Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Les 12 Heures de Sebring ce samedi : Deux pilotes québécois au départ en classe GTD

Les 12 Heures de Sebring ce samedi : Deux pilotes québécois au départ en classe GTD

Jeudi 15 mars 2018 par Eliane Gilain
Crédit photo: Scott Lepage / LAT Images

Crédit photo: Scott Lepage / LAT Images

Ce samedi auront lieu les 12 Heures de Sebring, le deuxième rendez-vous de la saison 2018 de la série IMSA WeatherTech SportsCar Championship. C’est sur le célèbre circuit floridien, en bordure de l’aéroport de Sebring au beau milieu de la Floride, que se déroulera cette 66ème édition de l’événement. On retrouvera 16 Prototypes engagés, 9 GT Le Mans (GTLM) et 18 GT Daytona (GTD) pour un total de 43 voitures attendues sur la grille de départ.

Filipe Albuquerque, Joao Barbosa et Christian Fittipaldi seront évidemment présents pour tenter de décrocher cette deuxième grande course d'Endurance de la saison, après l'avoir emporté aux 24 Heures de Daytona.  Ils devront affronter pour la victoire toutes-catégories en en prototypes leurs coéquipiers  de l'équipe Action Express mais aussi l'équipe championne en 2017, le Wayne Taylor Racing. Outre ces trois équipages sur Cadillac DPi, les Nissan et Acura seront aussi à surveiller pour la victoire, ces dernières, alignées par le Team Penske, réunissant des pilotes de notoriété mondiale comme Hélio Castroneves ou encore Juan-Pablo Montoya.

Les équipes disposant de voitures LMP2 (châssis Oreca ou Ligier) pourraient également créer la surprise, notamment celle de l'ex-pilote de F1 Paul Di Resta, au sein de l'équipe United Autosports où évoluait Fernando Alonso à Daytona. Ce dernier, tout comme Lance Stroll sera absent à Sebring, cet événement étant à seulement une semaine du début de saison de Formule 1.

En GT Le Mans, le pilote d’IndyCar Scott Dixon, accompagné de Ryan Briscoe et Richard Westbrook, sera de retour sur l'une des deux Ford du Chip Ganassi Racing, l’équipe qui a réalisé le doublé à Daytona. Les équipes officielles Corvette, BMW, Porsche, ainsi qu'une Ferrari 488 GTE privée complètent les inscrits dans cette catégorie.

C'est en classe GTD, réservée aux voitures d'homologation GT3, que nous retrouvons tous les pilotes canadiens participants à l’épreuve cette année. En effet, Kyle Marcelli renoue avec l’équipe 3GT Racing sur une Lexus RC F GT3 et, comme annoncé sur notre site la semaine dernière, Kuno Wittmer sera lui aussi au départ sur une Acura NSX GT3, celle de l’équipe CJ Wilson dans son cas. Kuno effectuera un programme double cette fin de semaine, puisqu'il disputera les 12 Heures en plus de sa participation à temps plein dans la série Continental Challenge.

L’Ontarien Paul Dalla Lana continue sa mini campagne dans la série, avant de retrouver le Championnat du monde (WEC) où il évolue au sein de l'équipe officielle Aston Martin, sur une Ferrari 488 GT3 de l'équipe Spirit of Race, toujours en compagnie de Pedro Lamy et Mathias Lauda.

Finalement, Mikaël Grenier est de retour avec Kenny Habul et Thomas Jaeger sur la Mercedes-AMG GT3 de Sun Energy 1 Racing. Grenier va découvrir cette course, comme il l'avait fait aux 24 Heures de Daytona en janvier. Rappelons qu'il est également engagé en série Blancpain GT en Europe, sur une Jaguar GT3 de l’équipe Emil-Frey pour quelques courses plus tard dans la saison.

Grenier et ses coéquipiers avaient terminé en 8ème position les 24 Heures de Daytona (classe GTD - voir aussi reportage complet sur cette épreuve et les débuts du pilote de Québec dans l'édition présentement en kiosque du magazine Pole-Position), après avoir essuyé plusieurs ennuis mécaniques durant la course. « Lors des essais à Sebring il y a deux semaines, l’équipe a fait des beaux progrès avec la voiture; je suis confiant pour la course » déclare Mikaël, qui ajoute : « Sebring est une très belle piste. Ce n’est pas un circuit facile, car par endroits, il y a beaucoup de bosses, notamment dans les virages de l’ancienne section le long de l'aéroport. Mais je connais bien la piste car j’y ai couru plusieurs fois en Star Mazda, en Indy Lights et dans d’autres séries ».

Le pilote originaire de Stoneham vise un bon résultat pour l’endurance de 12 Heures. « C’est difficile de déterminer nos ambitions lors d’une course d’endurance où tout peut arriver. L’important sera de ne pas avoir de problèmes comme nous avons eu lors des 24 Heures de Daytona » a-t-il conclu.

En marge de la course principale de 12 Heures, ce sera le début de la saison de la Coupe Porsche GT3 Canada et États-Unis qui seront réunies pour deux courses (jeudi et vendredi). L’IMSA Continental SportsCar Challenge, les Prototype Challenge (LMP3) et la série Historic SportsCar Racing (HSR) seront aussi en piste pour leur deuxième événement de la saison.