Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Lance Stroll aux commandes d'un prototype LMP2 aux prochaines 24 Heures de Daytona

Lance Stroll aux commandes d'un prototype LMP2 aux prochaines 24 Heures de Daytona

Jeudi 30 novembre 2017 par Eliane Gilain
Crédit photo: Sébastien Krings

Crédit photo: Sébastien Krings

Si dans l'entrevue exclusive que Lance Stroll a donné à Pole-Position (à découvrir dans l'édition actuelle du magazine) le week-end dernier à Abou Dhabi, il confiait vouloir prendre sa décision une fois que la saison de Formule 1 serait officiellement close, on peut dire que le jeune pilote québécois de l'équipe Williams en Formule 1 n'a pas mis de temps avant de trancher une fois son retour des Émirats Arabes Unis. Ainsi Lance sera de retour au volant d'un prototype lors des 24 Heures de Daytona, en janvier prochain. Comme les rumeurs le voulaient, il sera intégré à l'équipe Jackie Chan DC Racing qui engagera des Oreca-Gibson LMP2 (photo ci-contre). Cette équipe a remporté sa catégorie aux dernières 24 Heures du Mans, en plus de mener plusieurs heures le classement toutes-catégories devant les LMP1.

L'édition 2018 des 24 Heures de Daytona aura lieu les 27 et 28 janvier prochains. Cette épreuve, qui marque traditionnellement l'ouverture de la saison d'Endurance et en championnat IMSA SportsCar, a lieu pendant la saison morte de Formule 1, ce qui permet théoriquement à des pilotes comme Lance, mais aussi Fernando Alonso qui pilotera lui aussi une LMP2 (équipe United Autosports) de participer sans nuire à leur préparation d'avant-saison en F1.

Lance Stroll aura pour coéquipiers Félix Rosenqvist, pilote aguerri de Formule E, mais plus spécialement son coéquipier chez Prema en Formule 3 en 2015, le Hollandais Robin Frijns et l'Espagnol Daniel Juncadella. Ces pilotes disposent tous d'une bonne expérience en sport automobile, mais assez limitée dans les courses d'Endurance et spécialement en Amérique du Nord.  Pour Lance, ce ne sera pas une découverte que cette course, à laquelle il avait déjà pris part il y a deux ans. Il avait alors terminé en 5ème position avec un prototype Riley-Ford de l’équipe de Chip Ganassi.