Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Petit Le Mans ce samedi : 4 Canadiens au départ et des titres qui restent à décider dans les 3 catégories

Petit Le Mans ce samedi : 4 Canadiens au départ et des titres qui restent à décider dans les 3 catégories

Jeudi 11 octobre 2018 par Eliane Gilain
Crédit photo: Michael L. Levitt / LAT Images

Crédit photo: Michael L. Levitt / LAT Images

Cette fin de semaine, l’une des courses les plus médiatiques dans le monde de l'Endurance nord-américaine, avec les 12 Heures de Sebring, est au calendrier de la série IMSA WeatherTech SportsCar Championship : le Petit Le Mans. Fondée il y a tout juste 20 ans par le regretté Don Panoz l'épreuve de 10 heures courue sur le circuit de Road Atlanta marquera la fin de al saison du championnat 2018.

Trente-sept équipages regroupées entre les classes Prototype, GT Le Mans (GTLM) et GT Daytona (GTD) sont attendus sur la grille de départ ce samedi. Contrairement à la Formule 1, aucun des championnats n’est joué, alors que dans les trois catégories, le Top 2, et même le Top 3, se trouve à quelques points de différence.

En Prototype, c’est l'équipe Action Express avec une de ses deux Cadillac DPI qui se trouve en tête du classement. Les pilotes réguliers Felipe Nasr et Eric Curran seront rejoints par Gabby Chaves pour cette course. Nasr et Curran détiennent 254 points, soit quatre d’avance sur l’équipe Core Autosport composée de Jon Bennett, Colin Braun et Romain Dumas, l'ex-champion du monde d'Endurance et lauréat de la course de Pikes Peak l'été dernier qui se joint comme de coutume à cette équipe pour les courses de longue durée. Alors que du côté du duo d'Action Express, on a misé sur la constance tout au long de la saison, avec "seulement" une victoire à la clé, Core Autosport et sa Oreca LMP2 a décroché trois victoires jusqu'ici.

L'équipe Wayne Taylor Racing, avec les 235 points marqués par Jordan Taylor et Ranger Van Der Zande, ne part pas favorite, mais elle peut encore rêver à ce titre 2018. Le pilote IndyCar Ryan Hunter-Reay complètera l'équipage alors que du côté de Cadillac, avec les deux voitures Action Express et celle de l'équipe de Wayne Taylor, on sera automatiquement assuré de gagner le championnat des manufacturiers dès le départ de la course.

14 équipages sont inscrits en classe Prototype, dont le champion d'Endurance et de Formule E Lucas di Grassi, qui retrouve le Team Joest (qui fait rouler les prototypes Mazda DPI cette saison) et les Canadiens Devlin de Francesco et Misha Goïkhberg. Tous deux évolueront au sein de l'équipe JDC Miller Motorsports qui engage des Oreca LMP2. Mais de Francesco fera équipe avec le Suisse Simon Trumer et l'Américain Robert Alon dans la No.85 tandis que Goïkhberg sera avec Chris Miller et Stephen Simpson dans la No.99.

En classe GTLM, ce sera une bataille entre Américains alors que Corvette Racing tentera de remporter son troisième titre consécutif, bien que l’équipe composée de Jan Magnussen et Antonio Garcia n'ait pas encore remporté de victoire cette saison, tandis que du côté du Chip Ganassi Racing qui engage les Ford GT officielles, la meilleure équipe se trouve à 9 points du duo de pilotes Corvette. Celui-ci sera rejoint comme d'habitude par Marcel Fässler comme 3ème pilote, tandis que Scott Dixon, fraîchement couronné champion de la série IndyCar, rejoindra Ryan Briscoe et Richard Westbrook, les deux pilotes réguliers de la Ford No.67.

La seconde Ford GT de Chip Ganassi (No.66) se trouve présentement en troisième position au championnat, à six points de la deuxième position. On peut toutefois supposer qu'en cas de consigne d'équipe, cet équipage composé de Joey Hand, Dirk Müller en plus de Sébastien Bourdais comme 3ème pilote devra se sacrifier pour aider l'équipage de la No.67.

Magnussen/Garcia/Fässler ont besoin de terminer dans le Top 4 si Ford remporte la course, par contre, Corvette détient le record du nombre de victoires sur ce tracé avec 9 gains. Au championnat des manufacturiers en revanche, les choses sont beaucoup plus simples : Ford remportera le titre dès que le drapeau vert sera abaissé.

Finalement, la bataille pour la victoire en GTD sera entre les équipes Paul Miller Racing (Lamborghini Huracan GT3) et Meyer Shank Racing (Acura NSX GT3). Bryan Sellers et Madison Snow seront rejoints par Corey Lewis pour cette épreuve de 10 heures sur la Lamborghini, tandis que la pilote régulière Acura Katherine Legge aura pour coéquipiers Alvaro Parente et Trent Hindman.

Michael Shank Racing et Legge se trouvent à six points du Paul Miller Racing. Il faudra donc que le trio Legge/Parente/Hindman remporte la course et que leurs adversaires directs terminent hors du Top 4 pour couronner la piltoe britannique et son écurie.

En GTD toujours, le Canadien Kyle Marcelli se trouve en 5ème position au championnat. Il évolue avec l'équipe 3GT Racing de Paul Gentilozzi sur une Lexus RCF GT3. Enfin, le 4ème Canadien inscrit sera Daniel Morad. L'ancien champion de Coupe Porsche canadienne effectuera l’épreuve en tant que troisième pilote de l'Audi R8 GT3 de l’écurie Land Motorsport.

La première journée d'essais libres a eu lieu sous la pluie à Road Atlanta, la région étant balayée par les vents issus de l'ouragan Michael. L'alerte de dépression tropicale a toutefois été levée dès aujourd'hui et un temps chaud et sec est attendu pour les qualifications demain ainsi que pour la course de 10 heures, qui débutera à 11h05, samedi.