Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Alex Tagliani 2ème en Pinty's et en CTCC, mais victime d'ennuis mécaniques en NASCAR Truck

Alex Tagliani 2ème en Pinty's et en CTCC, mais victime d'ennuis mécaniques en NASCAR Truck

Lundi 4 septembre 2017 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Bruno Dorais

Crédit photo: Bruno Dorais

Alex Tagliani a terminé deuxième lors de la 11ème étape de la série NASCAR Pinty’s disputée hier sur le circuit routier de 3,958 kilomètres du Canadian Tire Motorsport Park (Mosprot) situé à 90 km à l’est de Toronto. Qualifié troisième, le pilote originaire de Lachenaie s’est maintenu dans le sillage des meneurs tout au long des 46 premiers passages du Total Quartz 200 avant de prendre définitivement le second rang au 47e des 51 tours de la course. Pour le pilote de l’équipe EpiPen-Lowe’s-St Hubert-Spectra Premium, il s’agit de son meilleur résultat au CTMP dans cette série. Il faut remonter en 2008 pour voir le vétéran terminer cinquième à sa première course sur le circuit ontarien.

« C’est un excellent résultat étant donné qu’il n’y a pas eu de neutralisation et que la voiture n’était pas au maximum de sa performance sous la pluie, a déclaré Tagliani. De plus, lors de notre arrêt aux puits, tout ce s’est pas déroulé rondement, car on n’a pas été en mesure de peaufiner les réglages pour la piste qui s’asséchait et la voiture est devenue sous-vireuse. Lors d’une course où il n’y a pas de jaune (neutralisation) et que tu es ralenti par les pilotes qui ont un tour de retard, ces petits soucis s’accentuent, car on ne peut pas se rattraper. Mais finalement, nous avons marqué de précieux points et je suis satisfait du travail accompli par Tagliani Autosport/22 Racing. On ne peut pas se plaindre d’une deuxième place en Pinty’s et en CTCC. »

Kevin Lacroix a remporté la course devant Tagliani et Andrew Ranger. Anthony Simone a terminé quatrième devant L.P. Dumoulin. Vingt-quatre pilotes ont pris le départ et 23 ont croisé l’arrivée, mais seulement six sur le tour du vainqueur. Aucune neutralisation n’a été signalée, une première depuis la course à ICAR en 2015.

Avec seulement deux courses à disputer en NASCAR Pinty’s, Tagliani occupe toujours le sixième rang avec 405 points, mais seulement à 12 points du cinquième rang détenu par Louis-Philippe Dumoulin. Avec sa victoire dimanche, Kevin Lacroix se rapproche du premier rang (470-444) détenu par Alex Labbé qui a terminé sixième dimanche. À ce rythme, les positions sont quasiment assurées pour les pilotes du top dix. En 56 départs en NASCAR Pinty’s, Tagliani a inscrit six victoires, huit positions de tête, 22 top cinq et 36 top dix.

Le week-end avait bien commencé pour Tagliani qui a mené sa Ford Mustang Fast Wheels au deuxième du classement général lors de la course du Championnat canadien de voiture de tourisme (CTCC) disputée vendredi.

En série de camionnettes NASCAR Camping World, après avoir qualifié au 12ème rang sur 32 inscrits samedi, Tagliani espérait la pluie pour le Chevrolet Silverado 250 disputé dimanche, mais les averses souhaitées ne sont jamais venues. Lors de la première des trois étapes de la course NASCAR, Tagliani a mené sa camionnette Chevrolet no 02, Spectra Premium au 11ème rang. Mais un problème d’alimentation de carburant alors qu’il était sixième dans la deuxième étape l’a forcé à entrer aux puits. Après le plein d’essence, le pilote de l’équipe Young’s Motorsport est retourné en piste parmi les derniers, mais il est remonté pour terminer 19ème à un tour du vainqueur Austin Cindric.

« Le résultat de notre course en camionnette a été difficile à prendre parce que tout allait bien au début, a poursuivi Tagliani. Notre rythme était excellent et j’ai même réussi le troisième meilleur temps en course. Je devais faire le plein au 34e tour, mais l’alimentation en carburant a fait défaut au 29e passage et j’ai rapidement ralenti en piste alors que j’étais dans la circulation dense. Nous avons perdu deux tours dans les stands à réparer le problème et relancer le moteur, mais j’ai réussi à en reprendre un en piste. Qui sait ce qui aurait pu se produire si je n’avais pas été affecté par cet ennui ? C’est dommage pour l’équipe Young’s Motorsports et pour Spectra Premium, car on aurait pu leur donner un très bon résultat » a-t-il conclu.