Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Finale mondiale Rotax Max : Podiums... et déceptions pour les pilotes canadiens

Finale mondiale Rotax Max : Podiums... et déceptions pour les pilotes canadiens

Mercredi 26 octobre 2016 par Eliane Gilain
Crédit photo: courtoisie BRP

Crédit photo: courtoisie BRP

La fin de semaine dernière se déroulait la Grande Finale du Rotax Max Challenge sur le circuit international de karting de Sarno, près de Naples en Italie. Plusieurs pilotes canadiens se sont démarqués lors de cet événement, notamment en permettant au Canada de remporter la Coupe des Nations.

 

Ce sont les résultats de Thomas Nepveu, Andres de Alba et Zachary Claman DeMelo (dont la rumeur veut qu'il pilote l'an prochain en série IndyCar avec l'équipe Schmidt-Peterson Motorsports) qui ont entre autres permis au Canada de dépasser la Finlande et l’Australie dans la Coupe des Nations.

 

En Mini-Max, Thomas Nepveu s’élançait de la pole position pour la finale. Après une chute en 4ème position, il est remonté en 2ème place, chassant Jayden Els pour la victoire. Finalement, c’est sur la 2ème marche du podium que Nepveu est monté.

 

En Rotax Junior, Samuel Lupien et Andres de Alba se sont très vite démarqués en se plaçant dans le Top 10, mais un accident en avant de lui a forcé Lupien à sortir de piste pour éviter le contact. Cet incident a bénéficié à de Alba qui s’est glissé en 7ème position. Finalement, Andres est classé 6ème à cause d’une pénalité octroyée au vainqueur de la course pour non-conformité de son kart. Quant à Lupien, il a terminé la course en 11ème position, mais s’est fait exclure des résultats, car, lors de sa sortie de piste, il avait coupé une partie du tracé.

 

En Rotax Senior, tous les yeux étaient tournés vers Zachary Claman DeMelo. Dès le début de la finale, un contact avec un adversaire l’a fait reculer en 32ème position, cependant, il a effectué une remontée spectaculaire pour terminer l’épreuve au 11ème rang. Quant à Marco Di Leo, une décevante 16ème place l’attendait, suite semble-t-il à des soucis de pneus.

 

Nous espérions voir Scott Campbell gagner à nouveau le titre de champion du monde en DD2 Masters. Une tâche loin d'être impossible alors qu’il partait de la 3ème position lors de la finale. Après quelques aller-retour entre la 5ème position et la 2ème, Scott a été victime d’un contact qui l’a fait chuter au classement. En 24ème place avec un tour à faire, Scott a encore une fois été victime d’un accrochage qui l’a poussé à l’abandon, son kart étant en trop mauvais état.

 

La déception a également été au rendez-vous des pilotes canadiens de la classe DD2, car Marco Signoretti, qui avait connu un excellent départ en passant de la 13ème position à la 5ème, a été victime d'un spectaculaire accident, alors qu'il a vu le kart d'un adversaire lui passer sur le corps. Après avoir été transporté à l’infirmerie du circuit, le pilote a eu son congé, mais n’est évidemment pas retourné en piste. L’espoir reposait donc sur les épaules de Jeffrey Kinglsey, qui n’avait pas connu une bonne fin de semaine jusqu’à présent. Manque de chance, le pilote partait de la 32ème place. Il a été en mesure de se hisser jusqu’en 16ème position avant de retomber en 24ème. Finalement, le pilote ontarien a terminé 17ème.