Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Formule E : Neel Jani quitte, José-Maria Lopez de retour ?

Formule E : Neel Jani quitte, José-Maria Lopez de retour ?

Mercredi 3 janvier 2018 par Eliane Gilain
Crédit photo: LAT / Formula E

Crédit photo: LAT / Formula E

La saison 4 de Formule E ne sera pas différente des précédentes au niveau des changements d'épreuves mais aussi de pilotes ! Ainsi, après les retraits des courses de Sao Paulo (remplacée par Punta del Este, en Uruguay) et de Montréal (les promoteurs de la série tentent toujours de trouver une solution de remplacement pour leur programme double final de la saison, fin juillet), il n'a fallu attendre qu'un week-end de courses pour voir la valse des pilotes qui se retirent en cours de saison reprendre. C'est ainsi que l'équipe Dragon Racing, propriété de Jay Penske (le fils de Roger Penske) et son pilote recrue Neel Jani ont signifié aujourd'hui l'arrêt de leur collaboration, après tout juste un événement (le programme double de Hong Kong disputé le mois dernier).

L'excellent pilote suisse, champion du monde d'Endurance avec Porsche en 2016, n’avait pas de mots tendres à dire sur sa brève expérience avec l’équipe, alors qu’il la qualifie de « pas bonne du tout ». Rappelons que Dragon Racing a été la seule écurie à ne marquer aucun point lors du premier événement de la saison à Hong Kong, avec Jani terminant 18ème chacune des deux courses, et son coéquipier Jérôme D’Ambrosio, pourtant ancien vainqueur dans la série, loin du Top 10, avec un abandon et une 15ème place.

Avant sa participation à la Formule E, Jani était pilote Porsche dans le programme LMP1. Avec le retrait du manufacturier allemand de la série d’Endurance mondiale (WEC) et son entrée programmée en Formule E pour la saison prochaine (2018-2019), Porsche était supposé aider Dragon Racing, tout comme le font déjà plusieurs manufacturiers qui s'impliquent plus ou moins officiellement avec les équipes actuelles de Formule E. En fin de compte, ce partenariat n’a tout simplement pas vu le jour et Jani n'a pas l'intention de poursuivre l'expérience en FE, d'autant qu'il vient de signer avec l'équipe suisse Rebellion, pour qui il pilotait en WEC avant de rejoindre Porsche. Rebellion fera son retour en classe LMP1 des prototypes cette année et visera rien de moins que la victoire au Mans face à Toyota !

Pour remplacer Jani chez Dragion Racing en FE, le nom de plusieurs pilotes circulent, dont Loïc Duval (qui était titulaire dans cette équipe l'an dernier avant de se faire remplacer par Jani !), Mike Conway ou encore Oriol Servia. Toutefois, dans les dernières heures, c'est plutôt l'Argentin José-Maria Lopez qui est devenu le favori pour ce volant vacant.

Les organisateurs de la Formule E devraient publier la liste d’inscrits pour l’épreuve de Marrakech, prévue le samedi 13 janvier, cette semaine. Pour l’instant, on ne sait pas si Lopez prendra le volant pour le reste de la saison, ou s’il n’effectuera qu’une seule épreuve en remplacement.

Lopez avait évolué avec DS Virgin la saison dernière, terminant 9ème au championnat des pilotes et grimpant à deux reprises sur le podium, dont une fois lors de la finale à Montréal.

En bâtissant son calendrier 2018-2019 de manière à éviter les conflits de dates avec les courses de WEC, prioritaires pour de nombreux pilotes, la Formule E espérait sans doute créer une meilleure stabilité parmi les pilotes inscrits. Ça ne semble pas encore être le cas pour cette saison, malheureusement.