La déclaration du champion du monde vient mettre en lumière la situation critique dans laquelle se trouve désormais la série. La question n’est plus de se demander qui sera inscrit en WRX en 2019 mais s’il y aura bel et bien un championnat du monde de rallycross !

En retirant au fil du temps du calendrier des sites traditionnels de rallycross pour les remplacer par des tracés "hybrides" sur des circuits de Formule 1 n’offrant bien souvent aucun intérêt, le promoteur IMG, en plus d’avoir laissé les coûts s’envoler et avoir complètement manqué son approche avec la future catégorie électrique, n’a-t-il pas détruit progressivement la discipline ? Pour un pilote privé, il en coûtait environ 35 000$ pour disputer un week-end de WRX lors de la création de la série en 2014. C’est passé à plus de 100 000$ par course moins de deux ans plus tard. Est-ce vraiment en phase avec la réalité actuelle ?

Seules les courses présentées à Trois-Rivières et à Riga (Lettonie) furent des succès parmi les nouveaux événements du championnat. Les autres épreuves existaient déjà au temps du Championnat d’Europe de Rallycross. Quelles seront maintenant les mesures qu’IMG va prendre pour sauver la saison 2019 ? La réponse va devoir intervenir très rapidement…