Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Ouverture de la saison de F1 en Australie : Vettel gagne devant Hamilton; Stroll 14ème

Ouverture de la saison de F1 en Australie : Vettel gagne devant Hamilton; Stroll 14ème

Dimanche 25 mars 2018 par Eliane Gilain
Crédit photo: Ferrari Media

Crédit photo: Ferrari Media

La première course de Formule 1 de la saison 2018 a eu lieu ce dimanche sur le circuit de l'Albert Park, à Melbourne en Australie. Si Lewis Hamilton et l'équipe Mercedes partaient largement favoris, Sebastian Vettel (Ferrari) a su habilement jouer les trouble-fêtes pour s'imposer, devant Hamilton et Kimi Räikkönen, quelque peu déçu de n'être "que" deuxième pilote Ferrari à l'arrivée ! Ceci marque aussi le 100ème podium de Vettel en F1 au terme d'une course qui a connu plusieurs rebondissements.

Pour Lance Stroll, aucun point de récolté. Et même si c’est tout de même une meilleure position (14ème au damier, dernier sur le tour du vainqueur) que son abandon de 2017, le pilote québécois n’est - légitimement - pas content des performances de la voiture ce week-end. « J'étais sur le mauvais mode au premier tour, c’est pourquoi Esteban Ocon (Force India) m’a dépassé. Je n'avais pas la puissance supplémentaire que j'aurais eu besoin lors de la relance, où j’ai perdu une position face à Charles Leclerc (Sauber) » a commenté Lance, avant de préciser : « J'ai juste voulu passer le fil d’arrivée, ce n'était pas vraiment une vraie course pour moi. Il y a eu beaucoup de problèmes qui nous ont coûté beaucoup de temps. J’espère que nous pourrons trouver une solution avant l’épreuve de Bahreïn ».

Paddy Lowe, directeur technique de l’équipe Williams ne semble pas blâmer la voiture autant que Lance, stipulant que les hautes températures n’aident certainement pas, mais qu’il y avait un réel manque de vitesse. Chose certaine, la Williams 2018 ne semble vraiment pas être la monoplace espérée par tous en terme de compétitivité ! Pour le coéquipier de Lance, la recrue russe Sergey Sirotkin, la course a été écourtée, le pilote étant contraint à l’abandon lorsqu’un sac en plastique est venu bloquer le système de refroidissement du frein arrière droit.

Si les Williams ont déçu, la bonne surprise de ce premier événement est venu des Haas. Aux essais et qualifications tout au moins ! En course, Kevin Magnussen a connu un départ phénoménal, dépassant Max Verstappen (Red Bull), pour se placer derrière les Ferrari et Hamilton. Son coéquipier Romain Grosjean était également dans une bonne position (6ème), jusqu’à ce que les deux pilotes de l’équipe américaine entrent aux puits à deux tours d’intervalle. Deux fois plutôt qu’une, les roues ont été mal fixées, provoquant l’abandon des deux pilotes Haas dès leur retour en piste ! De quoi anéantir en quelques minutes une fin de semaine qui se présentait pour être la meilleure de l'histoire de l'équipe de Gene Haas et provoquer la sortie de la voiture de sécurité, après quelques instants sous "neutralisation virtuelle". Une situation un peu confuse qui a permis à Vettel de prendre les commandes de l'épreuve, au détriment d'Hamilton qui était solide meneur jusqu'à un arrêt aux puits moins bien calculé (ou moins chanceux ?) que l'équipe Ferrari.

Les pilotes Haas hors course, Daniel Ricciardo termine 4ème, sur les talons de Räikkönen et devant un excellent Fernando Alonso qui offre un Top 5 très prometteur à McLaren. L'équipe anglaise s’offre par ailleurs deux places dans le Top 10, puisqu'outre Alonso 5ème, Stoffel Vandoorne marque les deux points de la 9ème place. Les problèmes rencontrés à Barcelone semblent réglés, et le moteur Renault a fait son travail ce week-end. Soit dit en passant, Renault est le seul manufacturier à voir ses voitures marquer toutes des points lors de ce Grand Prix, alors que Max Verstappen, remonté 6ème après un tête-à-queue, Nico Hülkenberg 7ème et Carlos Sainz Jr 10ème, sont eux aussi dans les 10 premiers !

Valtteri Bottas (Mercedes), qui a connu un début de week-end difficile en frappant le mur lors de son tour de qualification (en Q3), s’est élancé de la 15ème position, pour terminer la course 8ème. Une performance acceptable, surtout sur un circuit comme l'Albert Park où il est difficile de dépasser.

La prochaine épreuve de F1 aura lieu à Bahreïn, le 8 avril. Ferrari sera-t-elle en mesure de conserver la premier rang au championnat des constructeurs (son avance est de 18 points sur Mercedes au terme de l'événement de ce dimanche) ? Lance Stroll et l'équipe Williams marqueront-ils des points ? L'équipe Force India, qui a complètement manqué ce début de saison (Pérez et Ocon finissent 11ème et 12ème) va-t-elle se reprendre ? Autant d'éléments à suivre...
 

Classement final GP d'Australie :

1. Sebastian Vettel (Ferrari)
2. Lewis Hamilton (Mercedes)
3. Kimi Räikkönen (Ferrari)
4. Daniel Ricciardo (Red Bull)
5. Fernando Alonso (McLaren)
6. Max Verstappen (Red Bull)
7. Nico Hülkenberg (Renault)
8. Valtteri Bottas (Mercedes)
9. Stoffel Vandoorne (McLaren)
10. Carlos Sainz Jr (Renault)
11. Sergio Pérez (Force India)
12. Esteban Ocon (Force India)
13. Charles Leclerc (Sauber)
14. Lance Stroll (Williams)
15. Brendon Hartley (Toro Rosso)
Romain Grosjean (Haas) - Abandon
Kevin Magnussen (Haas) - Abandon
Pierre Gasly (Toro Rosso) - Abandon
Marcus Ericsson (Sauber) - Abandon
Sergey Sirotkin (Williams) - Abandon