Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

F1 : Retour remarqué du Grand Prix de France au circuit Paul-Ricard !

F1 : Retour remarqué du Grand Prix de France au circuit Paul-Ricard !

Vendredi 22 juin 2018 par Eliane Gilain
Crédit photo: Wolfgang Wilhelm / Mercedes F1

Crédit photo: Wolfgang Wilhelm / Mercedes F1

Felipe Massa (Ferrari à l’époque) est le dernier pilote à avoir remporté le Grand Prix de France de Formule 1. C'était en 2008, sur le circuit de Magny-Cours, dans la Nièvre (région rurale du centre de la France). Depuis, la Formule 1 n'était plus retournée en France, pourtant pays de tradition automobile où furent entre autres créées les premières courses automobiles, à la fin du 19ème siècle.

Le circuit Paul-Ricard lui, avait été déserté par les F1, pour le Grand Prix de France tout au moins car des essais y ont quelque fois eu lieu, depuis 1990, le tracé situé sur le village du Castellet, non loin de Marseille dans la région de la Provence, ayant alors vu la victoire d'Alain Prost, qui pilotait, tout comme Massa 18 ans plus tard, une Ferrari. Ivan Capelli (March-Judd) et Ayrton Senna (McLaren-Honda) avaient complété le podium.

Il y a 28 ans, une foule impressionnante avait assisté aux adieux de la F1 au Castellet, créant de gigantesque bouchons de circulation pour sortir du site. 28 ans plus tard, soit aujourd'hui pour les premiers essais du Grand prix de France 2018, la piste a beaucoup changé, mais les routes d'accès relativement peu et ce sont des... bouchons de circulation assez importants qui ont retardé fans et même parfois personnel des équipes pour accéder au site !

Les autorités locales ont promis de régler tout cela pour demain, journée des qualifications, et dimanche pour la course. Sur piste, ce n'est pas le trafic dont les pilotes se sont plaints mais plutôt du marquage ! En effet, il y a tellement de lignes et décorations pour délimiter la piste que plusieurs pilotes étaient confus quant à la direction prendre lors des premiers essais libres. On a ainsi vu Sebastian Vettel freiner puis réaccélérer peu avant une chicane, ne sachant pas exactement après quelle ligne il fallait tourner !

Les Mercedes, qui disposent de leur évolution moteur espérée en vain pour le GP du Canada il y a 15 jours, semble favori pour le week-end. Aujourd'hui, Lewis Hamilton et son coéquipier Valtteri Bottas ont inscrit les meilleurs temps en matinée, suivis par Daniel Ricciardo (Red Bull). L’avenir de ce dernier continue par ailleurs d'alimenter les discussions dans le paddock, la dernière rumeur en date voulant que Ferrari soit moins intéressée qu'annoncé au pilote australien, et penche plus vers son protégé Charles Lerclerc (champion de F2 l'an dernier, présentement chez Sauber) pour éventuellement remplacer Kimi Räikkonen en 2019.

Parlant de Kimi Räikkonen, il a inscrit le 4ème temps lors des deux séances. Celle de l'après-midi a vu Hamilton de nouveau aux avant-postes, mais cette fois ci suivi par Ricciardo et Max Verstappen, sur la seconde Red Bull. Sebastian Vettel a signé le 5ème temps tandis que le Français Romain Grosjean (Haas) est parvenu à se hisser les deux fois aux portes du Top 5.

Au circuit Paul-Ricard ce vendredi, les derniers rangs ne sont pas seulement occupés par les pilotes Williams alors que le Québécois Lance Stroll a réalisé le 17ème temps le matin, devant Nico Hülkenberg (Renault), Stoffel Vandoorne (McLaren) et son coéquipier recrue Sergey Sirtokin.

L'après-midi, Stroll et Sirotkin se sont classés 17ème et 18ème d'une séance marquée par une perte de roue pour Sergio Pérez (Force India), ce qui a entraîné le pilote mexicain dans sortie de piste quelque peu impressionnante. Autre pilote sorti de piste, mais le matin dans son cas : Marcus Ericsson (Sauber). Le contact avec le mur de pneus a entraîné un début de feu dans la voiture. Cela a contraint le Suédois à faire l'impasse sur la seconde séance.

Demain aura lieu la troisième séance d'essais libres et l'unique séance de qualification, en prélude à la course dimanche après-midi. cet événement ne marque pas seulement le retour du Grand Prix de France au calendrier de la Formule 1 mais également le début du deuxième tiers de la saison (8ème des 21 manches 2018). Tout reste donc encore possible pour les pilotes Mercedes, Ferrari et Red Bull dans la course au titre mondial. Présentement, rappelons qu'à l'issue du Grand Prix du Canada, Sebastian Vettel a repris d'un petit point la tête du championnat à Lewis Hamilton. Le tout pourrait donc encore changer cette fin de semaine...